-->

Fès : Sécurité

Désagréments et dangers à Fès

Bien que Fès soit aussi sûre qu’une ville occidentale de même taille, il n’est pas prudent de se promener seul la nuit dans la médina, en particulier pour les femmes. Les vols à main armée font partie des risques. Les hôtels et de nombreux restaurants fournissent volontiers une escorte sur demande aux heures tardives.
Fès a longtemps été réputée pour ses faux guides et ses marchands de tapis malhonnêtes. Les faux guides se rassemblent essentiellement autour de Bab Bou Djeloud, principale entrée occidentale de la médina, mais le contrôle des autorités a grandement réduit leur nombre.
Nombre de guides officiels poussent les visiteurs à transformer leur circuit en séance de shopping et la pression pour acheter peut être énorme. Les marchands de tapis fassis sont de redoutables vendeurs et mieux vaut ne pas entrer dans leur boutique si vous ne voulez pas faire d’achat : dès qu’ils commencent à dérouler leurs tapis, ils sont capables de convaincre le plus réticent des touristes. Souvenez-vous aussi que les prix seront augmentés de la commission que les boutiques reversent au guide qui vous accompagne. 
Les rabatteurs qui attendaient les voyageurs autour de la gare ferroviaire préfèrent maintenant monter dans les trains à destination de Fès, souvent à la jonction de Sidi Kacem. Montrez-vous circonspect envers les jeunes gens particulièrement amicaux qui se prétendent étudiants ou professeurs de retour à Fès ; ils ont souvent un “frère” qui possède un hôtel, une boutique de tapis ou un autre commerce ! 

Mis à jour le : 19 avril 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Maroc