Lonely Planet

Togo : Culture

La culture et les coutumes du Togo : comprendre et apprendre avant de partir en voyage

Coutumes

Entre les divers groupes ethniques existent des traditions et des différences culturelles nombreuses. Chez les Ewé, la naissance de jumeaux est considérée comme une bénédiction des dieux et font l'objet d'un culte. On trouve d'ailleurs sur les marchés des statuettes auxquelles sont dédiées des offrandes de kola et d'eau. En revanche, chez les Bassar, les jumeaux sont signe de malchance et l'on ne conservait jadis qu'un seul des deux nouveau-nés, l'autre étant enterré vivant. Les habitudes alimentaires contrastent également, les Ewé du sud mangent la viande du chat et considèrent comme des barbares tous ceux qui se nourrissent de chien, tandis qu'au nord, chez les Kabyè, on consomme de la viande de chien mais pas de chat.

Langue

Comme les 5 millions d'habitants font partie d'une quarantaine de groupes ethniques, la population est l'une des plus hétérogènes du continent. Les deux ethnies les plus importantes sont les Ewé, concentrés dans le sud, et divisés en petits groupes (Anlo, Adja, Peda, Plah, Guin, etc.), ainsi que les Kabyè, qui vivent dans le nord et le centre du Togo. Le français est la langue officielle du pays, cependant, la moitié des Togolais parlent ou comprennent la langue ewé, l'autre moitié le kabyè.

Nourriture

Le Togo est l'un des pays d'Afrique occidentale où la cuisine est la meilleure, les restaurants de Lomé sont d'ailleurs très réputés. La plupart des plats traditionnels sont composés d'éléments réunis dans une sauce succulente. Cette sauce se sert soit avec du riz, de la pâte (composée de millet, de maïs, de banane plantain, de manioc ou d'igname), de l'ablo (maïs sucré), du monplé (à base de maïs fermenté) ou du fufu (boule faite de purée de banane plantain, d'igname et de manioc). L'un des plats les plus courants est le riz à la sauce d'arachide. Chacune des grandes régions du Togo a ses spécialités et ses propres sauces. Ainsi, dans la région maritime, la sauce lamounou déssi (poissons frais) est très populaire, de même que celle à l'aglan (crabe). D'autres sauces se préparent avec du gboma (épinards), des tomates ou des aubergines. Citons quelques plats traditionnels : abobo (escargots cuits en brochette), egbo pinon (chèvre fumée), koklo mémé (poulet grillé avec sauce piquante) et koliko (ignames frits), que vous pourrez acheter un peu partout à des marchands de rue. Le vin de palme et le tchakpallo (millet fermenté) se boivent respectivement dans le sud et le nord du pays.

Religion

Environ 20% de la population est chrétienne, 10% musulmane et le reste animiste. La plupart des chrétiens vivent dans le sud du pays et font partie du groupe des Ewé. Les autres Ewé sont animistes et croient en la réincarnation, conviction très répandue dans le pays.

Arts

Les objets d'art togolais servent souvent à la vie de tous les jours, telle la poterie (souvent exécutée par des femmes), essentiellement à usage domestique, et la calebasse, décorée, qui peut tout aussi bien servir de bol, de passoire ou de panier à porter sur la tête. Les statuettes sculptées sur bois ont traditionnellement un sens religieux, mais de nombreux artistes (sculpteurs, peintres) vendent leurs ouvres dans les marchés et un peu partout le long des rues. Quant aux instruments de musique, ils sont souvent réservés à des occasions particulières. Ainsi, chez les Kabyè, la musique est associée soit aux cycles agricoles (saison sèche, saison des pluies, récolte de millet, etc.), soit aux cycles de la vie (passage à l'âge adulte, mariage, funérailles). Innombrables sont les danses des diverses ethnies du Togo. Chez les Guin, le djotoko, ou danse royale, n'est plus exécuté qu'en de rares circonstances. Chez les Ewé, l'adéwu est une danse de chasseurs dont les exécutants entrent souvent en transe.

Vizeat

Articles récents