Sao Paulo : Les incontournables

Ce qu'il ne faut pas manquer à São Paulo

Mercado Municipal

(www.mercadomunicipal.com.br ; Rua da Cantareira 306 ; 7h-18h lun-sam, 7h-16h dim). Ce marché couvert de style Belle Époque fleure bon les produits frais et secs sous ses vastes coupoles et verrières. Vous pourrez y déguster des spécialités de Sampa, comme les sandwichs à la mortadelle – absolument énormes ! – et les pasteis (chaussons farcis de viande, de légumes ou de fromage), mais aussi parfois y écouter des concerts le dimanche, sauf environ un dimanche par mois où il ferme pour entretien.

Theatro Municipal

(3397-0300 ; www.teatromunicipal.sp.gov.br ; Praça Ramos de Azevedo). Dans la même veine que l’Opéra construit à Paris par Charles Garnier, le plus bel édifice de São Paulo commencé en 1903 arbore une riche façade où se combinent tous les styles, du baroque à l’Art nouveau. Entièrement habillé d’or et de marbre à l’intérieur, il accueille les meilleurs spectacles de musique classique, d’opéra et de ballet à São Paulo. Visites guidées gratuites sur réservation.

Pinacoteca do Estado

(www.pinacoteca.org.br ; Praça da Luz 2 ; adulte/étudiant 6/3 R$, gratuit sam ; h10h-18h mar-dim). Ce musée néoclassique conserve une excellente collection d’œuvres brésiliennes (paulistas en particulier) du XIXe siècle à nos jours, notamment signées d’artistes majeurs comme Portinari et Di Cavalcanti. Le lieu, après une rénovation majeure, est idéal pour passer l’après-midi. Le charmant café fait face au Parque da Luz.

Museu de Arte de São Paulo (MASP)

(www.masp.art.br ; Av. Paulista 1578, Bela Vista ; adulte/étudiants 15/7 R$, gratuit jeu ; 10h-18h mar et jeu-dim, 10h-20h mer). Grande fierté de Sampa, c’est la plus complète collection d’art occidental d’Amérique latine. Dessiné par l’architecte brésilienne Lina Bo Bardi et achevé en 1968, le musée s’organise autour d’une place investie par un marché d’antiquités le dimanche. Maintenu en suspension par deux énormes arches en béton, il se libère des codes de stabilité classiques. Si les avis sont mitigés quant à l’édifice (classique du modernisme ou abomination ?), les œuvres qu’il conserve, signées Goya, le Greco, Manet… font l’unanimité.
 

Mis à jour le : 5 février 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies