Plateau central

Pourquoi y aller

Quelques centaines de mètres d’altitude suffisent à donner à cette région un visage radicalement différent de celui du littoral. L’essor des villes du plateau central date du XIXe siècle, lorsque la malaria sévissait sur la côte. Nombreux sont alors ceux qui se réfugièrent sur ces hauteurs près du cratère de Curepipe entre 200 et 600 m, en quête d’un air plus sain et de températures plus fraîches. Par la suite, et tandis que la côte précisait année après année sa vocation touristique, les localités du plateau central devinrent des lieux de commerce et d’habitation, à l’écart des itinéraires touristiques. Faite d’une trame urbaine dense et continue où se rassemblent près de la moitié des habitants du pays, cette facette laborieuse de l’île Maurice ne cherche pas à séduire les visiteurs. Vous ne trouverez ici ni palaces ni fontaines couvertes de fleurs, mais des quartiers d’habitation, des fabriques de textile, des usines et des centres commerciaux.
Les villes du plateau central méritent toutefois votre intérêt : hors des circuits balisés du tourisme balnéaire et des clichés “cocotiers-plage-lagon”, elles laissent entrevoir l’envers du décor et des facettes plus justes de la vie des Mauriciens. La présence de touristes étant inhabituelle, les contacts avec la population y sont souvent plus authentiques. Le centre de l’île, enfin, compte quelques sites remarquables, dont de superbes maisons créoles ouvertes au public.
Les villes du plateau central disposent enfin d’un atout maître pour attirer les visiteurs : paradis du shopping, elles sont l’occasion de faire des emplettes sur de multiples marchés, boutiques de vêtements et magasins d’usine.

Quand partir

Il pleut davatange sur les reliefs du plateau central que dans les autres régions de l’île Maurice, et ce tout au long de l’année. Moins touristique que le reste de l’île, le plateau central peut se visiter en toute saison.

À ne pas manquer

  1. Le cadre enchanteur et l’architecture de la maison Eurêka, à Moka
  2. La demeure historique du domaine des Aubineaux, à Curepipe
  3. Les spectaculaires chutes de Tamarin
  4. Le panorama depuis le cratère du Trou aux Cerfs, près de Curepipe
  5. La foire de Quatre Bornes
  6. Une virée shopping dans les boutiques de Floréal, Curepipe et Rose Hill