San Francisco : Les Incontournables

Le Golden Gate Bridge

Ce pont orange emblématique de la ville, véritable merveille d’ingénierie, a la fâcheuse manie de disparaître au gré des brouillards de l’après-midi. Le matin, il tranche sur le bleu du ciel et de la baie grâce au travail des 25 peintres téméraires qui passent près de 4 000 l de peinture par semaine.

Les cable cars

Hissez-vous sur le marchepied et accrochez-vous à une lanière en cuir ! Les cable cars sont indissociables des rues de la ville. Voir le Golden Gate apparaître, à la faveur d’une côte vertigineuse, apporte une touche de couleur et de poésie typiquement san-franciscaine.

ALCATRAZ

Aucun prisonnier ne s’échappa d’Alcatraz (du moins officiellement). Mais quand les portes du bloc D se referment sur vous, nager 1,25 mile nautique contre les courants pour rejoindre la côte semble être une option envisageable. Heureusement pour vous, le ferry est là.

Le San Francisco Museum of Modern Art

Le SFMOMA, où Matthew Barney fit ses débuts, vit naître l’art des nouveaux médias. Le musée s’agrandit actuellement et présentera quelque 1 100 oeuvres supplémentaires. À suivre !

Le MH de Young Memorial Museum

S’oxydant, l’élégant bâtiment en cuivre se fond peu à peu dans le parc. Collage Beat des années 1950, soutiens-gorge de Jean Paul Gaultier des années 1980 ou masques d’Océanie des années 1890 peuplent ses collections éclectiques.

Le Ferry Building

Plus que la tour de l’horloge du XIXe siècle, c’est la cuisine qui en impose, ici. Des chefs réputés y cuisinent les produits de la région de la Baie, et les producteurs locaux font honneur au terroir lors des marchés placés sous le signe de la culture locavore. Le tout avec vue sur la baie.

Fisherman’s Wharf

Les otaries ont la belle vie au Pier 39 : sieste au soleil et festin de poisson sont au programme. Les mascottes officieuses de la ville lézardent sur les quais depuis des décennies, inspirant les humains à leur emboîter le pas.

La Lombard Street

La rue la plus tordue au monde ! Les huit virages en lacets de Lombard Street mènent à de belles promenades et à une vue imprenable sur le Golden Gate Bridge depuis le George Sterling Park – un bel hommage à ce poète bohème.

La California Academy of Sciences

L’édifice bâti en 2008 par Renzo Piano, à l’impressionant toit végétal, abrite l’Académie des sciences, connue pour ses recherches d’avantgarde et sa faune rare depuis 1853.

L’Asian Art Museum

Plutôt que de tenter d’apercevoir l’Asie depuis la côte, vous pourrez en découvrir les chefs-d’oeuvre grâce à cette collection de 17 000 pièces couvrant une période de 6 000 ans, du Pakistan au Japon.

La Coit Tower

Le panorama et les peintures murales récompensent de l’ascension des Filbert Steps vers les hauteurs de Telegraph Hill, sous l’oeil impassible des perroquets sauvages qui y ont élu domicile.

 

Mis à jour le : 28 juillet 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Une collection pour partir à l'aventure le long de routes mythiques

Paramètres des cookies