Ouest américain : Avec des enfants

Visiter l'Ouest américain en famille

L’Ouest offre des distractions pour tous âges : parcs d’attractions, aquariums, zoos, musées des sciences, activités à sensations fortes, promenades à vélo… La plupart des parcs proposent des sentiers de randonnée, expositions et programmes (junior ranger, par exemple) pour les familles.

L’Ouest pour les enfants

Où se restaurer

L’industrie hôtelière américaine semble spécialement pensée pour les familles : les enfants sont des clients à part entière auxquels on propose des menus spéciaux en portions plus petites et à prix réduit. Dans certains établissements, les enfants en dessous d’un certain âge mangent même gratuitement. Les restaurants mettent des chaises hautes et des rehausseurs à disposition des familles. Certains fournissent aussi des crayons de couleurs et des puzzles.
L’absence de menus pour enfants dans les restaurants ne veut pas toujours dire qu’ils ne sont pas les bienvenus, comme c’est souvent le cas dans les établissements chics. Toutefois, même dans ceux-ci, il est généralement possible, si vous arrivez juste à l’ouverture, de manger sans trop de problèmes. Demandez une portion plus petite (en vous faisant préciser le prix) ou une portion normale pour deux enfants. Les restaurants chinois, mexicains et italiens sont les meilleures options pour les enfants un peu difficiles.

Hébergement

Motels et hôtels possèdent généralement des chambres avec deux grands lits, parfaits pour les familles. Certains proposent aussi des lits pliants ou de bébé moyennant un supplément (ce sont souvent des lits parapluie, pas forcément adaptés à tous les enfants). Dans certains hôtels, les enfants (jusqu’à 12 ans et parfois jusqu’à 18 ans) ne paient pas. Beaucoup de B&B n’acceptent pas les enfants ; vérifiez en réservant. Dans la plupart des complexes hôteliers, sauf quelques-uns réservés aux adultes, les enfants sont bien accueillis et on leur propose souvent un programme d’activités ; renseignez-vous au préalable.

Baby-sitting

Certains complexes hôteliers proposent un service de baby-sitting. À défaut, demandez à la réception de vous aider à vous organiser. Vérifiez les tarifs, frais (déplacement, repas) et agréments des baby-sitters. La majorité des offices de tourisme indiquent les sites pour les enfants ainsi que les garderies, les services médicaux, etc.

Réductions

Les enfants bénéficient souvent de réductions sur les circuits et les billets d’entrée et de transport, allant jusqu’à 50 du tarif adulte (dans certains endroits, “enfant” signifie moins de 12 ans, dans d’autres moins de 16 ans). Certains sites populaires offrent des tarifs famille ; dans l’ensemble, les enfants de moins de 2 ans entrent gratuitement.

Préparer son voyage

Aux États-Unis, les conditions climatiques et la foule sont des facteurs importants à prendre en compte quand l’on programme une escapade en famille. La haute saison s’étend de juin à août, quand les enfants sont en vacances et qu’il fait le plus chaud : attendez-vous à des prix élevés, aux foules et à une circulation intense. Pour les destinations prisées, réservez longtemps à l’avance. Dans les Rocheuses, et les stations de ski (telles Lake Tahoe), la haute saison bat son plein de janvier à mars.

Équipements à prévoir

Primordial : de la crème solaire, en quantité !
Prévoyez un porte-bébé ventral (jusqu’à 1 an) ou dorsal (jusqu’à 4 ans) avec une protection contre le soleil intégrée si vous randonnez. Vous en trouverez dans tous les magasins de loisirs de plein air du pays. Les enfants plus âgés auront besoin de chaussures de marche robustes et, pour jouer dans les ruisseaux, de sandales en caoutchouc.
Les autres fournitures de base incluent serviettes (pour se sécher après un bain en chemin), vêtements de pluie, veste polaire ou gros pull (même en été, les nuits sont froides dans le désert), chapeau de soleil
et répulsif à insectes sont les bienvenus.
Pour éviter aux plus jeunes l’angoisse de dormir dans un nouvel environnement, un lit parapluie peut être utile.

Sur la route et en l’air

Beaucoup de toilettes publiques sont équipées d’une table à langer (parfois même dans les toilettes hommes). Les aéroports disposent d’espaces familles.
Les agences de location de voitures devraient pouvoir vous fournir un siège bébé, obligatoire dans tous les États, mais n’oubliez pas de le demander en réservant le véhicule ; comptez environ 10 $/jour supplémentaires.
Les compagnies aériennes nationales offrent le billet aux enfants de moins de 2 ans, qui voyagent sur les genoux de leurs parents. Au-dessus de cet âge, les enfants doivent voyager sur un siège et les réductions sont rares. Quelques complexes de loisirs (comme Disneyland) proposent des offres promotionnelles avec vol gratuit pour les enfants. Amtrak et d’autres compagnies ferroviaires font parfois de même, offrant la gratuité aux enfants de moins de 15 ans sur divers trajets. Actuellement, les moins de 15 ans accompagnant un adulte payant bénéficient de 50% sur le tarif le moins cher d’Amtrak.

À ne pas manquer

Activités de plein air

Yellowstone National Park. Puissants geysers, faune et flore pour des randonnées magnifiques.
Grand Canyon National Park. Émerveillez-vous à la vue d’une des plus grandes failles de la Terre, avant une randonnée, un exposé par les rangers et une balade à vélo.
Olympic National Park. Explorez la nature sauvage et sublime de ce parc, l’une des rares zones au monde de forêt pluvieuse tempérée.
Oak Creek Canyon (Hwy 89A NE Sedona). Glissez sur les rochers rouges du Slide Rock State Park, dans l’Arizona.

Aquariums et zoos

Arizona-Sonora Desert Museum. Coyotes, cactus et autres espèces du milieu désertique passionnent les enfants. À Tucson.
Monterey Bay Aquarium. Des créatures des profondeurs évoluent dans cet aquarium jouxtant la plus grande réserve marine de la côte centrale de Californie.
Aquarium of the Pacific. À Long Beach, cet aquarium high-tech abrite des espèces de toute la côte pacifique, des eaux chaudes de la Baja California aux eaux glaciales du Nord. Vous y découvrirez aussi le lagon des requins.

En cas de pluie

Musées de Los Angeles. Découvrez les étoiles au Griffith Observatory, les os de dinosaures au Natural History Museum de LA County et au Page Museum à La Brea Tar Pits, puis les installations interactives du très divertissant California Science Center.
Musées de San Francisco. L’Exploratorium et ses expositions interactives, le Zeum sur les multimédias ou la California Academy of Sciences tournée vers l’écologie passionnent les enfants.
Pacific Science Center. Ce centre scientifique, dans Seattle, propose de fascinantes expositions interactives, une salle IMAX, un planétarium et des spectacles laser.
Museum of Natural History & Science. Dans ce musée d’Albuquerque, il ne faut pas manquer les dinosaures du jurassique rassemblés dans le Hall of Jurassic Supergiants.

Parcs à thème

Disneyland. Le royaume enchanté de Mickey Mouse, au centre de l’Orange County, en Californie.
SeaWorld. Spectacles d’orques, manèges à sensations et autres attractions attendent les enfants au parc aquatique de San Diego.
Universal Studios. Un circuit en tram dans Los Angeles fait découvrir les lieux de tournage des films d’action d’Hollywood, des spectacles d’effets spéciaux et un plateau extérieur en activité.

Renseignements

Pour des informations et des conseils d’ordre général, procurez-vous le guide Voyager avec ses enfants, publié par Lonely Planet. En ce qui concerne plus spécifiquement la randonnée, lisez Guide de rando avec les enfants : Conseils pratiques pour les parents et les grands-parents, de Monique Vincent-Fourrier (Delachaux et Niestlé, 2008) ou Randonner avec des enfants : À la montagne et à la campagne, de Nathalie Magrou (éditions Rando, 2007).

Articles récents

Guide de voyage Ouest américain

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Ouest américain