Bahamas : Culture

Arts, langue et coutumes des Bahamas

Pour découvrir la culture traditionnelle des Bahamas, il faut s'éloigner des grands centres urbains américanisés de Nassau et Freeport. 

Coutumes

La culture s'inspire essentiellement des légendes, des pratiques médicinales, de la musique et de la religion apportées par les esclaves venus d'Afrique. Ainsi, l'obeah désigne un système de croyances traditionnelles qui régit les relations entre le monde des vivants et celui des esprits. Proche parent des pratiques vaudou de Haïti ou de la santería cubaine, il est nettement moins effrayant. La majorité des Bahamiens se déclarent néanmoins chrétiens (nombre de prêtres anglicans n'hésitent pas à associer l'obeah aux rites classiques). La plupart se montrent d'ailleurs très croyants et conservent souvent une Bible à portée de main ! Les affaires religieuses font régulièrement la "une" des journaux, bien avant les événements internationaux, et le pays se targue de posséder le plus grand nombre d'églises par habitant au monde.

Langue

Langue officielle, des affaires et de la vie quotidienne, l'anglais est employé par tous, sauf par une petite communauté d'Haïtiens qui parlent créole. La plupart des Bahamiens noirs pratiquent l'anglais standard et une sorte de dialecte local.

Arts

Si l'archipel ne s'illustre guère sur la scène littéraire ou des arts visuels, il possède en revanche une culture musicale particulièrement riche. Il est l'origine de plusieurs formes musicales particulières, tel le goombay, sorte de mélange de calypso, de soca et de chansons populaires anglaises, ou le rake 'n' scrape, joué et chanté par les classes populaires avec, le plus souvent, une guitare, un accordéon et des maracas fabriquées avec les fruits des flamboyants.

Mis à jour le : 13 mars 2014
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies