Parcs nationaux : Les Incontournables

Les meilleurs parcs nationaux américains

Yosemite Valley, Yosemite

Avec ses massives formations de granit dressées plusieurs centaines de mètres au dessus de la Merced River, la vallée du Yosemite est le véritable joyau de la couronne des parcs nord-américains. Des rivières dévalent ses falaises, offrant un paysage sauvage unique au monde, sous la protection d'altières sentinelles de roche, comme El Capitan, Half Dome, the Royal Arches, the Three Brothers et Cathedral Rocks. Qu'importent les mises en garde sur les foules estivales : le spectacle de la Yosemite Valley est une expérience si stupéfiante que rien ne peut en détourner l'attention.

Going-to-the-Sun Road, Glacier

Pour les automobilistes passionnés, Going-to-the-Sun Rd ("la route vers le soleil") est l'expérience d'une vie. Taillée sur le flanc de la roche et ponctuée par quelques unes des descentes les plus abruptes et vertigineuses du pays, cette bande d'asphalte panoramique de 80 km révèle des paysages qui comptent parmi les plus stupéfiants des montagnes Rocheuses.

Coucher du soleil sur le Grand Canyon

Bob Dylan écrivait qu'on pouvait rencontrer à la fois Dieu et Woody Guthrie dans le Grand Canyon au coucher du soleil. Nombreux sont les lieux au monde pour admirer le coucher de l'astre, mais rares sont ceux qui égalent le Grand Canyon. Lipan Point est le meilleur poste d'observation. Si vous êtes d'humeur plus nonchalante, admirez le spectacle un verre à la main, installé sur une balancelle du patio de El Tovar lodge.

Observation de la nature sur la Snake River, Grand Teton

Descendant du Jackson Lake en contrebas de la majestueuse chaîne des Teton, la superbe et sauvage Snake River révèle des paysages qui comptent parmi les plus beaux du pays. Son cours n'est pas seulement le lieu idéal pour s'esbaudir devant les Tétons – y compris les 4 197 m du Grand Teton lui même – mais aussi un cadre parfait pour découvrir la vie sauvage. De nombreux prestataires proposent des sorties, sur les eaux les plus tranquilles comme les plus majestueuses. Quelque soit l'option que vous choisirez, vous en resterez bouche bée.

Escalade à Joshua Tree

Que vous soyez un novice de l'escalade ou une déesse de la grimpe, vous trouverez le paradis dans le granit de Joshua Tree. Avec plus de 8 000 voies référencées, le site est la Mecque de l'escalade mondiale. Des initiations sont disponibles pour les débutants et les plus de 400 formations sont synonymes d'autant de satisfaction pour les enthousiastes qui affluent en saison. Plantés parmi les énormes blocs de roche et les grimpeurs en sueur, les étonnantes silhouettes des arbres de Josué donnent à l'ensemble une atmosphère étrange.

Longs Peak, Rocky Mountain

Que vous choisissiez de gravir les 4 346 m du sommet ou juste de scruter ses pentes glacées depuis ses pieds, le Longs Peak est une fête pour les yeux. Rien d'étonnant si l'on sait que c'est le point culminant du parc. Ceux qui s'élancent vers le sommet par la Keyhole Route doivent commencer par braver le relief à faire se dresser les cheveux sur la tête du Ledges, avant de conquérir le Trough et de tracer leur voie dans les Narrows, dernière étape avant le Homestretch. Le panorama depuis le sommet est juste stupéfiant.

The Narrows, Zion

Après avoir testé votre claustrophobie à la porte, préparez-vous à mouiller votre chemise durant cette randonnée qui remonte la Virgin River par un canyon profond de 600 m. Les falaises se referment à mesure que l'on remonte la rivière, de plus en plus hautes jusqu'au site de Wall Street, où le canyon ne fait plus que 9 m de large.

Observation de la faune à Yellowstone

Qu'importe le nombre de spectacles ou de centres animaliers que vous avez visité : rien ne pourra vous avoir préparé à la première fois où vous verrez un orignal dans son environnement naturel. Si vous n'en voyez pas un à Yellowstone – où un bison, un troupeau de wapitis ou un ours – cela signifie que vous avez les yeux fermés. Le parc est en effet l'une des premières destinations mondiales pour l'observation de la faune, digne des Galápagos, du Serengeti ou du Pantanal brésilien. Les grands mammifères sont partout, et savoir que des grizzlis, des loups et des pumas se dissimulent parmi eux est une source d'attraction supplémentaire.

Lever du soleil sur les Cadillac Mountain, Acadia

Voir le premier rayon de soleil du pays depuis le sommet de Cadillac Mountain est, de loin, la meilleure façon de commencer sa journée. À un très modeste 466 m, le mont Cadillac est le point culminant de l'île de Maine’s Mount Desert, et le panorama sur l'Atlantique est sublime. L'île est l'un des points les plus à l'est des États-Unis. Elle n'est pas exactement le premier site du pays atteint par le soleil matinal, mais cela n'empêche pas de nombreux visiteurs de se lever avant l'aurore pour saluer l'astre naissant, privilégiant la beauté du moment à la vérité chronologique.

Bryce Amphitheater, Bryce Canyon

Preuve de l'exubérante imagination de la nature, l'amphithéâtre de Bryce est l'une des plus étranges formations géologiques de la planète. Depuis le bord de cette curiosité naturelle du sud de l'Utah, le regard se perd sur des milliers de fantasmagories de pierre pressées au dessus de Silent City ("la ville silencieuse", le nom donné au site), un ensemble de formations si vaste et si étrange que l'on vous pardonnera sans peine si vous pensez être arrivé sur une autre planète. Le lever de soleil sur l'amphithéâtre est inoubliable.

Forêt pluviale de Hoh, Olympic

L'un des espaces les plus verts d'Amérique du Nord, cette forêt humide tempérée dont la beauté rappelle l'univers de Tolkien donne l'impression de faire corps avec la pluie. C'est aussi l'un des endroits les plus humides du pays, avec des précipitations annuelles pouvant atteindre 4,3 m (!). Toute cette eau est à l'origine de forêts couvertes de mousses, de lichens et de fougères, dont la canopée est si dense que le sous bois semble piégé dans une obscurité sans fin. N'oubliez pas votre imper et partez à la recherche du wapiti de Roosevelt.

Dunes de Mesquite, Death Valley

Le vent et le sable unissent leurs efforts dans la Vallée de la Mort, où des étendues dunaires ondulent au dessus du sol désertique, enflammant l'imagination de leurs silhouettes mouvantes. Bien sûr, il fait chaud ! Entre Stovepipe Wells et Furnace Creek, les Mesquite Flat Sand Dunes sont les plus accessibles des dunes de sable des environs. Avec leurs formes dessinant croissants, lignes et étoiles, elles offrent un panorama complet des fantasmagories du sable et du vent.

Sur l'eau aux Everglades

Le troisième plus grand parc national du pays par la taille est un paradis pour les pagayeurs de tout poil, avec des possibilités de balades en kayak et canoë dans les mangroves et les marais où la faune abonde. Crocodiles, alligators, tortues, cormorans, hérons, aigrettes et poissons ne sont que quelques uns des représentants du règne animal que les pagayeurs rencontrent durant leurs virées sur les eaux du parc subtropical. La navigation est facile grâce aux cartes pratiques (et gratuites) du National Park Service.

Patrimoine historique de Cades Cove, Great Smoky Mountains

Procurez-vous une brochure d'auto-guidage gratuite et déambulez dans les bâtiments historiques de Cades Cove. Face à la Thunderhead Mountain, en toile de fond, des églises datant de l'époque des pionniers, un moulin à blé, d'antiques demeures et des granges de planches ramènent le visiteur en arrière jusqu'au XIXe siècle, lorsque les nouveaux venus bâtissaient leurs maisons dans cette vallée idyllique.

Saison des fleurs sauvages au Mt Rainier

Couvert de glaciers, le mont Rainier recueille plus de 16 m de neige chaque année. Ses prairies d'altitude arborent un manteau de neige presque 9 mois par an. Lorsque les neiges finissent pas fondre et que les prairies sont exposées, les fleurs sauvages se dépêchent d'éclore de partout, comme si elles savaient que leur temps est compté. Lys des avalanches, herbe d'ours aux plumeaux blancs, orchidées, piroles et des dizaines d'autres variétés de fleurs transforment les pentes de la plus haute montagne de la chaîne des Cascades en un véritable arc-en-ciel. Juillet et août sont les mois les plus fréquentés.

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage

Une collection pour partir à l'aventure le long de routes mythiques

Paramètres des cookies