République Dominicaine : Comment s'y rendre

Transports pour aller en République Dominicaine

La plupart des voyageurs arrivent en République dominicaine par avion, via plusieurs aéroports internationaux, mais on peut aussi rejoindre le pays par bateau de croisières ou ferry et, enfin, par voie terrestre à partir d’Haïti.

Entrer en République dominicaine

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens n’ont pas besoin d’un visa touristique pour un séjour inférieur à 90 jours. Ils devront en revanche être en possession d’un passeport en cours de validité. La majorité des voyageurs indépendants arrivent à l’Aeropuerto Internacional Las Américas, proche de Saint-Domingue (Santo Domingo).

Franchir l’immigration est relativement simple. Les passagers sont guidés jusqu’au secteur de l’immigration où ils doivent acheter une carte touristique (10 $US ou 10 euros). Après quoi, il faut se glisser dans la file d’attente devant l’un des guichets des officiers de l’immigration. La carte touristique est valable 30 jours, mais peut être prorogée. La procédure est la même dans les autres aéroports internationaux, tels que celui de Puerto Plata ou de Punta Cana (de loin l’aéroport le plus fréquenté du pays).

Voie aérienne

Quelle que soit votre destination en République dominicaine, vous serez à proximité d’un aéroport international. Vous pourrez même découvrir l’île de façon plus approfondie en atterrissant à Sainto Domingo par exemple, et repartir d’une autre ville, comme Puerto Plata.

Aéroports

La République dominicaine compte au total neuf aéroports internationaux, mais trois au moins ne servent que pour les vols intérieurs. Le site Internet www.aerodom.com donne des informations sur la plupart d’entre eux.

  • Aeropuerto Internacional Arroyo Barril (DAB ; 809- 248-2718). À l’ouest de Samaná, ce petit aérodrome sert surtout pendant la saison d’observation des baleines (janvier à mars).
  • Aeropuerto Internacional del Cibao (809-233-800). L’aéroport de Santiago est le troisième plus important du pays et accueille de nombreux vols internationaux. On trouve également sur place plusieurs agences de location de voitures.
  • Aeropuerto Internacional de Puerto Plata (Gregorío Luperón) (POP ; 809-291-0000). Aéroport le plus pratique pour les destinations de la côte nord, comme les stations balnéaires des environs de Puerto Plata, Sosúa et Cabarete.
  • Aeropuerto Internacional La Isabela Dr Joaquín Balaguer (JBQ, Higüero ; 809-826-4003). Cet aéroport se situe immédiatement au nord de Saint-Domingue. Il accueille surtout des vols intérieurs.
  • Aeropuerto Internacional La Romana (809-813-9000 ; Casa de Campo). Près de La Romana et de Casa de Campo ; accueille essentiellement des vols charters.
  • Aeropuerto Internacional Las Américas (SDQ ; José Francisco Peña Gómez ; 809-947-2220). Le principal aéroport international du pays est à 20 km à l‘est de Saint-Domingue.
  • Aeropuerto Internacional María Montez (BRX ; 809-524-4144). À 5 km de Barahona dans le sud-ouest du pays ; vols charters uniquement.
  • Aeropuerto Internacional Punta Cana (carte p. 112 ;809-959-2473 ; Carretera Higüey-Punta Cana, Km 45). Dessert Bávaro et Punta Cana. C’est l’aéroport le plus fréquenté du pays. Aeropuerto Internacional Samaná El Catey (AZS ; Presidente Juan Bosch ; 809-338-0150). À environ 40 km à l’ouest de Samaná ; principal point d’accès vers la péninsule.

Depuis la France

Il existe des vols directs (environ 11 heures 50) avec Air France à certaines périodes de l’année. Comptez à partir de 13 heures 30 avec une escale à Madrid, par exemple, ou Miami, aux États-Unis. Les tarifs les plus avantageux pour des vols aller-retour vont de 550 à 750 euros, en fonction de la date de départ. Voici des compagnies aériennes et agences recommandées :

Depuis la Belgique

Il existe des vols directs depuis la Belgique avec JetairFly (10 heures 45). Plusieurs compagnies aériennes, dont Air Europa et Air France, proposent des vols avec escales. Depuis Bruxelles, comptez au moins 520 et 750 euros en basse et moyenne saisons. Voici une liste d’agences et de transporteurs:

Depuis la Suisse

Il n’existe pas de vols directs depuis la Suisse. Au départ de Genève ou Zurich, comptez à partir de 13 heures 25 pour un vol avec une escale (à Madrid, par exemple). Les tarifs les plus avantageux pour des

vols aller-retour débutent autour de 700 à 1 000 CHF. Voici quelques adresses d’agences et de transporteurs :

Depuis le Canada

Depuis le Canada, il existe des vols directs (avec Air Transat, par exemple ; durée 4 heures 25), à certaines périodes de l’année. Comptez à partir de 750 à 1 000 $C le vol depuis Montréal. Les vols avec escale aux États-Unis sont souvent moins chers. Voici quelques agences et transporteurs recommandés à partir du Canada :

Voie terrestre

Voici les quatre postesfrontières situés entre Haïti et la République dominicaine. Depuis quelques années, les tensions sont parfois vives aux frontières, en raison de récentes mesures dominicaines prévoyant l’expulsion de ressortissants haïtiens, voire de Dominicains d’origine haïtienne.

Jimaní-Malpasse

Cette frontière, la plus fréquentée et la mieux organisée, se trouve dans le sud du pays, sur la route reliant Saint-Domingue et Portau- Prince. Selon des informations locales, les tensions y sont exacerbées.

Dajabón-Ouanaminthe

Frontière nord très fréquentée, sur la route entre Santiago et Cap-Haïtien (6 heures de trajet) ; tâchez d’éviter les jours de marché (lundi et vendredi) en raison de la grande affluence et des risques de vol.

Pedernales-Ainse-a-Pietres

Dans l’extrême sud du pays. Le petit pont est réservé aux piétons et aux motos ; les voitures doivent emprunter une route bitumée pour franchir une rivière aux eaux généralement peu profondes. Des camps de migrants ont été installés du côté haïtien pour ceux qui, ayant été expulsés, n’ont nulle part où aller.

Comendador (aussi appelé Elías Piña)-Belladère

Frontière la moins fréquentée et sans nul doute la plus risquée. Côté haïtien, le bâtiment de l’immigration est à plusieurs centaines de mètres de la frontière même. Les transports pour aller plus loin en Haïti sont difficiles d’accès.

Pratique

Les bureaux de l’immigration sont généralement ouverts de 8h à 18h côté dominicain, et de 9h à 18h côté haïtien. Arrivez aussi tôt que possible, afin d’être assuré de passer par les bureaux des deux pays et de prendre un bus bien avant la nuit. Si vous avez le choix entre passer la frontière en fin d’après-midi ou rester sur place une nuit de plus pour la traverser le lendemain matin, optez pour la seconde solution. Outre les questions de sécurité, il faut savoir que les transports permettant de poursuivre le voyage sont moins fréquents, voire inexistants, à la nuit tombée.

Quitter la République dominicaine

Il faut avoir son passeport sur soi. On vous posera sans doute plus de questions que si vous quittez le territoire par voie aérienne, le plus souvent parce que les touristes qui choisissent la voie terrestre suscitent de la curiosité. Officiellement, on est censé payer 20 $US pour quitter le pays, somme qui donne le droit de pénétrer de nouveau sur le territoire par la même frontière sans frais supplémentaires. En pratique, les officiers de la frontière réclament 5 à 10 $US en sus à la sortie du territoire, et la somme de 20 $US au moment du retour, le plus arbitrairement du monde. Cela vaut la peine de préciser poliment que vous avez déjà réglé l’intégralité de la somme. Si vous comptez quitter

le territoire sans y revenir, vous devriez payer 10 $US. Entrer en Haïti Il faut acquitter une taxe de 10 $US (en dollars américains uniquement).

Transports en commun

Caribe Tours et Capital Coach Lines sillonnent chaque jour l’itinéraire Saint-Domingue/ Port-au-Prince ; Caribe Tours assure également des départs quotidiens de Santiago à destination de Cap-Haïtien. Depuis la côte nord, il est assez facile de rejoindre Dajabón, mais il faut ensuite prendre une correspondance du côté haïtien de la frontière.

Transports privés

Il est interdit aux véhicules de location de franchir la frontière dans un sens ou dans l’autre, à moins que le conducteur se procure une autorisation spéciale.

Voie maritime

Les croisières internationales dans les Caraïbes font fréquemment escale à Saint- Domingue, Cayo Levantado dans la péninsule de Samaná et dans le nouveau port d’Amber Cove, près de Puerto Plata. Le bateau Caribbean Fantasy, géré par America Cruise Ferries (San Juan, Puerto Rico 787-622-4800, Santiago 809-583-4440, Saint-Domingue 809-688-440), propose une liaison en ferry (passagers et voitures) entre Saint-Domingue et Porto Rico (San Juan). La traversée dure environ 12 heures ; 3 départs hebdomadaires.

Voyages organisés

Destination par excellence des vacances en hôtel-club, la République dominicaine attire principalement des visiteurs animés par l’envie de profiter de plages de rêve. Le choix de voyagistes proposant des séjours dans des complexes hôteliers du secteur de Punta Cana en formule tout compris est très large. Parmi les voyagistes – certains proposent des séjours sur mesure, des autotours ou des circuits sportifs dans différentes régions du pays –, citons notamment :

  • Directours (01 45 62 61 36). Stations balnéaires dans toute l’île.
  • Fram (0 892 232 650). Formules tout compris à Punta Cana.
  • Havas voyages (0826 081 020). Hôtel-club avec détente à la plage et circuits dans l’île.
  • Îles du Monde (01 55 42 74 10). Adresses de charme, golf et plages sauvages.
  • Maison des Amériques latines (01 53 63 13 40). Hôtels de charme, safaris-baleines, plages désertes et voyages sur mesure.
  • Nomade (0826 10 20 34). Rando nature et plages.
  • Passion des Îles (TUI ; 0825 000 825). Plages de Punta Cana en hôtel-club et séjours sportifs, golf.
  • Roots Travel (01 42 74 07 07). Séjours à la plage et circuit découverte.
  • Terres d’Aventure (0825 700 825). Circuit itinérant dans le sud-ouest du pays et ascension du Pico Duarte.
  • Un Monde République dominicaine (0892 234 974, 0,60 euros/min). Formules tout inclus, spécial enfants, plongée, etc.
  • Voyages SNCF (0 899 654 855). Essentiellement des séjours en hôtel-club.
  • Voyageurs du Monde (01 42 86 17 01). Séjours dans des villas de charme et voyages itinérants. Circuit combiné Haïti-République dominicaine.
Mis à jour le : 26 février 2018

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la République dominicaine