Paraná

Pourquoi y aller

Depuis son émancipation de l’État de São Paulo en 1853, le Paraná a toujours été comparé à son voisin du Nord. De fait, les deux États ont des points communs, en particulier les niveaux de vie et d’instruction qui figurent parmi les plus élevés du Brésil. Avec ses transports en commun efficaces, son architecture novatrice et ses parcs urbains d’exception, la capitale, Curitiba, illustre bien la réussite de l’État. Cette ville empreinte d’une atmosphère européenne incarne la facette la plus développée du Brésil. Elle possède en outre d’excellents restaurants. Côté nature, l’Ilha do Mel et le Parque Nacional do Superagüi conservent de vastes étendues de forêt vierge et de littoral préservé. Ces plages, parmi les plus sauvages et les plus belles de tout le sud du Brésil, sont évidemment propices aux plaisirs balnéaires et au surf. Ce sont toutefois les fabuleuses chutes d’Iguaçu qui suscitent l’émerveillement des voyageurs – ils ne sont pas les premiers puisque les peuples amérindiens leur vouaient déjà un culte – et, de fait, leur spectacle est inoubliable.

Quand partir

foz-do-Iguaáu-4c-cc

À ne pas manquer

  1. Le spectacle dantesque assorti du grondement assourdissant de la Garganta do Diablo, principale cataracte des chutes du Parque Nacional do Iguaçu .
  2. Un trajet à bord du Serra Verde Express jusqu’à Morretes, l’une des dernières grandes lignes ferroviaires du Brésil.
  3. Les plages sauvages et les chemins sablonneux de l’Ilha do Mel, où les voitures sont bannies.
  4. Les nuées d’amazones à joues bleues volant par deux, à leur retour de l’après-midi de l’Ilha dos Pinheiros du Parque Nacional do Superagüi.
  5. La découverte de la “cité de pierre” de Vila Velha, pour en admirer les formations géologiques aux silhouettes étranges.
  6. Les œuvres d’art et l’architecture spectaculaire du Museu Oscar Niemeyer à Curitiba.
  7. Le barrage d’Itaipu véritable prouesse d’ingénierie.
Mis à jour le : 3 décembre 2019

À voir à faire au Brésil

Chutes d’Iguaçu et environs Foz do Iguaçu

  • Parque das Aves

    réserve ornithologique

    Dans ce parc de 5 ha, situé à 300 m de l’entrée du Parque Nacional do Iguaçu , vivent plus de...

    Lire la suite
  • Marco das Três Fronteiras

    point de vue

    Un complexe touristique a été créé autour du petit obélisque qui marque le point de vue des trois...

    Lire la suite
  • Barrage d’Itaipu

    barrage

    Sur le fleuve Paraná, à 14 km au nord de Foz, le barrage d’Itaipu (entre le Brésil et le Paraguay)...

    Lire la suite

Chutes d’Iguaçu et environs Parque Nacional do Iguaçu (Brésil)

  • Cataratas do Iguaçu

    chutes

    Une fois que vous êtes dans le parc et prêt à visiter les chutes, prenez le bus pour le Parque...

    Lire la suite

Curitiba

Artère principale du centre-ville, la Rua das Flores (officiellement connue sous le nom de Rua XV de Novembro), une rue piétonne longue de 500 m, constitue l’endroit idéal pour flâner et faire les magasins. À son extrémité est s’étend la Praça Santos Andrade, dominée par l’immense façade à colonnade de l’université fédérale du Paraná. Au nord de la Rua das Flores, la Praça Tiradentes fut le site originel de la ville. Là, vous ne pourrez manquer la cathédrale au nord-est. En continuant derrière celle-ci, on rejoint le Largo da Ordem et la Praça Garibaldi, cœur de l’ancienne cité coloniale, pleine de charme.

  • Museu Oscar Niemeyer

    musée

    er Conçu par le célèbre architecte dont il porte le nom, responsable d’une grande partie de la...

    Lire la suite
  • Largo da Ordem

    place

    C’est le cœur de la Curitiba coloniale et le haut lieu de la vie nocturne. Ici, les rues piétonnes...

    Lire la suite
  • Oi Torre Panorâmica

    point de vue

    La terrasse panoramique de ce gratte-ciel, haut de 109 m, offre une vue imprenable sur Curitiba. ...

    Lire la suite

Paranaguá

Les églises de la ville se caractérisent par leur architecture sobre et leur façade blanche. Beaucoup datent du XVIIIe siècle, notamment l’Igreja São Francisco das Chagas(Rua XV de Novembro s/n ; 8h30-12h30 et 13h-17h30 lun-sam, 9h-13h et 15h-18h dim) et l’Igreja de São Benedito(Rua Conselheiro Sinimbú s/n ; 8h-18h), qui fut érigée pour les esclaves de la ville. Ne manquez pas non plus l’Igreja de Nossa Senhora do Santíssimo Rosário(Rua Professor Cleto 26), de style colonial également, qui est la plus ancienne des églises de la ville et dont certaines parties datent du XVIe siècle.

  • Museu de Arqueologia e Etnologia

    musée

    Occupant un ancien collège jésuite du XVIIIe siècle, ce musée d’Archéologie et d’Ethnologie...

    Lire la suite

Ilha do Mel

La moitié nord de l’île, la plus large, est une réserve écologique interdite aux visiteurs. La partie sud, plus vallonnée, comporte deux villages principaux : Nova Brasília, tout proche de l’isthme qui relie les deux parties de l’île, et Encantadas, à l’extrême pointe sud. Le point le plus à l’est de l’Ilha do Mel est marqué d’un phare emblématique situé sur un morro (colline) à 2 km de Nova Brasília et à 750 m à l’est de Praia do Farol. Encantadas, une autre localité plus petite à l’extrémité sud de l’île, est le point le plus proche du continent. Un sentier de 6 km de long, qui suit la côte est et relie les deux villages, traverse une série de plages sauvages telles la Praia de Fora, la Praia do Miguel et la Praia Grande.

  • Farol das Conchas

    phare

    Érigé en 1872 sur ordre de Pedro II (Pierre II, le dernier empereur du Brésil), le phare des...

    Lire la suite
  • Grutas das Encantadas

    grottes

    Selon la légende, les grottes des Enchantées, à la pointe sud de l’île, sont habitées par des...

    Lire la suite
  • Fortaleza de Nossa Senhora dos Prazeres

    fort

    Ce fort abandonné, dit de Notre-Dame des Plaisirs, construit vers 1760, est à 3 km de Nova Brasília...

    Lire la suite
Paramètres des cookies