Bahia

Pourquoi y aller

Le sublime État de Bahia, au nord-est du Brésil, est le fruit de la rencontre entre l’Afrique et l’Amérique du Sud. Ce mélange enivrant entre deux cultures apparemment très différentes – l’architecture portugaise classique et les tambours africains, les églises catholiques et le candomblé (religion afro-brésilienne) – est unique, et la plupart des voyageurs en sont véritablement envoutés. La perle de Bahia est Salvador, une ville coloniale servant d’écrin à des églises dorées, des rues pavées, des festivals animés, des percussions aux rythmes puissants et des capoeiristes jouant devant des édifices du XVIe siècle. Mais les atouts de Bahia ne se limitent pas à sa capitale : avec plus de 900 km de côte, l’État s’enorgueillit de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, de plages désertes et d’îles paradisiaques. Au sud, les charmants villages côtiers et un parc marin de renommée internationale attirent les amateurs de bronzette et de plongée, tandis qu’à l’intérieur des terres, le Parque Nacional da Chapada Diamantina, constellé de cascades et de paisibles sentiers pédestres, est une invitation à la randonnée.

Quand partir

  • Déc-mars hordes de visiteurs et pousadas bondées à Salvador pour le carnaval de février.
  • Avr-sept Temps chaud et agréable, quelques journées pluvieuses.
  • Oct-nov Peu de monde et météo estivale.

salvador-cc

À ne pas manquer

  1. Le célèbre ensemble de percussions Olodum à Salvador, capitale afro-brésilienne de l’Amérique latine.
  2. Une randonnée à travers les spectaculaires plateaux et un plongeon dans les cascades du Parque Nacional da Chapada Diamantina.
  3. Une balade en bateau, d’île en île, pour découvrir les charmants villages de Morro de São Paulo et de Boipeba.
  4. Une séance de surf ou un cours de capoeira sur le sable à Itacaré.
  5. Des pique-nique, des promenades sur la côte et des fêtes sur la plage à Arraial d’Ajuda.
  6. L’éclosion des bébés tortues à la station Tamar de Praia do Forte.
  7. Un moment de détente, loin de tout, dans le village de pêcheurs de Barra Grande, sur la péninsule de Maraú.
  8. La découverte d’Ilhéus, sur les pas de Jorge Amado, géant de la littérature brésilienne.
  9. Un face-à-face sous-marin avec les poissons tropicaux du Parque Nacional Marinho de Abrolhos.

À voir à faire au Brésil

Largo do Carmo Nord du centre-ville

Pour explorer ces quartiers, vous pouvez prendre un taxi ou les bus desservant Ribeira ou Bonfim à l’arrêt situé au bas de l’Elevador Lacerda (, B6).

  • Igreja Nosso Senhor do Bonfim

    église

    Beaucoup de promeneurs viennent sur la péninsule d’Itapagipe pour admirer cette célèbre église du...

    Lire la suite
  • Mercado São Joaquim

    marché

    Les amateurs de marchés apprécieront le marché São Joaquim, une succession d’étals au bord de...

    Lire la suite

Largo do Carmo Barra

La rive animée de Barra est jalonnée de trois forts coloniaux : le Forte São Diogo, le Forte Santa Maria et, le plus impressionnant et le plus ancien du lot, le Forte de Santo Antônio da Barra. Ce dernier est aussi connu sous le nom de Farol da Barra, en référence à la présence du phare en son enceinte (le plus vieux d’Amérique du Sud). Désormais, le superbe bâtiment protège l’excellent musée nautique (voir ci-dessous). La corniche herbeuse derrière le fort est un endroit prisé pour observer le coucher du soleil sur l’océan.

  • Museu Náutico da Bahia

    musée

    Non content d’offrir un superbe point de vue, le Forte de Santo Antônio da Barra héberge cet...

    Lire la suite

Praça Municipal et Praça da Sé

La plupart des bus arrivent et partent de l’arrêt situé à deux pas de la Praça Municipal, où se dresse l’ascenceur Art déco qui relie les deux niveaux de la ville.

  • Elevador Lacerda

    ascenseur historique

    S’avançant dans le vide, l’impressionant ascenseur Art déco de Salvador, magnifiquement restauré,...

    Lire la suite
  • Praça da Sé

    place

    L’élégante Praça da Sé, en forme de “L”, est agrémentée de fontaines et des vestiges des...

    Lire la suite
  • Praça Municipal

    place

    Jadis le siège politique du Brésil colonial, cette place est désormais un endroit plaisant pour...

    Lire la suite

Largo do Carmo

  • Igreja da Ordem Terceira do Carmo

    église

    La première église, bâtie en 1636, a été détruite par un incendie, et l’actuelle structure...

    Lire la suite

Cachoeira est l’un des principaux centres de candomblé, et probablement l’un des plus religieux. Les terreiros (lieux où se pratique le candomblé) prennent place dans de petites maisons et des cabanes installées sur les collines, où se déroulent de longues cérémonies le vendredi et le samedi soirs. Les voyageurs particulièrement intéressés par le sujet contacteront l’office du tourisme pour des renseignements sur les guides locaux qui emmènent les visiteurs à des cérémonies.

Cachoeira a maintenu une tradition de sculpture sur bois, largement inspirée par des racines africaines. Arrêtez-vous aux ateliers de deux des meilleurs sculpteurs de la ville, Doidão(angle Rua 25 de Junho et Rua 7 de Setembro, Cachoeira) et Louco(Rua 13 de Maio, Cachoeira), Ils travaillent généralement de 10h à 16h du lundi au vendredi.

Attention : comme partout dans l’État de Bahia, les églises sont parfois fermées même si les horaires d’ouverture affichés indiquent le contraire. Les dons sont bienvenus.

  • Casa da Câmara e Cadeia

    édifice historique

    Ici, les membres de la pègre étaient détenus à l’étage et les autres criminels enfermés en bas....

    Lire la suite
  • Museu Hansen Bahia

    musée

    Maison natale de l’héroïne brésilienne Ana Nery, qui organisa le corps des infirmières pendant la...

    Lire la suite
  • Museu da Boa Morte

    musée

    La société religieuse et strictement féminine de Boa Morte (“bonne mort”), originellement...

    Lire la suite
  • Museu Regional da Cachoeira

    musée

    Logé dans une maison coloniale du XVIIIe siècle, ce modeste musée expose du mobilier colonial et des...

    Lire la suite
  • Centro Cultural Dannemann

    musée

    À São Félix, ce centre culturel sur la rive – un ancien entrepôt réaménagé –, héberge une...

    Lire la suite
  • Castelo do Garcia d’Ávila

    ruines

    Construit en 1552, ce château fut le premier grand édifice portugais au Brésil. Afin de contrôler...

    Lire la suite
  • Reserva da Sapiranga

    randonnée

    S’écartant de la route du château, un chemin mène à la Reserva da Sapiranga, où des étudiants...

    Lire la suite
  • Casa de Jorge Amado

    musée

    C’est ici que le romancier vivait avec ses parents lorsqu’il écrivit son premier roman ; la maison...

    Lire la suite
  • Igreja da Ordem Terceira do Carmo

    église

    Cette église, construite en 1702, possède un autel baroque doré, des plafonds recouverts de panneaux,...

    Lire la suite
  • Catedral de São Sebastião

    église

    Exemple unique de mélange de styles architecturaux, la catédrale de São Sebastião est l’icône de...

    Lire la suite
  • Igreja Matriz Nossa Senhora do Rosário

    église

    L’église, édifiée entre 1693 et 1754, abrite de splendides azulejos et un plafond peint par...

    Lire la suite
  • Igreja de São Jorge

    église

    L’Igreja de São Jorge, la plus ancienne église de la ville (1556), accueille un musée d’art...

    Lire la suite
  • Igreja de Nossa Senhora da Ajuda

    église

    La plus ancienne église de Cachoeira est la minuscule Igreja de Nossa Senhora da Ajuda datant de 1595,...

    Lire la suite

Terreiro de Jesus

Carrefour bigarré rassemblant vendeurs, touristes, capoeiristes et habitants du quartier, le Terreiro de Jesus( Praça 15 de Novembro) fut de tout temps un lieu de célébration religieuse. Quatre églises y sont encore visibles, ainsi que l’édifice de la Faculdade de Medicina, du XIXe siècle.

  • Museu Afro-Brasileiro (MAFRO)

    musée

    Ses collections, parmi les plus importantes de Bahia, mettent en valeur les correspondances entre...

    Lire la suite
  • Catedral Basílica

    église

    La Catedral Basílica, datant de 1672, est un magnifique exemple d’architecture jésuite....

    Lire la suite
  • Museu de Arqueologia e Etnologia

    musée

    Installé en sous-sol du Museu Afro-Brasileiro, le musée d’Archéologie et d’Ethnologie  expose...

    Lire la suite

Largo do Carmo Ville basse (Cidade Baixa)

De splendides édifices du XIXe siècle, plus ou moins délabrés, côtoient les gratte-ciel modernes du Comércio.

  • Mercado Modelo

    marché

    Du temps de l’esclavage, les esclaves récemment débarqués au port étaient entassés dans le...

    Lire la suite
  • Solar do Unhão

    édifice historique

    Cet ensemble d’édifices du XVIIIe siècle magnifiquement préservés servait jadis d’entrepôt aux...

    Lire la suite

Largo do Carmo Vitória

L’axe principal de ce quartier verdoyant est un boulevard très fréquenté entre Barra et le Pelourinho.

  • Museu Carlos Costa Pinto

    musée

    Cette jolie maison sur 2 niveaux accueille certaines des plus belles pièces d’art décoratif de...

    Lire la suite
  • Museu de Arte da Bahia

    musée

    Installé dans un bel édifice néocolonial, ce musée met à l’honneur des artistes bahianais, à...

    Lire la suite

Largo do Cruzeiro de São Francisco

Le Terreiro de Jesus donne sur le Largo do Cruzeiro de São Francisco, qui tire son nom de la croix plantée au centre de la place.

  • Igreja e Convento São Francisco

    église et couvent

    La baroque Igreja e Convento São Francisco est l’une des plus belles églises du Brésil. Elle se...

    Lire la suite
  • Igreja da Ordem Terceira de São Francisco

    église

    À côté de l’église São Francisco, se dresse la façade très travaillée de l’Igreja da Ordem...

    Lire la suite

Largo do Pelhourinho

  • Largo do Pelourinho

    place

    La vaste place escarpée du Largo do Pelourinho abritait jadis le pelourinho, pilori où étaient...

    Lire la suite
  • Museu da Cidade

    musée

    À l’image de la ville, le Museu da Cidade regroupe un assortiment éclectique d’objets anciens et...

    Lire la suite
  • Igreja Nossa Senhora do Rosário dos Pretos

    église

    En 1704, le roi du Portugal donna à l’Irmandade dos Homens Pretos (Fraternité des Hommes noirs) le...

    Lire la suite
  • Fundação Casa de Jorge Amado

    musée

    Les férus de littérature apprécieront la visite de cette fondation qui retrace la vie d’un des...

    Lire la suite
  • Ladeira do Carmo

    rue

    En s’éloignant du Largo do Pelourinho, l’escarpée Ladeira do Carmo monte vers les marches des...

    Lire la suite