Centre-ville

Situé à deux arrêts de métro au nord de la gare de Kyōto (environ 2 km), le cœur de la ville est délimité par la rivière Kamo-gawa à l'est, Karasuma-dōri à l'ouest, Oike-dōri au nord et Shijō-dōri au sud. C'est dans ce quadrilatère aux dimensions modestes que l'on recense le plus grand nombre de restaurants, de boutiques, d'hôtels et de commerces de tout Kyōto.
Il comporte certes quelques sites touristiques de premier ordre, mais les touristes viennent surtout ici pour l'ambiance. Desservi par les deux lignes de métro ainsi que les lignes privées Hankyū et Keihan (juste de l'autre côté de la rivière pour cette dernière), le centre est facilement accessible d'à peu près partout. De la gare de Kyōto, comptez demi-heure de marche environ.
Quelques-unes des boutiques principales jalonnent les deux grands axes, Shijō et Kawaramachi. Vous en trouverez quantité d'autres dans les quatre galeries commerçantes (shōtengai) du quartier : Sanjō (bons restaurants), Teramachi (art, articles religieux et babioles), Shinkyōgoku (principalement des souvenirs kitchs pour les enfants) et à Nishiki (le principal marché alimentaire de Kyōto). Ne vous contentez pas des principales rues commerçantes ; aventurez-vous aussi dans le dédale de petites rues à l'ouest de Teramachi débordant de boutiques et restaurants intéressants.

Le top 5 du quartier

  • Le marché de Nishiki où admirer les ingrédients aussi curieux que merveilleux de la cuisine locale. Idéal par temps pluvieux, ce marché couvert est aussi une bonne alternative à l'overdose de temples.
  • Une balade nocturne dans Pontochō.
  • Une plongée dans la planète manga au musée international du Manga de Kyōto.
  • Les espaces de restauration labyrinthiques des grands magasins Takashimaya ou Daimaru.
  • Le quartier commerçant autour des rues Shijō et Kawaramachi pour trouver le cadeau parfait.

 

Mis à jour le : 19 juin 2018
Paramètres des cookies