Chili

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Chili
  4. Comment s'y rendre

Chili : Comment s'y rendre

Transports pour se rendre au Chili

Entrer au Chili

Entrer au Chili ne pose pas de difficultés à condition que votre passeport soit valable au moins six mois après votre date d’entrée sur le territoire.

Billet de continuation

Les voyageurs entrant au Chili doivent disposer d’un billet de retour ou de continuation – on peut vous demander d’en fournir la preuve au moment de l’enregistrement à l’aéroport de départ. La solution est soit d’acheter un billet d’avion de retour remboursable, soit d’acheter un billet de bus le moins cher possible d’une compagnie permettant la vente en ligne, et de l’imprimer.

Voie aérienne

Des vols directs relient notamment le Chili aux autres pays d’Amérique du Sud, à l’Amérique du Nord et à l’Europe de l’Ouest. Lorsqu’ils ne sont pas inclus dans un voyage intercontinental, les vols internationaux en Amérique du Sud sont assez chers – mais il existe des allers-retours avec Buenos Aires et Lima à prix abordables.

Aéroports

Les vols long-courriers arrivent à Pudahuel, dans la banlieue de Santiago, à l’Aeropuerto Internacional Arturo Merino Benítez (SCL ; 2-2690-1796). Les aéroports régionaux d’Arica, d’Iquique et de Punta Arenas sont eux aussi desservis par des vols internationaux.

Billets Tour du monde

La plupart des compagnies intercontinentales ralliant le Chili vendent des billets Tour du monde grâce à leurs partenariats. D’autres transporteurs, comme Airtreks (Amérique du Nord 415-977-7100, numéro gratuit 877-247-8735), proposent des billets plus souples, qui ne vous limitent pas aux compagnies aériennes partenaires d’un réseau. Lisez les conditions car ces billets sont soumis à certaines restrictions. Parmi les agences vendant des billets Tour du monde :

Depuis l’Europe continentale

Outre un vol direct depuis Paris assuré par Air France, vous pourrez transiter par Madrid, d’où des vols directs fréquents pour Santiago sont assurés par la LATAM (fusion entre la compagnie chilienne LAN et la brésilienne TAM) et Iberia. Plusieurs compagnies, dont Alitalia et LATAM, assurent la liaison entre les principales villes d’Europe et Santiago, via le Brésil ou l’Argentine. Les transporteurs américains, tels American Airlines et Delta, avancent des prix compétitifs, avec escale aux États-Unis. Comptez 17 à 30 heures pour un vol avec une escale depuis l’Europe. Les tarifs les plus bas commencent à 750 €. 

  • Iberia (depuis la France 0 825 800 965, depuis la Belgique 707 00 050, depuis la Suisse  848 000 015)
  • LATAM Airlines (depuis la France 0185 148 725 lun-ven 9h-19h) 
  • Delta (depuis la France 0892 702 609 lun-ven 9h-17h)
  • American Airlines (800-756-8613 en français 7h-16h)
  • Aeromexico (0800 916 754, appel gratuit)
     

Depuis la France

Air France assure une liaison directe pour le Chili. Le voyage dure au mieux 14 heures. Si les tarifs commencent à 750 €, il est plus fréquent de trouver des allers-retours entre 1 000 et 1 500 €.
Air France (36 54, ou 09 69 39 02 15 ; Agence Opéra, 49 av. de l’Opéra, 75002 Paris)

Autres agences et transporteurs susceptibles de réserver un vol sec :

 

Depuis la Belgique

Il n’existe pas de vols directs vers le Chili. De nombreuses agences proposent cependant des vols avec une ou deux escales. Voici des adresses utiles, en plus des transporteurs déjà mentionnés pour l’Europe :



Depuis la Suisse

Il n’y a pas de liaison directe vers le Chili depuis la Suisse. Les départs se font depuis Genève, Bâle ou Zurich. 



Depuis le Canada

Air Canada assure une liaison directe pour Santiago au départ de Toronto. À défaut, vous devez transiter par les États-Unis. Prévoyez 12 à 20 heures de vol en moyenne pour un vol avec escale (10 heures pour un vol direct). Côté tarifs, un vol direct Montréal-Santiago commence à 1 000 $C.


Mis à jour le : 20 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies