Lonely Planet

Boston : Culture

Coutumes

Aux États-Unis, il est pratiquement interdit de fumer dans tous les espaces publics fermés. Les restaurants sont parfois entièrement non-fumeurs. De nombreux Américains sont gênés par la fumée du tabac : si vous souhaitez fumer dans un espace fermé (habitation, voiture), assurez-vous que cela n'indispose personne.

Langue

L'anglais est la première langue parlée à Boston. Dans le quartier du North End, vous entendrez souvent parler italien, la langue maternelle de nombreux habitants. En raison de l'importante communauté immigrée arrivée au siècle dernier, les avis officiels sont souvent imprimés en portugais, espagnol, vietnamien et cambodgien.
Les habitants de la Nouvelle-Angleterre, à commencer par les Bostoniens, abrègent quantité de mots. Massachusetts Avenue, par exemple, devient "Mass Ave" ; Harvard Business School, "the B School" ; Cape Cod, "the Cape" et le métro de Boston est "the T". Plus typique encore, le célèbre accent de Boston : le "r" est escamoté (car donne "cah") ou surgit inopinément (Cuba donne "Cuber").
Quelques expressions utiles :
Bonjour (le matin) : Good morning
Bonjour (l'après-midi) : Good afternoon
Comment allez-vous ? : How are you ?
Très bien, merci ! : Very well, thank you !
Bonsoir : Good evening
Bonne nuit : Good night
S'il vous plaît : Please
Au revoir : Goodbye
Excusez-moi : Excuse me
Comment va-t-on à... ? : How do I get to... ?
Combien cela coûte-t-il ? : How much is it ?

Nourriture

Les plats traditionnels comme les célèbres baked beans (haricots blancs à la sauce tomate et au porc), le boiled dinner (sorte de pot-au-feu) et le homard Newburg (homard servi sur du pain grillé beurré avec une sauce) sont rarement à la carte des restaurants de la ville… En revanche, les produits de la mer ont toujours la cote, qu’il s’agisse de la morue, des coquillages ou des crustacés. Les huîtres venant de Wellfleet (Cape Cod) sont les plus réputées. On les mange crues, grillées, frites, farcies ou en potage. Les palourdes (clams ) se dégustent cuites à la vapeur (steamers), crues ou farcies. Le homard du Maine est le crustacé le plus recherché. Certains restaurants pour touristes le servent farci, mais c'est cuit à la vapeur ou à l'eau que les Bostoniens le dégustent traditionnellement.
Il ne faut pas non plus oublier de goûter au délicieux sirop d’érable, de fabrication locale, et aux savoureuses glaces Ben & Jerry’s, nées dans la ville.

Religion

La Nouvelle-Angleterre fut en quelques sortes la terre d'asile des dissidences religieuses. Elle perpétue aujourd'hui encore cette tradition de liberté et de pluralisme religieux. Les protestants sont majoritaires mais répartis entre plusieurs églises : congrégationalistes, unitariens et universalistes. L'église de la Christian Science est le siège mondiale de la Science chrétienne, un mouvement religieux fondé en 1866 par Mary Baker Eddy et aujourd'hui présent dans plus de 70 pays. Elle publie le quotidien Christian Science Monitor.

Arts

Boston est depuis longtemps une ville de culture. Le Museum of Fine Arts et l’Isabella Stewart Gardner Museum sont deux musées exceptionnels. Tous deux installés dans de beaux bâtiments, ils conservent de très belles collections. Ces dernières années, la création contemporaine a aussi pris son essor, faisant taire les mauvaises langues qui affirmaient que Boston était une ville culturellement dépassée… Le nouveau bâtiment de l’ICA (The Institute of Contemporary Art), à l’architecture spectaculaire, est le signe le plus visible de cette évolution. En effet, ici et là, les artistes se sont regroupés en collectifs et organisent régulièrement des ateliers portes ouvertes, notamment dans le South End.
Côté spectacles vivants, la ville bouge aussi avec de nombreux concerts gratuits l’été, une scène rock locale qui a su se tailler une réputation dans tout le pays et de nombreux théâtres très actifs. Pour les amateurs de musique classique, le Boston Symphony Hall est une étape incontournable.
En ce qui concerne la littérature, dès le XIXe siècle, Boston et d’autres villes de la Nouvelle-Angleterre comme Concord sont au cœur de la vie littéraire du pays. Plusieurs écrivains acquerront même une réputation internationale. L’œuvre du poète, philosophe et essayiste Ralph Waldo Emerson (1803-1882) a fortement influencé celle de Henry David Thoreau (1817-1862). Le poète Henry Longfellow (1807-1882) a vécu la plus grande partie de sa vie à Cambridge. Plusieurs romans d’Henry James (1843-1916) se situent à Boston. L’auteur de romans policiers Dennis Lehane, né en 1965 à Dorchester dans le Massachusetts, situe toutes ses intrigues à Boston. Deux de ses récits, Mystic River (Rivages/Noir, 2004), publié en 2001, et Gone baby gone (Rivages/Noir, 2007), publié en 1998, ont été portés avec succès à l’écran.

Vizeat

Articles récents