Parcs nationaux : Sports et activités

Les activités de pleine nature sont la raison d'être des parcs nationaux. Sortir de votre hôtel ou camping signifiera, le plus souvent, brûler des calories. Avec des environnements aussi variés que les Everglades subtropicales et les toundras des montagnes Rocheuses, les possibilités sont infinies.

Randonnée

Rien ne permet de s'approcher au plus près de l'âme des parcs que la randonnée. Des milliers de kilomètres de sentiers sillonnent les aires protégées, donnant accès à leurs cols les plus panoramiques, leurs chutes les plus hautes, leurs canyons les plus profonds et leurs recoins les plus calmes. Tous les niveaux de difficultés sont proposés, des sentiers plats et revêtus des Boucles du Yosemite aux dénivelés implacables du Zion’s Angels Landing.

Observation de la faune

L'Amérique du Nord abrite certains des plus grands mammifères terrestres du monde, et les parcs nationaux des États-Unis comptent parmi les meilleurs endroits pour les observer. Si l'observation de la faune – on parle ici des grands mammifères de la "mégafaune” – est une priorité pour vous, mettez directement le cap vers les parcs de Yellowstone, de Glacier ou de Grand Teton. Vous y verrez les espèces les plus impressionnantes : bisons, orignaux, wapitis, cerfs mulets, ours noirs et, avec de la chance, grizzlis et loups (de loin, bien sûr !). Le  Denali National Park d'Alaska, certes trop éloigné pour beaucoup, est un territoire de rêve pour les amoureux de grands mammifères.

Vélo

Nombre de parcs proposent des locations de vélo, dans leur enceinte ou à leur périphérie. À Yosemite, près de 20 km de pistes longeant les Loop Trails (circuits en boucle) offrent un itinéraire particulièrement beau. À Zion, vous pourrez louer un VTT et parcourir les 10 km du Zion Canyon Scenic Dr (fermé aux véhicules d'avril à octobre) ou le Pa’rus Trail, revêtu. À Bryce, les 55 km du Bryce Canyon Scenic Dr constituent une excellente grande randonnée à vélo. Le VTT sur les sentiers de randonnée est globalement interdit dans les parcs nationaux, mais certains d'entre-eux abritent des pistes qui offrent de bonnes alternatives. Le Canyonlands National Park en propose notamment plusieurs, tout comme Great Smoky Mountains National Park.

Rafting, canoë et kayak

Les canoës, kayaks et raftings sont d'excellents moyens de découvrir certaines portions des parcs inaccessibles par route. Les lacs du parc de Glacier sont d'excellents et accessibles terrains de jeu pour les rameurs, grâce notamment à des docks de mise à l'eau et à des possibilités de location d'embarcations sur plusieurs plans d'eau. À Grand Teton, les lacs String et Leigh offrent d'excellentes possibilités pour les débutants et les familles, et du matériel de location est disponible à la Colter Bay. Dans le parc de Yosemite, le lac Tenaya propose de belles opportunités. Le lac Shoshone de Yellowstone, l'un des plus grands des environs, offre un accès facile pour les bateaux à certains des secteurs les plus reculées du parc. Les possibilités de descente de rivière sont nombreuses, mais aucune n'égale la réputation du tronçon du cours du Colorado situé dans le Grand Canyon

Escalade

Le mot Yosemite est quasiment synonyme d'escalade pour les adeptes de la discipline, pour qui le parc fait figure de saint Graal. Non loin, le parc désertique de Joshua Tree offre plus de 8 000 voies référencées, des blocs rocheux aux crevasses comptant de multiples variantes. L'immense face de granit des Grand Tetons figure également parmi les principales destinations du continent pour les grimpeurs. Le Rocky Mountain National Park, enfin, a une longue tradition d'escalade.

Ski alpin et snowboard

La plupart des meilleures possibilités sont situées en dehors des parcs. Deux parcs nationaux disposent cependant de stations de ski : à Yosemite, la station de Badger Pass est familiale et assez bon marché ; Hurricane Ridge, juste à la frontière du parc d'Olympic, ne compte que 3 remontées mécaniques.

Ski de fond et raquettes

Les foules disparaissent en hiver à mesure que la neige recouvre les sentiers et les routes. C'est une saison exceptionnelle pour une visite, et ceux qui chausseront des skis ou des raquettes ne le regretteront pas. Les meilleurs parcs pour ces activités sont Glacier, Yellowstone, Grand Teton, Yosemite, Olympic, Mt Rainier, Zion, Bryce Canyon et Sequoia et Kings Canyon. Étonnamment, on trouve également des possibilités de ski de fond dans le Grand Canyon.

Baignade

Hormis dans les parcs d'altitude, comme Glacier et les montagnes Rocheuses, ou ceux du nord comme Denali, la chaleur estivale est synonyme de baignade. Les lacs d'altitude offrent de belles (mais froides !) possibilités. Nombre des lacs les plus grands sont bordés de plages et de zones de baignade délimitées.

Pêche

Beaucoup de visiteurs n'envisagent même pas de venir dans un parc national sans canne à pêche. Yellowstone offre quelques unes de meilleures possibilités de pêche à la mouche du pays. Les rivières Hoh et Sol Duc, à Olympic, sont célèbres pour leurs bancs de saumon et de steelheads (truites à têtes d'acier). Les rivières d'altitude du Yosemite, notamment la Tuolumne River, sont propices à la pêche de petites truites vives. Glacier, Grand Teton, et bien sûr Denali, sont d'excellents terrains de jeu pour les pêcheurs. Great Smoky est exceptionnel pour les truites et les perches.

Équitation et balades à dos de mule

Le mode de transport le plus utilisé dans la région au cours des siècles reste un excellent moyen de découvrir l'environnement des parcs. Nombre de parcs offrent des possibilités d'équitation, et des clubs situés dans les parcs ou à leur périphérie immédiate proposent des sorties de 2 heures à la journée, voire plusieurs jours. Les tarifs sont d'environ 25 à 35 $/heure, 60-70 $/demi-journée et jusqu'à 150 $/journée. Dans le Grand Canyon, un circuit à dos de mule incluant une nuit coûte environ 480 $ par personne.

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage

Une collection pour partir à l'aventure le long de routes mythiques

Paramètres des cookies