Niger : Culture

Arts, coutumes, langue au Niger

Née au nord du Niger, la culture haoussa s'est ensuite progressivement diffusée dans le reste du pays. Le Niger regroupe également des nomades foulanis et touaregs. 

Coutumes

Les Bororos-Foulanis ou Wodaabé vivent selon un ensemble très strict de codes moraux et de rituels, axés essentiellement sur la réserve et la modestie, la patience et le courage, l'attention, la prévoyance et l'hospitalité. Les conditions de vie des Touaregs se sont en revanche nettement dégradées. Autrefois fiers seigneurs du désert, ils n'ont aujourd'hui parfois plus d'autre solution que de survivre dans des fabriques de briques, des chantiers de construction ou des mines. Les rebelles, cachés dans les montagnes, défendent leur survie armes au poing.
Les Inadans, ou artisans forgerons, sont en quelque sorte des vassaux au sein de la société touarègue. Ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Souvent employés comme domestiques, ils sont néanmoins extrêmement respectés pour leur talent de forgeron et leur habileté à fabriquer des selles, des paniers de bât pour les chameaux, des outils, des ustensiles ou des talismans. Ce sont eux qui fabriquent la fameuse croix d'Agadès, croix d'argent qui protège contre "l'œil du diable". En contrepartie de ces travaux, les Touaregs leur offrent cadeaux et protection. Le mauvais sort pourrait sinon s'abattre sur leur famille. Il s'agit d'un système de relations beaucoup plus complexe que les simples rapports de maître à esclave : chacun des deux groupes dépend de l'autre pour renforcer son estime, asseoir sa valeur sociale, et survivre, tout simplement. Les Inadans jouissent d'une réputation originale : "plus tenaces que la mémoire, fiers comme le corbeau et malicieux comme le vent", ils jetteraient des sorts, tezma ou ettama, à ceux qui franchissent la ligne invisible du respect inadan.

Langue

Les Haoussas constituent le groupe linguistique prépondérant. Plus de 20 millions d'Africains de l'Ouest parlent spontanément le haoussa et quasiment autant le pratiquent comme deuxième langue. Il représente ainsi l'une des langues les plus répandues de l'Afrique subsaharienne.

Nourriture

Il est peu probable que la nourriture nigérienne vous laisse un souvenir impérissable ! Elle se compose essentiellement d'un mélange de yaourt, de viande de mouton et de riz au nord ; de riz, de sauce, de couscous et de ragoût au sud. Nul doute toutefois que l'atmosphère ambiante vous fera apprécier le plus simple des repas : quoi de meilleur qu'un plat dégusté la tête dans les étoiles et les pieds dans le sable !

Religion

La très grande majorité de la population est musulmane, notamment parmi les Haoussas. Cependant, certains rites animistes survivent largement, même parmi les musulmans.

Arts

L'artisanat du Niger compte parmi les plus beaux d'Afrique. Bijoux, objets en argent et batik atteignent un haut degré de sophistication. Les couvertures djermas, composées de larges bandes d'étoffes cousues entre elles, sont particulièrement somptueuses. Le travail du cuir est également d'excellente qualité. D'un point de vue architectural, le Niger se caractérise notamment par ses maisons traditionnelles en terre, ornées de superbes motifs géométriques haoussas.

Articles récents