Plateau central

Pourquoi y aller

Quelques centaines de mètres d’altitude suffisent à donner à cette région un visage radicalement différent de celui du littoral : vous ne trouverez ici ni palaces ni fontaines couvertes de fleurs, mais des quartiers d’habitation, des fabriques de textile, des usines, des centres commerciaux et des routes à la circulation intense. Faite d’une trame urbaine dense et continue où se rassemblent près de la moitié des habitants du pays, cette facette laborieuse de l’île Maurice ne cherche pas à séduire les visiteurs, et c’est justement ce qui fait son charme authentique. Hors des circuits balisés du tourisme balnéaire et des clichés “cocotiers-plage-lagon”, il laisse entrevoir l’envers du décor et des facettes plus justes de la vie des Mauriciens. La présence de touristes étant inhabituelle, les contacts avec la population y sont souvent plus authentiques. Le centre de l’île, enfin, compte quelques sites remarquables, dont de superbes maisons créoles ouvertes au public.
Les villes du plateau central disposent d’un atout maître pour attirer les visiteurs : paradis du shopping, elles sont l’occasion de faire des emplettes. Vous trouverez ici un grand nombre de marchés, de boutiques de vêtements, de magasins d’usine… et des malls flambants neufs.

Quand partir

Il pleut davantage sur les reliefs du plateau central que dans les autres régions de l’île, et ce tout au long de l’année. Moins touristique que le reste de Maurice, le plateau central peut se visiter en toute saison.

À ne pas manquer

  1. Le cadre enchanteur et l’architecture de la maison Eurêka, à Moka
  2. La demeure historique du domaine des Aubineaux, à Curepipe
  3. Les spectaculaires chutes de Tamarin
  4. La foire de Quatre Bornes
  5. Une virée shopping dans les malls du plateau central, notamment ceux de Moka, Quatre-Bornes et Floréal
Mis à jour le : 19 juin 2019

À voir à faire Île Maurice et Rodrigues

Moka et ses environs

  • Maison Eurêka

    maison-musée

    Blottie entre son superbe jardin et la haute silhouette du mont Junction Peak, cette maison créole est...

    Lire la suite

Floréal et Vacoas-Phoenix

Deux ateliers-boutiques de taille de diamant sont installés à Floréal. Leurs visites sont très rapides, mais instructives, et servent avant tout de prétextes pour attirer d’éventuels acheteurs. Les bijoux réalisés dans les ateliers, à partir de pierres originaires pour la plupart d’Afrique du Sud, sont proposés à la vente. Les visiteurs étrangers bénéficient de tarifs hors taxes (paiement à l’atelier, réception des pièces à l’aéroport le jour du départ). Les ateliers sont situés à courte distance l’un de l’autre, dans le quartier de Mangalkhan.

  • Takamaka Winery

    vignoble

    Au sud de Vacoas-Phoenix, près du réservoir de Mare aux Vacoas, est né récemment un vignoble...

    Lire la suite
  • Adamas

    diamants

    Adamas (qui signifie “diamant” en grec) fut la première taillerie de l’île Maurice à ouvrir, en...

    Lire la suite

Quatre Bornes

  • Foire aux tissus et aux vêtements

    marché

    Ce marché, qui compte parmi les plus importants de l’île, se tient deux fois par semaine dans...

    Lire la suite

Rose Hill et Beau Bassin

  • Institut français de Maurice centre culturel

    centre culturel

    Installé dans un bâtiment très design et flambant neuf de 2 000 m2, l’IFM œuvre au...

    Lire la suite

Curepipe

  • Domaine des Aubineaux

    demeure coloniale

    Bâtie en 1872 dans le style épuré de l’architecture coloniale française, puis transformée en...

    Lire la suite
  • Bâtiments historiques

    patrimoine mauricien

    Reconnaissable à sa varangue, à son perron de basalte surélevé et à ses bardeaux gris-bleu,...

    Lire la suite
  • Vertical World

    canyoning

    Cette structure ultra-sérieuse, spécialisée dans les activités de plein air pratiquées dans les...

    Lire la suite
Paramètres des cookies