Shānxī

Pourquoi y aller

Profondément imprégné d’histoire, le Shānxī (山西) compte une foule de sites intéressants, même s’il faut, pour les découvrir, faire avec la pollution et la poussière de charbon qui envahit une bonne partie de la province. La plupart des voyageurs commencent par la ville fortifiée de Píngyáo, où il est possible de s’installer avant de rayonner dans les environs à la découverte de temples patinés par les siècles ou de résidences Qing à l’architecture traditionnelle, accueilli par une population très chaleureuse.
Toutefois, l’extraordinaire paysage de montagne et les pics sacrés du Wǔtái Shān révèlent que le Shānxī s’est abreuvé à une autre source magique : le bouddhisme, qui a donné naissance à de magnifiques monastères et aux fabuleuses sculptures des grottes de Yúngāng. Ajoutez à cela le village fortifié de Guōyù et les maisons troglodytiques de Lǐjiāshān, toujours habitées, et il est sûr que vous passerez plus de temps que prévu au Shānxī.

Quand partir

  • Mai Le mois le plus agréable de l’année, juste avant la chaleur de l’été.
  • Fin mai-début septembre Des excursions au Wǔtái Shān, dans la fraîcheur des montagnes.
  • Fin septembre La température s’adoucit, annonçant le bel automne du Shānxī.

datong-cc

À ne pas manquer

  1. Les charmes de l’intemporelle Píngyáo.
  2. La splendeur des statues bouddhiques des grottes de Yúngāng
  3. Un pèlerinage dans l’enclave monastique du Wǔtái Shān
  4. Le voyage jusqu’à Guōyù, village historique fortifié toujours habité, dans l’extrême sud-est du Shānxī
  5. Une plongée dans la Chine d’autrefois, au village troglodytique, d’époque Ming, de Lǐjiāshān.
  6. Le surprenant ensemble de tunnels que constitue le château souterrain de Zhāngbì
  7. La résidence de la famille Qiao, un superbe exemple bien préservé de l’architecture chinoise organisée autour d’innombrables cours
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Chine

Dans le mur d’enceinte intact, des portes donnent accès à la vieille ville en divers points à l’est, à l’ouest, au nord et au sud. Là, Nan Dajie (南大街) est bordée de pensions, de restaurants, de musées, de temples et de boutiques de souvenirs. Quiconque s’intéresse un tant soit peu à l’histoire, la culture et l’architecture chinoises peut aisément passer plusieurs journées à arpenter les rues pavées de Píngyáo pour découvrir ses trésors cachés et les sites connus. Vous pouvez vous promener à loisir dans les rues, mais vous devrez acheter un billet (150 ¥) pour grimper sur les remparts ou entrer dans les 18 bâtiments historiques majeurs. Ces billets, valables 3 jours, sont en vente près des portes de l’enceinte. Les sites ouvrent de 8h à 19h en été, et de 8h à 18h en hiver.

  • Musée Rìshēngchāng de la maison des finances

    patrimoine

    日升昌西大街 号 Une modeste teinturerie de la fin du XVIIIe siècle qui devint la première...

    Lire la suite
  • Banque Xiétóngqìng

    patrimoine

    协同庆票号南大街. Fondée en 1856, cette ancienne banque s’était pourvue de salles des...

    Lire la suite
  • Temple de Confucius

    temple confucéen

    文庙 Plus vieux bâtiment de Píngyáo, le pavillon Dàchéng (大成殿 ; Dàchéng Diàn) date de...

    Lire la suite
  • Temple Huáyán

    temple bouddhique

    华严寺 Ce temple comprend deux ensembles distincts : un monastère en activité (le temple...

    Lire la suite
  • Tour de la ville

    monument

    市楼 . Prenez une photo avant de passer sous le plus haut monument de la vieille ville. On ne peut...

    Lire la suite
  • Mur des Neuf Dragons

    mur aux esprits

    九龙壁 Long de 45 m, haut de 8 m et épais de 2 m, ce spectaculaire mur aux Esprits ou mur écran...

    Lire la suite
  • Qīngxū Guàn

    temple taoïste

    清虚观 La poussière du Shānxī, qui a pénétré dans chaque interstice des dix salles de cet...

    Lire la suite
  • Musée chinois de la Sculpture

    art contemporain

    中国雕塑博物馆大北街 Immense, ce nouveau musée, construit près de la porte Nord à...

    Lire la suite
  • Slogans

    héritage communiste

    Remarquez au 153 Xi Dajie, dans la cour, deux slogans en rouge remontant à la Révolution culturelle....

    Lire la suite
  • Temple Shànhuà

    temple bouddhique

    善化寺. Bâti à l’origine en 713, le temple actuel fut reconstruit sous les Jin. Dans la...

    Lire la suite
  • Mur aux Neuf Dragons

    monument

    九龙壁. Le vieux théâtre de Píngyáo (大戏堂 ; Dàxìtáng) est devenu la salle des banquets...

    Lire la suite
  • Musée du Shānxī

    culture régionale

    山西博物馆 Cet excellent musée présente, sur 3 niveaux, tous les aspects de la culture du...

    Lire la suite
  • Église

    édifice religieux

    天主堂Gardée à l’extérieur par une statue blanche de la Vierge Marie, cette église décrépite...

    Lire la suite
  • Temple des pagodes jumelles/ temple Yǒngzuò

    temple bouddhique

    双塔寺/永祚寺. Ces magnifiques pagodes, dites jumelles, s’élèvent au sud de la Nansha, au...

    Lire la suite
  • Temple Chóngshàn

    temple bouddhique

    崇善寺. Le pavillon en bois à double toit de ce temple Ming sert d’écrin à trois...

    Lire la suite
  • Remparts

    patrimoine

    Les magnifiques remparts (城墙 ; chéng qiáng) de 1370 sont un bon endroit pour entamer la...

    Lire la suite
Paramètres des cookies