Lonely Planet

New York : Si vous aimez

New York selon ses goûts

Dans une ville aux possibilités innombrables, trouver le quartier le plus adapté à vos envies peut s'avérer difficile. Voici des propositions thématiques pour vous guider.

Sports et activités

Les passionnés de base-ball savent que les deux équipes phares de New York, les Yankees et les Mets, ont déménagé dans des stades flambant neufs.
L'ancien Yankee Stadium, n'est plus. Un stade semblable, quoique plus grand et plus smart, a vu le jour de l'autre côté de la rue à la fin 2009. Le vieux bâtiment a été rasé : ses morceaux ont été vendus à des amateurs de base-ball ou à des ferrailleurs. Le terrain laissé vacant devrait devenir un parc public, mais lors de notre passage, les choses n'avaient pas avancé. Le Shea Stadium, stade des Mets, a connu un sort semblable en 2009. Les Mets jouent désormais au rutilant CitiField où les célébrités comme Jerry Seinfeld (un ancien du Queens College) ont des loges de luxe. Les deux équipes ont d'ailleurs beaucoup de supporters célèbres qu'il n'est pas rare de croiser les jours de match. Dans quelle mesure ce changement influera sur les Yankees qui mènent en World Series ou portera chance aux Mets, éternels seconds ?
L'équipe de basket des New York Knicks, privée de victoire depuis de longues années, joue toujours au Madison Square Garden, de même que l'équipe féminine professionnelle des New York Liberty et les hockeyeurs sur glace des New York Rangers dont les rencontres ont lieu d'octobre à avril. Le Madison Square Garden est aussi la plus grande salle de concert de New York : U2 et les Jonas Brothers s'y sont notamment produits.
Les basketteurs du New Jersey Nets devaient déménager à Brooklyn en 2010, mais la construction de leur nouveau stade n'a pas avancé à cause de la crise économique et de l'opposition déterminée de certains habitants.
Les billets pour les matchs de football américain des NY Giants partent des années à l'avance. Il est plus facile d'en obtenir pour voir les New York Jets. Les deux équipes jouent désormais dans le nouveau stade des Meadowlands, dans le New Jersey. Afin de financer ce luxueux complexe, les Jets et les Giants ont adopté un système de tarification controversé : les détenteurs de billets pour la saison doivent poser une option à vie sur leur place moyennant des milliers de dollars. À cela s'ajoute la somme de 700 $ la saison pour les billets. Mais le supporter lambda peut cependant obtenir un billet vendu entre 100 $ et 200 $ qui le place tout en haut des tribunes.
L'US Open a lieu le week-end de la fête du Travail, à Flushing Meadows (à Flushing, dans le Queens). Seuls les matchs se déroulant à l'Arthur Ashe Stadium exigent des places réservées, qui partent des mois à l'avance. Des billets journaliers donnant accès à tous les courts sauf le central sont cependant vendus au matin de chaque match ; soyez sur place avant 9h.
Pour réserver facilement vos places, passez par Ticketmaster (800-745-3000).
 

Architecture

New York se déploie toujours sur des échelles de grandeur variée, mais l'immensité et la verticalité gagnent du terrain. L'époque coloniale est représentée par quelques alignements de maisons basses et compactes de style fédéral dans Lower Manhattan et Colonnade Row, à Astor Pl, constitue un bel exemple de l'architecture d'avant 1900. Des incendies ont détruit la majorité des bâtiments new-yorkais d'origine en bois. Depuis, les promoteurs construisent avec des matériaux moins inflammables.
Le Chrysler Building, l'intérieur de Grand Central Terminal et l'Empire State Building reflètent le penchant new-yorkais pour l'Art déco. Dans le Rockefeller Center, découvrez le GE Building, une autre construction Art déco réputée pour sa frise, représentant la Sagesse, au-dessus de l'entrée principale.
Le Time Warner Center, immeuble de bureaux et d'appartements à Columbus Circle, a été le premier gratte-ciel d'envergure de l'après 11-Septembre. Sa superbe façade vitrée noire et inclinée est le fruit d'une prouesse architecturale.
Mais c'est le style Beaux-Arts qui domine, comme en témoignent la New York Public Library et les milliers d'appartements résidentiels imposants qui jalonnent les larges avenues de l'Upper East Side et l'Upper West Side. Les façades blanc cassé en pierre s'agrémentent de jolies ornementations sculptées sur le rebord des fenêtres et sous les avant-toits.

Bâtiments de légende

  • Empire State Building
  • Colonnade Row
  • Dakota Building
  • Time Warner Center
  • Chrysler Building

 

Monuments historiques et religieux

  • Cathédrale St John the Divine
  • Federal Hall
  • St Paul's Chapel
  • Cathédrale Saint-Patrick
  • Ancienne cathédrale Saint-Patrick

 

Shopping et souvenirs

Les marchés de fin de semaine permettent de réaliser de bonnes affaires. Les New-Yorkais aiment flâner dans les parcs et sur les places de la ville et chiner des vêtements d'occasion ou anciens.
Chinatown et Times Square sont les hauts lieux du T-shirt. Dans ces quartiers, les magasins ouvrent en principe tous les jours de 10h à 20h. Les commerçants de confession juive orthodoxe ferment le vendredi et le samedi.
Pour dénicher des trouvailles, arpentez l'Antique Garage Flea Market, à Chelsea, le marché aux puces de Hell's Kitchen, le marché de Chelsea ou le marché de 17th Street. Ouverts le week-end, ils sont remplis d'articles de seconde main en bon état.
Tribeca, Soho et Lower Manhattan sont les temples du lèche-vitrines. Outre de nombreux grands magasins généralistes tel Bloomingdale's à Soho, vous trouverez des boutiques plus originales à Nolita, dans le Lower East Side, à Greenwich Village et à East Village.
Le site www.dailycandy.com consacre toute une rubrique aux ventes d'échantillons. Autres sources utiles : www.lazarshopping.com, www.nysale.com et les bons plans du New York Magazine sur www.nymag.com/shopping.

Les meilleures affaires

  • Orchard Street Bargain District
  • Century 21
  • Chinatown
  • Barneys Co-Op
  • Arthritis Thrift Shop

 

Les meilleurs grands magasins

  • Takashimaya
  • Macy's
  • Barneys
  • Filene's Basement
  • Pearl River Mart

 

Bars

Les bonnes adresses pour prendre un verre sont légion à New York. Que vous soyez un adepte du whisky ou du cognac ou que vous ne juriez que par la bière, vous trouverez un bar à votre convenance.
Les plus curieux pourront goûter des cocktails mythiques, sans cesse renouvelés. Aux grands classiques, le martini, le Sidecar sans oublier, bien entendu, le Manhattan, s'ajoutent des boissons créatives. La grenade, le saké, le fruit de la passion et le miel constituent les derniers ingrédients incontournables de tout cocktail dans la course à la prochaine recette à succès.
Les pubs traditionnels irlandais émaillent la ville. Ils vous ouvrent grand leurs portes et diffusent généralement des matchs de football ou de football américain. Des micro-brasseries ont fait leur apparition aux Chelsea Piers, à Union Square et à Brooklyn. Quant à Chelsea, c'est le lieu exclusif des adresses chics dernier cri. Des bars méconnus jalonnent le Lower East Side, tournant le dos à la foule et proposant des anti-cocktails.
Enfin, pour ceux qui n'ont cure de la mode, les bars décontractés de Greenwich Village qui privilégient la convivialité aux tendances constituent l'adresse par excellence.
Beaucoup de bars, en particulier en centre-ville, pratiquent des happy hours en fin d'après-midi (consommations à moitié prix), et certaines discothèques font de même après minuit, afin de drainer la foule de noctambules.

Bars « cool »

  • Bemelmans Bar
  • Whiskey Ward
  • Park
  • Campbell Apartment
  • Bill's Gay Nineties

 

Bars à vins et à bières

  • Jimmy's Corner
  • DBA
  • Morrell Wine Bar & Café
  • Chelsea Brewing Company
  • Bar Veloce

 

Clubs et discothèques

En dépit de la sérieuse concurrence du Meatpacking District, la scène nocturne new-yorkaise se concentre encore à l'extrême ouest de Chelsea.
Les établissements ouvrent et ferment sans arrêt, au gré des descentes de police visant à juguler la consommation d'alcool chez les mineurs et le trafic de drogue. Chelsea reste l'un des quartiers les plus attractifs car les gérants peuvent, au besoin, sans trop de difficulté transférer leur club à quelques rues vers le nord ou le sud.
Le Meatpacking District se caractérise par des établissements plus intimistes. Parmi les adresses en vogue, citons G2. Kiss & Fly, une discothèque à l'ambiance européenne, où personne ne se prend au sérieux.
Le Lower East Side rivalise aussi afin d'attirer l'attention grâce à The Box, un cabaret-club-restaurant original.
Pour tout savoir sur les sorties, consultez les éditions du vendredi et du dimanche du New York Times, ainsi que les hebdomadaires New York Magazine, Time Out New York et New Yorker. Village Voice est une mine d'informations, notamment pour les clubs ; sa chronique hebdomadaire « Fly Life » répertorie les lieux où mixent les meilleurs DJ. Autre source d'idées : Clubfone (212-777-2582 ; www.clubfone.com).

Cinq grandes discothèques

  • 675 Bar
  • Griffin
  • Santos Party House
  • Eagle NYC
  • Home

 

Cinq pistes de danse

  • Cielo
  • BEast
  • G2
  • Kiss & Fly
  • 1Oak

 

Cafés-Théâtres et cabarets

À New York, une loi datant de la prohibition stipule que tout établissement dans lequel trois personnes se déhanchent simultanément doit posséder une licence spéciale (très difficile à obtenir).
Pourquoi cette législation reste-t-elle en vigueur ? Mystère. Quoi qu'il en soit, personne n'en tient compte et le monde du cabaret est bien vivant, des représentations traditionnelles du Café Carlyle aux spectacles burlesques animés de The Box, en passant par les spectacles de cabaret hilarants programmés au Duplex depuis 40 ans. À l'instar de Don't Tell Mama, ces vaillants établissements font de la résistance et ce, même si le public s'est détourné des spectacles grivois de style « broadwayesque ».
Les cafés-théâtres connaissent également un regain d'intérêt, en rien cependant comparable à la popularité dont ils jouissaient dans les années 1980, à l'époque de Jerry Seinfeld, de Chris Rock et des frères Belushi. Dans l'Upper East Side, Dangerfield's et Comic Strip Live font toujours salle comble grâce à leurs spectacles en soirée. Caroline's, Gotham Comedy Cellar et Laugh Factory New York tiennent le haut de l'affiche à Midtown. Il y a en principe deux spectacles chaque soir. Un billet donne accès à l'ensemble des représentations (en général trois ou quatre comiques), ce à quoi il faut souvent ajouter une consommation minimum de deux boissons en service de table. La majorité des cafés-théâtres proposent désormais aussi de quoi grignoter pendant le spectacle.

Les meilleurs cafés-théâtres et cabarets

  • Duplex
  • The Box
  • Don't Tell Mama
  • Upright Citizens Brigade
  • Dangerfield's

 

Les meilleurs lounges

  • Bemelmans Bar
  • Lenox Lounge
  • Bar Next Door
  • Sway Lounge
  • Divine Bar West

Mode

Les accros de la mode et de la haute couture se donnent rendez-vous dans l'Upper East Side et le Meatpacking District. De temps à autres, quelques fashionistas avant-gardistes s'aventurent en centre-ville dans les boutiques moins stylées de Tribeca.
La « Gold Coast », le long de Madison Ave, constitue un ensemble de 40 pâtés de maisons où l'on touve les couturiers prestigieux tels Armani, Kors, Ferragamo, Bulgari et Prada. Dans ce quartier, quelques boutiques revendent les collections de l'année précédente à une armada de jeunes filles, mais la liste d'attente et la file sont longues.
Dans le Meatpacking District, l'ambiance s'avère un peu moins sélecte même si les boutiques restent haut de gamme. Des marques plus originales et jeunes telles Malandrino, Miele et McQueen font un malheur.
Tribeca, en centre-ville, a les faveurs des jeunes mannequins en devenir qui arpentent les boutiques clinquantes plus disposées à exposer les dernières modes européennes ou asiatiques.
N'oubliez pas de vous inscrire sur www.dailycandy.com and www.nymag.com/shopping pour connaître les soldes du moment.

Les meilleurs quartiers commerçants

  • Fifth Ave
  • Madison Ave
  • Chinatown
  • Gansevoort St
  • Orchard Street Bargain District

 

Les meilleures boutiquesz

  • Donna Karan
  • Issey Miyake
  • Carlos Miele
  • Topshop
  • Apt 141

 

Shopping Gastronomique

Les marchés de fruits et légumes fleurissent à New York grâce à l'engouement pour les produits locaux et bio qui s'est emparé de la ville. À la belle saison, arpentez les marchés de produits frais de Manhattan. Le principal, à Union Square, accueille aussi parfois des artisans. De bon matin, on peut souvent y croiser des chefs étoilés venus élaborer leur menu du jour.
Si les marchés vous semblent trop rustiques, faites vos emplettes dans les grandes chaînes ou dans les épiceries familiales fort appréciées. Partout en ville, les nombreux magasins Whole Foods vendent d'excellents produits biologiques et issus du commerce équitable. Trader Joe's, autre spécialiste de la gastronomie bio, a ouvert une enseigne à deux pas de Whole Foods, à Union Square. Si vous cherchez des boutiques du New York d'antan, optez pour Zabar's dans l'Upper West Side, l'omniprésent Gourmet Garage ou le marché pittoresque et haut de gamme de Grand Central Terminal. Le marché couvert de Chelsea, à l'ouest, parfait en cas de fringale pendant votre séance shopping, abrite également quantité de délicieux restaurants.

Les meilleures adresses gourmandes

  • Andre's Patisserie
  • Marché de Chelsea
  • Trader Joe's
  • Whole Foods au Filene's Basement
  • Zabar's

 

Les meilleures boutiques spécialisées

  • Murray's Cheese
  • Barney Greengrass
  • Union Square Greenmarket
  • Marché de Grand Central
  • Canal St à Chinatown

 

Cuisine

La déferlante de chefs internationaux se traduit par une cuisine de haut vol qui ravira les gourmets en quête d'un repas inimitable. New York ne manque pas non plus de restaurants classiques, de brasseries et de bistrots intimistes, et les tables originales aux accents d'ailleurs abondent.
Pour chaque gastronomie le choix est vaste : cuisine du Sichuan ou pékinoise, cuisine française fusion ou traditionnelle, cuisine du nord du Mexique avec ses généreux burritos farcis aux haricots ou de la région d'Oaxaca et ses plats en sauce relevés au mole et aux piments. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.
Certaines adresses cotées prennent uniquement les réservations en ligne (tel Momofuku). Comme tout New-Yorkais qui se respecte, consultez Open Table (www.opentable.com) pour lire des avis, suivre la tendance et réserver ou confirmer votre table parmi des centaines de lieux.
Pour vous aider à choisir entre les innombrables adresses new-yorkaises, chaque numéro de Time Out New York présente une sélection de 100 restaurants, tandis que le guide Zagat est vendu dans tous les kiosques. Village Voice dresse une liste d'établissements bon marché sur www.villagevoice.com. Avec un tel choix, tout le monde trouvera son bonheur.

Les tables les plus courues

  • Momofuku
  • Il Buco
  • Sfoglia
  • Bond St
  • Minetta Tavern

 

Les tables les plus romantiques

  • Benoit
  • BLT Market
  • Pier i Café
  • Schiller's Liquor Bar
  • Al Di La Trattoria

 

Les tables à prix doux

  • Bite
  • Cascabel
  • Fatty Crab
  • Hourglass Tavern
  • Zebu Grill

 

Les trouvailles

  • Chez Lucienne
  • Kashkaval
  • Shangai Kitchen
  • Pinche Taqueria
  • Georgia's East Side BBQ

 

New York gay et lesbien

New York accueille la Gay Pride en juin. Pendant un mois, c'est la grande fête de la communauté homosexuelle, implantée de longue date dans toute sa diversité et s'exprimant en totale liberté dans une ville réputée pour ses habitants à l'esprit ouvert (voir le site www.heritageofpride.org).
New York ne fait pas de différence entre hétéros et homosexuels dès lors qu'il s'agit de danser, de manger ou de boire. Chelsea, Greenwich Village, Jackson Heights et Park Slope sont prisés de la communauté homosexuelle, mais de façon générale, gays et lesbiennes sont bienvenus partout. Sachez qu'à New York, la majorité sexuelle est fixée dans tous les cas à 17 ans.
Les magazines HX et Next sont disponibles dans les bars et les restaurants, LGNY et NY Blade dans les distributeurs installés dans la rue et le magazine de société Metrosource en boutique et au LGBT Community Center. Time Out New York consacre une bonne rubrique aux manifestations spécifiques. Conseils utiles, consultations ou renseignements sont accessibles auprès de la Gay & Lesbian Hotline (212-989-0999 ; glnh@glnh.org) et du LGBT Community Center (carte ; 212-620-7310 ; www.gaycenter.org ; 208 W 13th St angle Seventh Ave ; 9h-23h).

 

New York littéraire

Saviez-vous qu'une myriade de prestigieux auteurs contemporains vivent à Brooklyn ? En réalité, leurs prédécesseurs comme Truman Capote, Norman Mailer et William Styron y avaient déjà élu domicile. Aujourd'hui, le quartier accueille une nouvelle génération d'auteurs, dont Paul Auster, Jonathan Safran Foer, Jonathan Lethem et Colson Whitehead.
E.E. Cummings, James Baldwin, William S. Burroughs, Mark Twain, Henry James et d'autres romanciers célèbres ont vécu à Greenwich Village, qui demeure le quartier littéraire historique. L'East Village a, lui, privilégié la littérature non romanesque, tels les discours séditieux de l'anarchiste Emma Goldman et de la pionnière du contrôle des naissances Margaret Sanger.
Dans la Oak Room, à l'Algonquin Hotel, vous êtes en terre sainte puisque Dorothy Parker fréquentait les lieux. Harlem vibre encore de la présence de Ralph Ellison, Zora Neale Thurston, Langston Hughes et bien d'autres.
Au nord de 14th St, le 92nd Street Y organise des lectures très intéressantes autour d'auteurs. À la fois décadente et chic, la librairie Bluestockings est votre meilleure chance de rencontrer un écrivain. Le KGB Bar organise aussi des lectures hebdomadaires. Pour connaître le programme, consultez le site www.clubfreetime.com.

Grands classiques New-Yorkais

  • Harlem quartet, James Baldwin
  • Les Mambo Kings chantent des chansons d'amour, Oscar Hijuelos
  • Les Orphelins de Brooklyn, Jonathan Lethem
  • Lush Life, Richard Price
  • Rise and Shine, Anna Quindlen

 

New York dans l'histoire

  • Low Life, Luc Sante
  • Le Bûcher des vanités, Tom Wolfe
  • The Tenement Saga, Sanford Sternlicht
  • Gangs of New York, Herbert Asbury
  • Gay New York (1890–1940), George Chauncey

 

Concerts

Pour trouver un concert à New York, laissez-vous simplement guider par vos oreilles, d'autant qu'au printemps et en été, les musiciens s'expriment au grand air. Blues jazzy sur les pelouses de Battery Park, salsa et swing à South Street Seaport et au Lincoln Center, groupes en tous genres au Central Park Summerstage, et concerts plus ou moins improvisés et gratuits (et très courus) au 400 Carroll St à Brooklyn (www.sundaybestnyc.com).
Pour être parfaitement au fait de l'actualité musicale, consultez le site www.whatsupnyc.com. C'est l'occasion d'assister à des spectacles confidentiels ne bénéficiant d'aucune publicité hormis le bouche-à-oreille (comme ce concert surprise de Prince, un matin à Prospect Park, dans Brooklyn).
Il reste une multitude de repaires de jazzmen à West Village et à Harlem, tandis que le punk et le grunge sont à l'honneur dans quelques bars décontractés du Lower East Side et à Hell's Kitchen. Depuis maintenant des décennies, le Lincoln Center accueille des spectacles de grande qualité et des artistes variés. Dans l'Upper West Side, les musiques du monde résonnent au Symphony Space grâce à des talents souvent méconnus.

Les meilleures scènes rock

  • Arlene's Grocery
  • Brooklyn Bowl
  • Living Room
  • Pianos
  • Village Underground

 

Les meilleures scènes éclectiques

  • 55 Bar
  • Le Poisson Rouge
  • Mercury Lounge
  • Shrine
  • Smoke

 

Musées et galeries d'art

L'art est omniprésent à New York, dans les vénérables institutions telles que le Metropolitan, le MoMA et le Guggenheim comme dans les ateliers avant-gardistes de Chelsea, Dumbo et du Lower East Side ou au New Museum of Contemporary Art, récemment ouvert.
Chelsea, de 21st à 26th St entre 10th et 11th Ave, regroupe une enfilade d'ateliers, de boutiques, de marchands d'art et de galeries. Midtown Manhattan est devenu une succursale de l'art. Les nouveaux talents exposent dans le Lower East Side, mais c'est à Dumbo qu'ils vivent et travaillent.
Pour y voir plus clair, les articles du New York Magazine consultables gratuitement en ligne (www.nymetro.com), les listes de Time Out New York (www.timeoutny.com) et le Gallery Guide disponible dans les principales galeries sont indispensables. Le supplément week-end du New York Times et Village Voice (www.villagevoice.com) constituent des sources d'information précieuses et le site www.westchelseaarts.com indique toutes les galeries. Le département des Affaires culturelles (www.nyc.gov/html/dcla) détaille l'agenda des manifestations et vous pourrez cibler vos recherches par genre et par borough. Si votre temps est compté, contactez New York Gallery tours (212-946-1548 ; www.nygallerytours.com) pour un circuit exhaustif à travers Chelsea et Soho.

Les incontournables

  • Agora Gallery
  • White Columns
  • New Museum of Contemporary Art
  • Greene Naftali
  • Gagosian

 

Les perles de l'east side

  • Gallery OneTwentyEight
  • Participant Inc
  • Lower East Side Tenement Museum
  • ABC No Rio
  • Nuyorican Poets Café

 

New York pour les enfants

New York ravira les enfants. Des musées, restaurants, théâtres, et même quelques adresses ouvertes tard, leur sont spécialement dédiés.
L'American Museum of Natural History et le Children's Museum font partie des musées remarquables pour les bambins. En principe, les restaurants haut de gamme acceptent les jeunes enfants en début de service. Sinon, quantité de petits restaurants décalés et de bistrots accueillent les familles.
Les déplacements s'avèrent un peu plus compliqués de prime abord : les stations de métro ne sont pas adaptées aux poussettes. Ne vous inquiétez pas si un inconnu saisit l'arrière de votre poussette à l'approche des marches : à New York, il est de coutume d'aider les parents chargés. Les tourniquets étroits à la sortie du métro constituent un autre problème : demandez à un employé de vous ouvrir les portes latérales plus larges. Quelques musées refusent les poussettes certains jours, mais, en contrepartie, ils prêtent des porte-bébés.
Dans Time Out New York Kids, publié quatre fois par an et vendu dans les kiosques, vous trouverez quantité d'idées pour voir New York comme une fabuleuse cour de récréation. GoCity Kids (www.gocitykids.com) et New York Kids (www.newyorkkids.net) sont de bonnes sources d'information.

S'amuser en famille

  • American Museum of Natural History
  • Children's Museum of Manhattan
  • Safari Playground
  • Central Park Wildlife Center
  • South Street Seaport

 

Se restaurer en famille

  • S'Mac
  • Tuck Shop
  • Cafe Con Leche
  • Pio Pio
  • Shake Shack

 

New York romantique

Tout n'est pas que résultats financiers et réunions d'entreprise dans le New York affairiste, l'amour a également sa place. Une balade en barque à Central Park, une embrassade sur le toit de l'Empire State Building ou un dîner sous les projecteurs de Brodway restent des plaisirs typiquement new-yorkais à goûter pendant votre séjour.
Par ailleurs, nul besoin de dissimuler vos sentiments, les New-Yorkais ont l'habitude de voir des couples – homos ou hétéros – se tenir par la main, se promener bras dessus bras dessous, voire s'embrasser fougueusement, par exemple lors d'un concert nocturne en plein air. Veillez simplement à ne pas bloquer le passage lorsque vous vous déplacez en tandem, sous peine de vous attirer des regards courroucés.
Voici quelques grands classiques d'une romance à New York : une promenade en calèche dans Central Park, un baiser dans les lumières éblouissantes de Times Square, un concert au Lincoln Center en habit d'apparat, un tête-à-tête dans un club de jazz calfeutré à la lumière tamisée et un verre dans un bar glamour perché sur un toit.

Bars câlins

  • Happy Ending
  • Apotheke Bar
  • Macao
  • Auction House
  • Park

 

Pour un tête-à-tête

  • Bemelmans Bar
  • High Bar
  • Den
  • Bacaro
  • Campbell Apartment

 

Parcs et espaces verts

Les New-Yorkais sont passés maîtres dans l'art d'utiliser leurs espaces verts pour de multiples activités. En été, faites-en de même : projections de films le lundi soir à Bryant Park, festival Shakespeare in the Park et concerts Summerstage à Central Park, concerts du Hudson River Park et festival River to River à Battery Park et Lincoln Center Dance Nights (là, vous risquez de transpirer un peu). Mentionnons également les séances de tango en plein air à Central Park, le samedi soir, et à South Street Seaport, le dimanche.
Ainsi, il existe quantité de façons de profiter des plus de 14 000 ha d'espaces verts de la ville. Les infrastructures sportives – 614 terrains de base-ball, 550 courts de tennis et de nombreux terrains de basket, parcours de golf, pistes d'athlétisme, piscines couvertes et découvertes – sont aussi en accès libre. Consultez adresses et renseignements sur www.nycgovparks.org.

Les plus beaux parcs

  • Central Park
  • Riverside Park
  • Prospect Park
  • Governor's Island
  • Battery Park

 

Les meilleures activités de plein air

  • Une balade à vélo au Hudson River Park
  • Une promenade autour du réservoir Jacqueline Kennedy-Onassis, à Central Park
  • Un tour en barque à Prospect Park
  • Un pique-nique à Battery Park
  • Une balade au-dessus de la ville sur la High Line

 

Spas

Après une virée shopping, que diriez-vous d'un thé léger suivi d'une merveilleuse séance au spa pour retrouver éclat et fraîcheur ? Tentant n'est-ce pas ?
C'est désormais possible dans plusieurs grands magasins chic new-yorkais : Takashimaya, Saks Fifth Ave et Bloomingdales ont tous à cœur de chouchouter leurs clients.
Si vous avez peu de temps devant vous, Juvenex (646-733-1330 ; www.juvenexspa.com ; 4e ét., 25 W 32nd St entre Fifth et Sixth Ave), un institut asiatique de Little Korea, est ouvert 24h/24. Sa principale clientèle se compose d'artistes de Broadway (d'où les horaires flexibles). Des soins incluant des bains chauds et des pétales de rose ont été spécialement pensés pour les couples, mieux vaut réserver.
Dans les spas new-yorkais, chacun trouvera son compte : simple massage après le travail, mani-pedi (manucure et pédicure), épilation (maillot, brésilienne ou autre), soins du visage ou de la peau ou une combinaison de traitements doux pour atténuer les rides, chasser les cellules mortes, améliorer le teint, etc. Beaucoup de spas surfent sur la vague bio et proposent des cires biodégradables, des crèmes et des savons sans produits chimiques et parfument leur hammam de senteurs fraîches d'agrumes qui n'irritent pas les sinus.
Les femmes n'ont pas l'exclusivité du bien-être : plusieurs instituts sont réservés à la gent masculine ou sont mixtes et prodiguent des soins pour le visage et pour les mains.

Théâtres

Même si le rideau a fini par tomber sur des succès de longue date, Broadway se taille toujours la part du lion à New York.
Les 38 théâtres de Broadway proposent de gigantesques productions au budget colossal qui captivent les foules. L'entretien de ces « grandes dames » (les théâtres pas les actrices), coûteux, se répercute sur le prix souvent élevé des billets, parfois supérieur à 100 $. Toutefois, le Theatre Development Fund (www.tdf.org) écoule des places à moitié prix. Ce dernier gère trois kiosques TKTS qui vendent des billets à tarif très avantageux pour des représentations le jour même. Il faut se rendre au kiosque principal à Times Square, à South Street Seaport, ou à Brooklyn (voir site Internet pour les coordonnées). Nombre de représentations en soirée débutent à 20h et, le mercredi et le week-end, les matinées sont à 14h.
Outre les têtes d'affiche à Broadway, le choix est vaste : théâtre expérimental dans le Lower East Side, ballets de renommée internationale au Lincoln Center ou mise en scène à petit budget d'une pièce de Tchekhov, de Stoppard ou de Miller dans les théâtres dynamiques du centre-ville.
Pour ne rien rater, consultez les éditions du vendredi et du dimanche du New York Times, ainsi que les hebdomadaires New York Magazine, Time Out New York et The New Yorker. Village Voice est intéressant pour les scènes alternatives et les représentations du off-off-Broadway. Le département des Affaires culturelles (212-643-7770) indique par téléphone les manifestations et concerts organisés dans les institutions culturelles et NYC On Stage (212-768-1818) fournit 24h/24 la liste des concerts, pièces de théâtre et spectacles de danse. Autres bonnes sources d'information : All That Chat (www.talkinbroadway.com/allthatchat/), NYC Theater (www.nyc.com) et la Broadway Line (888-276-2392).

Théâtres de prestige

  • Joseph Papp Public Theater
  • Ambassador Theater
  • New Amsterdam Theater
  • Newhouse, Lincoln Center
  • Harry de Jur Playhouse, Abrons Art Center

Spectacles à succès

  • Wicked
  • Chicago
  • Billy Elliott
  • Le Roi Lion
  • Avenue Q

Points de vue

Que vous soyez en haut de l'Empire State Building, à l'arrière d'un cyclo-pousse ou encore à bord d'une calèche, il existe mille façons d'admirer le tourbillon de la ville.
Les points de vue en hauteur sont les plus prisés, mais on peut aussi observer Manhattan « vue d'en bas » : les circuits du New York Transit Museum, par exemple, empruntent des tronçons du métro abandonnés.
Central Park offre des belvédères de choix, notamment depuis la superbe fontaine centrale de Bethesda Terrace, non loin du Ramble. Par ailleurs, le Bow Bridge adjacent a été le témoin de plus d'une demande en mariage.
Harlem Meer est un joli étang peuplé d'oies cancanant et entouré de saules pleureurs, tandis que Battery Park ménage une superbe vue sur le port de New York. Pour jouir du plus beau coucher du soleil, il faut prendre le ferry pour Staten Island et planifier son retour juste avant le crépuscule afin de voir l'astre incandescent descendre derrière les gratte-ciel de Manhattan.

Pour une vue imprenable

  • Le High Bar
  • La traversée du pont de Brooklyn
  • Une promenade en bateau-taxi
  • Une balade à vélo au Hudson River Park
  • Une escapade en ferry à Governor's Island

 

Statues photogéniques

  • José Martí (Columbus Circle)
  • George Washington (Federal Hall)
  • Duke Ellington (Harlem)
  • Giovanni da Verrazano (Battery Park)
  • Eleanor Roosevelt (Riverside Park)

 

New York gratuit

Contrairement aux idées reçues, il existe des activités gratuites ou peu coûteuses à New York, toute la difficulté étant de les dénicher. Pour ce faire, il existe plusieurs sites : www.lifebooker.com, www.freenyc.net, www.clubfreetime.com et www.freeinnyc.net. Vous y trouverez de quoi occuper vos dimanches pendant un mois sans bourse délier. Partant du principe qu'il vaut mieux proposer une activité à moitié prix que de manquer de clients, le site de réservation LifeBooker recense des séances de spas, de coiffure ou de manucure dans des salons de beauté à tarifs réduits. Clubfreetime publie des propositions mises à jour sur des événements culturels et autres. Les sites Freenyc et Freeinnyc en font de même et proposent également des activités gratuites telles que du yoga au parc et des expositions dans les galeries d'art.
Enfin, sachez que la plupart des musées (hormis le Metropolitan Museum of Art) pratiquent des tarifs réduits avec participation libre au moins un soir par semaine. Un CityPass (www.citypass.com) permet aussi de bénéficier de réductions substantielles pour l'accès à sept curiosités principales.

Les meilleurs bons plans

  • Ferry de Staten Island
  • Museum of Modern Art, le vendredi soir
  • Shakespeare in the Park
  • River to River Festival
  • Summerstage

 

Les meilleures happy hours

  • Cleopatra's Needle
  • DBA
  • Whiskey Ward
  • Henry Street Ale House
  • Stir
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à New York