Libye

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Libye
  4. La côte tripolitaine

La côte tripolitaine

Leptis Magna et Sabratha incarnent à elles seules le littoral de la Tripolitaine.

La première est sans conteste l'une des cités romaines les mieux préservées au monde et, de l'avis des voyageurs, le site archéologique phare de Libye. Cette immense étendue, couverte des ruines d'édifices somptueux, vient porter témoignage de la grandeur passée de l'Empire.

Souvent considérée à tort comme le parent pauvre de Leptis Magna, Sabratha est également un fleuron de l'architecture romaine. Étirée sur le littoral, cette ville grandiose est notamment célèbre pour son monumental théâtre.

La villa Silin, ornée de mosaïques et de fresques raffinées, constitue un remarquable exemple de ces résidences de bord de mer où les riches patriciens venaient fuir l'agitation urbaine.

Avec Oea (enfouie sous l'actuelle Tripoli), Sabratha et Leptis Magna donnèrent son nom à la province romaine de Tripolitaine (« territoire des trois villes »). Depuis, le littoral a vu naître de nombreuses autres villes, comme Zliten et Misourata, mais celles-ci présentent un intérêt secondaire et valent surtout pour leur proximité avec les vestiges impériaux.

À ne pas manquer

  • L'arc de Septime Sévère de la sublime Leptis Magna
  • La vue sur la Méditerranée et les vestiges antiques du haut du théâtre de Leptis Magna
  • La baignade dans la mer qui borde les ruines évocatrices de Sabratha
  • Le magnifique théâtre romain de Sabratha
  • Les fresques et mosaïques romaines de la villa Silin
  • Les très anciens monuments autochtones de Ghirza
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies