Kyoto

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Kyoto
  5. Comment circuler

Kyoto : Comment circuler

Se déplacer à Kyoto

Aéroport international du Kansai

Bus

Limousine Bus (075-682-4400 ; aller simple adulte/enfant 2 550/1 280 ¥) assure un service de navettes vers l’aéroport international du Kansai (KIX) – comptez environ 1 heure 30. À Kyoto, les bus partent de l’arrêt situé en face du côté sud de la gare de Kyoto, devant le grand magasin Avanti et l’Hotel Keihan.

Taxi

Option sans doute la plus pratique, les minibus “limousines” de MK Taxi Skygate Shuttle (075-778-5489) vous déposent n’importe où dans Kyoto pour 3 600 ¥. Il vous suffit de vous rendre au comptoir situé à l’extrémité sud du hall des arrivées du KIX ; le personnel s’occupera du reste. Sur réservation deux jours à l’avance, on peut aussi venir vous chercher à tout endroit de Kyoto pour vous emmener à l’aéroport.

Un service similaire est proposé par Yasaka Taxi (075-803-4800 ; aller simple 3 500 ¥). Notez que ces taxis (en réalité des minibus) sont collectifs ; il se peut que le chauffeur fasse plusieurs haltes pour prendre ou déposer des passagers.

Train

Le moyen le plus rapide et le plus pratique de se déplacer entre le KIX et Kyoto est le train express de l’aéroport JR Haruka (place réservée/non réservée 3 370/2 850 ¥, 1 heure 15). Le premier départ du KIX vers Kyoto est à 6h30 du lundi au vendredi (à 6h40 les week-ends) et le dernier à 22h16 ; le premier départ de Kyoto vers le KIX est à 5h45 et le dernier à 20h30.

Si vous avez du temps, vous pouvez économiser de l’argent en prenant le kanku kaisoku (train express de l’aéroport du Kansai) entre l’aéroport et la gare d’Osaka, puis de là un shinkaisoku (train rapide spécial ; régulier) pour Kyoto. Le trajet total prend à peu près 1 heure 35 avec une bonne correspondance et coûte environ 1 750 ¥.

Aéroport international d’Osaka

Bus

Osaka Airport Transport (06-6844-1124 ; aller simple 1 310 ¥) propose des bus “limousines” fréquents entre Itami et la gare de Kyoto (1 310 ¥, 55 min). Des bus moins fréquents sont aussi disponibles depuis/vers certains hôtels majeurs de Kyoto. L’arrêt d’Itami se trouve devant le hall des arrivées ; achetez votre billet à la machine près de l’arrêt de bus et demandez à l’un des employés le quai pour Kyoto. À la gare de Kyoto, le bus s’arrête devant le grand magasin Avanti, en face du côté sud de la gare.

Taxi

Les minibus “limousines” du MK Taxi Skygate Shuttle (075-778-5489) circulent depuis/vers l’aéroport pour 2 400 ¥. Appelez au moins 2 jours à l’avance pour réserver ou adressez-vous au comptoir d’accueil de la compagnie, dans le hall des arrivées.

Kyoto

Bus

Kyoto possède un réseau de bus dense, ce qui en fait un moyen efficace et bon marché pour se déplacer. Les lignes de bus les plus fréquentées par les visiteurs ont des annonces en anglais. La plupart des bus commencent leur service à 7h pour le terminer à 21h, à l’exception de quelques lignes.

En plus des bus municipaux réguliers, Kyoto propose désormais un bus touristique avec montées et descentes libres, (adulte/enfant forfait 1 jour 2 300/1 000 ¥, forfait 2 jours 3 500/1 000 ¥), circulant entre les sites classés à l’Unesco de la ville.

Le principal Centre d’information des bus est en face de la gare de Kyoto. Là, vous pourrez retirer des cartes de bus, acheter des tickets et des forfaits (sur toutes les lignes, y compris les lignes de bus longue distance), et bien sûr obtenir des informations supplémentaires.

Le Centre d’information touristique de Kyoto (TIC) distribue la Bus Navi: Kyoto City Bus Sightseeing Map, une bonne carte des principales lignes de bus. Elle n’est cependant pas exhaustive. Si vous pouvez lire un peu les caractères, retirez la carte ordinaire des bus en japonais, plus complète, dans l’un des grands terminaux ou au centre d’information des bus.

L’entrée dans le bus se fait par la porte arrière et la sortie par la porte avant. Les bus à l’intérieur de la ville ont un tarif unique, quelle que soit la distance (adulte 230 ¥, enfant 6-12 ans 120 ¥, gratuit pour les -de 6 ans). En sortant, vous déposez cette somme dans le réceptacle en plastique transparent d’une machine à côté du chauffeur. Une autre machine change les pièces de 100 et 500 ¥, et les billets de 1 000 ¥. Dans les bus qui desservent l’agglomération de Kyoto, vous devrez prendre un seiri-ken (ticket) distribué par une machine à l’arrière du bus. À votre arrêt, un panneau électronique au-dessus du chauffeur indiquera le tarif correspondant à votre numéro (glissez le seiri-ken en même temps que

vos pièces dans la machine).

Métro

Kyoto est dotée de deux lignes de métro efficaces, en service de 5h30 à 23h30. Le tarif minimal est de 210 ¥ (enfant 110 ¥).

Le moyen le plus rapide de voyager entre le nord et le sud de la ville est de prendre la ligne Karasuma. Comptant 15 arrêts, elle va de Takeda au sud, via la gare de Kyoto, jusqu’au Centre de conférences international de Kyoto (station Kokusaikaikan) au nord.

La ligne Tozai relie l’est à l’ouest. D’Uzumasa-Tenjingawa à l’ouest, elle traverse Kyoto pour rejoindre la ligne Karasuma à la station Karasuma- Oike et poursuit à l’est jusqu’à Sanjo Keihan, puis vers l’est et le sud-est jusqu’à Yamashina et Rokujizo.

Train

La gare de Kyoto, gare ferroviaire principale de la ville, abrite en réalité deux gares : JR et Kintetsu. En plus de la ligne privée Kintetsu qui part de la gare de Kyoto, il existe deux autres lignes privées à Kyoto : la ligne Hankyu, qui part du centre-ville et suit Shijo-dori, et la ligne Keihan, avec des arrêts le long de la Kamo-gawa.

Vélo

Kyoto est une ville idéale pour le vélo – à l’exception de certains secteurs à l’extérieur, le terrain est quasi plat. De plus, une piste cyclable pratique suit la Kamo-gawa. Nombre de pensions louent ou prêtent des vélos à leurs pensionnaires et on trouve des boutiques de location autour de la gare de Kyoto, à Arashiyama et dans le centre-ville de Kyoto. Avec un bon vélo et une bonne carte, on peut facilement parcourir toute la ville. Des circuits à vélos dédiés sont proposés.

Malheureusement, Kyoto n’est pas bien équipée en parkings à vélos, d’où le nombre important de vélos cadenassés n’importe où à travers la ville. Beaucoup de vélos sont volés ou finissent à la fourrière (en particulier ceux stationnés près des entrées des gares ferroviaires/stations de métro). Si votre vélo disparaît, vérifiez s’il n’y a pas une affiche dans le coin (en japonais et en anglais), indiquant l’heure de l’enlèvement et la lointaine fourrière où vous pourrez le récupérer moyennant une amende de 2 000 ¥.

Pour éviter ce genre de désagréments, nous vous recommandons d’utiliser les parkings à vélos et motos municipaux. Il en existe un en centre-ville, dans Kiyamachi-dori, à mi-chemin entre Sanjo-dori et Shijo-dori, un autre près dela gare de Kyoto, et un autre encore dans le nord de la ville, non loin de la gare Eizan Densha de Demachiyanagi. Le tarif est de 150 ¥ la journée (achetez un ticket à la machine à l’entrée ou à la sortie).

Location

Kyoto Cycling Tour Project (京都サイクリン グツアープロジエクト ; KCTP ; 075-354-3636 ; 552-13 Higashi-Aburanokoji-cho, Aburanokoji-dori, Shiokoji-sagaru, Shimogyo-ku ; h9h-19h ; mLigne Karasuma, gare de Kyoto, dLigne JR, gare de Kyoto). Vous y trouverez des vélos (1 000 ¥/jour) parfaits pour la ville. KCTP organise aussi divers circuits à vélo à travers Kyoto, avec guides anglophones, une excellente manière de découvrir la ville (consultez aussi leur site Internet).

Si vous souhaitez explorer le nord de Higashiyama à vélo, adressez-vous à Rent a cycle EMUSICA (24 Tanaka Kamiyanagicho, Sakyo-ku ; h7h30-23h30 lun-ven, 9h-22h30 sam-dim ; dLigne Keihan, station Demachinayagi). Bien situé, juste devant la station Demachinaya de la ligne Keihan, donnant accès aux zones fluviales et touristiques, ce magasin loue des vélos pour seulement 500 ¥ par jour (plus une caution de 2 000 ¥).

La plupart des magasins de location exigent une caution et la présentation d’un passeport ou d’une autre pièce d’identité.


Mis à jour le : 12 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies