Hôtels et hébergements en Antarctique

Se loger en Antarctique

Un voyage dans un navire aux mers polaires ne ressemble à aucun autre et même les croisiéristes aguerris auront peut-être besoin d'une période d'adaptation. Il est tout à fait normal de se sentir léthargique et flagada durant les quelques jours de traversée jusqu'en Antarctique.
En règle générale, le programme des activités du lendemain est distribué chaque soir. Assister à des conférences d'information et à des projections vidéos vous préparera pour la suite. Parmi les autres activités à bord figurent l'observation des oiseaux ou des icebergs, la lecture et la prise de contact avec les autres passagers.
Sur de nombreux navires, l'accès à la passerelle de commandement est autorisé sauf en cas de navigation difficile, de pilote à bord ou si le navire se trouve dans un port. Il est d'usage de ne pas emmener à boire ou à manger sur la passerelle et de ne pas s'y déplacer pieds nus. Parlez à voix basse ; le bruit excessif provoque des interférences dans les communications entre le navigateur et le timonier. Bien entendu, ne touchez à rien, à moins d'y avoir été invité.
Une dernière mise en garde : les marins sont superstitieux et considèrent que siffler n'importe où à bord porte malheur, et ils ne plaisantent pas avec ça. Le sifflement attirerait le vent, et par voie de conséquence la tempête.

Mis à jour le : 17 janvier 2017
Paramètres des cookies