République Dominicaine : Femmes seules

Voyager seule en République Dominicaine

Les femmes voyageant seules doivent s’attendre à faire l’objet de l’attention des hommes. En général, ceux-ci se manifestent en sifflant, par des regards appuyés, ou bien ils les apostrophent en disant par exemple “Hola, preciosa” (“Salut, beauté”). Bien sûr, c’est importun, mais cela reste somme toute de l’ordre du désagrément. Le mieux pour s’en défendre est d’adopter une tenue vestimentaire assez sobre et d’ignorer ces commentaires. Pour autant, il faut prendre les mêmes précautions que dans les autres pays, et éviter les situations (ou les hommes) qui ne vous semblent pas sûrs. Des vols et agressions, quoique rares à l’encontre des touristes, se produisent de temps à autre, et les femmes sont souvent considérées comme des cibles plus faciles que les hommes.
Les jeunes Dominicains engageants qui draguent les étrangères, surtout dans les stations balnéaires comme Punta Cana, sont appelés “sanky-pankys” (gigolos). Généralement, ils cherchent à obtenir en échange de leur “affection” des sorties (au restaurant et dans les bars), des cadeaux et des espèces. Les Européennes et les Nord-Américaines d’âge mûr sont leur cible privilégiée.

Mis à jour le : 27 février 2018

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la République dominicaine

Paramètres des cookies