Canada

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Canada
  4. Sports et activités

Canada : Sports et activités

A faire au Canada

Ski et snowboard

Il a peut-être fallu attendre les Jeux olympiques d’hiver de 2010, organisés à Vancouver, pour que le monde entier réalise le formidable potentiel des domaines skiables du Canada, mais les habitants en profitaient déjà depuis longtemps. Du Québec à l’Ontario et de l’Alberta à la Colombie-Britannique, tous les Canadiens semblent être nés pour chausser des skis. Les visiteurs découvriront des stations de réputation internationale, mais rien de mieux que de demander aux habitants où se trouve leur montagne préférée : pour chaque complexe clinquant, il existe plusieurs sites plus modestes où les pistes et l’ambiance peuvent être plus conviviales.

Randonnée

Au Canada, nul besoin d’être un randonneur chevronné pour se faire plaisir. Certes il existe des parcours de plusieurs jours pour ceux qui veulent s’immerger pleinement dans la nature, mais on peut faire aussi d’innombrables petites balades sympathiques, par exemple autour d’un lac, incluant un arrêt dans un pub à la fin du parcours.
Ponctué de fabuleux points de vue accessibles aux plus aguerris comme aux débutants, le parc national de Banff est la Mecque de la randonnée. Dans ce parc, les Sunshine Meadows permettent de traverser des paysages couverts de fleurs alpines et d’admirer certains des plus beaux paysages de montagne du Canada, avec en prime des aigles tournoyant dans le ciel. Également dans les Rocheuses, les environs de Jasper jouissent de panoramas imprenables sur les glaciers.

Vélo et VTT

Dans nombre de pays, les amateurs de vélo se baladent surtout en zone rurale ou urbaine, ou le long des rivières, mais au Canada, ils préfèrent dévaler les versants des montagnes, couverts de boue, sur un VTT. Le relief s’y prête à merveille.

Escalade

Avec ses innombrables massifs, le Canada est une destination qui se prête idéalement à l’escalade, pour des sorties d’une journée ou des aventures de plusieurs jours.
La région de Squamish, entre Vancouver et Whistler, compte des dizaines de pics plus ou moins faciles d’accès. Renseignez-vous auprès de Squamish Rock Guides (www.squamishrockguides.com). Pour les férus d’alpinisme, les Rocheuses sont un bon point de départ. Les environs de Banff offrent un cadre idéal, convenant à tous les niveaux. Yamnuska (www.yamnuska.com) est l’un des prestataires proposant de l’escalade sur glace et d’autres activités de montagne dans la région.

Kayak et canoë

Même si vous n’avez pas assez de temps pour une odyssée de plusieurs jours en kayak de mer – dans l’Arctique canadien ou le long de la côte orientale sauvage de l’île de Vancouver, par exemple –, les possibilités de manier la pagaie ne manquent pas au Canada. En Colombie-Britannique, Vancouver et Victoria proposent des circuits et des cours à proximité de la ville, tandis que la Sunshine Coast et la Salt Spring Island combinent un littoral découpé et des criques paisibles.
Aussi ancien et tout aussi canadien que le kayak, le canoë permettra aux pagayeurs expérimentés de s’aventurer sur l’un des 33 cours d’eau classés du réseau des rivières du patrimoine canadien (www.chrs.ca). Les rivières Athabasca (dans les Rocheuses) et Cowichan (sur l’île de Vancouver) comptent parmi les plus fabuleuses. Les parcs de l’Ontario, comme le parc du Lac-Supérieur et le parc Algonquin sont des paradis du canoë.
Les adeptes du rafting pourront descendre les rapides du parc national de Jasper.

Surf

Si les plaisirs de la plage vous attirent, gagnez le littoral sauvage de l’île de Vancouver et explorez les plages autour de Tofino. La région compte de nombreuses écoles de surf et loueurs de matériel. Que vous affrontiez les rouleaux ou que vous vous contentiez de regarder les surfeurs, étendu sur le sable, le plaisir est le même, car le site, dont la forêt tropicale humide forme l’arrière-plan, est idyllique.
La meilleure saison s’étale de juin à septembre, mais les surfeurs les plus acharnés n’hésitent pas à se mesurer aux tempêtes hivernales.

Hockey

Bien que le Canada soit un pays multiconfessionnel, une religion supplante toutes les autres : le hockey – et ne vous avisez pas de parler de hockey sur glace. Ce sport éveille le fanatisme des plus fervents supporters et la trajectoire d’un palet peut déclencher à elle seule une hystérie collective, en particulier lorsque l’équipe locale vient de perdre les matchs de sélection (play-offs) de la coupe Stanley (comme ce fut le cas ces dernières années).
S’il est parfois difficile d’obtenir des places pour certains matchs – ceux des Canadiens de Montréal, par exemple, affichent souvent complet et il est essentiel de réserver ses billets le plus tôt possible pour la saison de septembre à juin –on peut assister à un match ailleurs que dans un stade. Pour vous mettre dans la peau d’un supporter d’une équipe de hockey canadienne, allez dans un pub ou un bistrot un soir de match et laissez-vous emporter par l’émotion. Vous y boirez en outre de la bière bien meilleure que les sodas hors de prix vendus dans les stades.

Football

Rien à voir avec le soccer ni même avec le football américain. Avec huit équipes majeures, la Ligue canadienne de football (LCF) occupe la deuxième place, après le hockey, dans le cœur de bon nombre d’amateurs de sport canadiens. Si le football canadien ressemble beaucoup au football américain – rembourrages imposants, ballon ovale et plaquages capables de terrasser un grizzli – les matchs se déroulent en 12 contre 12 et sur un terrain plus grand.
Les matchs éliminatoires, ou play-offs, sont l’occasion de célébrations bruyantes dans les villes qui accueillent les matchs : les supporters des clubs visiteurs arborent alors fièrement le maillot de leur équipe et braillent le nom de cette dernière pour exprimer leur passion inconditionnelle.

Soccer

Le soccer – ne dites pas “football”, on ne vous comprendrait pas – est un sport d’équipe très apprécié des Canadiens. Cependant, à l’instar des États-Unis, il n’a jamais vraiment atteint le niveau des autres sports professionnels du continent. Mais on ne peut brider un passe-temps aussi apprécié, et si l’on se démenait dans un premier temps pour faire venir du renfort (des stars sur le déclin d’Europe et d’Amérique du Sud), les ligues récentes jouissent aujourd’hui d’une assise bien plus solide.

Base-ball

Suite à la délocalisation en 2004 des Expos de Montréal à Washington (ils se nomment désormais les Nationals), la seule équipe de la Ligue majeure de base-ball (LMB) du Canada est celle des Blue Jays de Toronto, membre de la division Est de la Ligue américaine. Fondée en 1977 et basée en centre-ville dans l’immense SkyDome – aujourd’hui nommé Rogers Centre –, c’est la seule équipe non américaine à avoir remporté les World Series (1993). Pour les actualités du club et les billets pour la saison, d’avril à début octobre, rendez-vous sur le site www.bluejays.com.

Articles récents