Île Maurice et Rodrigues : Les Incontournables

1. Sable, lagon et filaos

Cette trilogie immuable, emblème du tourisme balnéaire mauricien, est parfois “troublée” par la présence de cocotiers aux abords des grands hôtels… Qu’importe, elle ravit la plupart des visiteurs qui viennent à Maurice chercher le soleil et les eaux chaudes de son lagon. On retrouve ce paysage caractéristique aux abords des plages de Mont Choiy, Trou aux Biches, Belle Mare, Flic en Flac ou de la péninsule du Morne.

2. Port Louis

Grouillante la journée, la cosmopolite capitale se veut une vitrine de la jeune République, avec son quartier d’affaires et son temple de la consommation, le Caudan Waterfront, immense complexe en front de mer rassemblant hôtels de luxe, galeries marchandes, cinéma, casino et restaurants. Ses vieux quartiers pleins d’âme, son envoûtant marché central, son quartier chinois, sa mosquée ou le Blue Penny Museum révèlent son identité multiple.

3. Côte est de Rodrigues

De la Pointe Coton jusqu’à l’anse Mourouk se succèdent les plus belles plages de l’île : anse Ally, Saint-François, Trou d’Argent encadrée par deux falaises abruptes, Graviers... Curieusement, dans cette partie relativement isolée et sauvage de l’île, ces plages de sable fin sont surplombées par des paysages verdoyants ponctués de murets en pierre volcanique, aux faux-airs d’Irlande.

4. Plongée

Vous préférez le détendeur à la crème solaire ? Réjouissez-vous, vous êtes au bon endroit. Des dizaines de clubs et de sites s’offrent aux plongeurs sur les contours des îles Maurice et Rodrigues, toutes deux entourées d’une barrière de corail quasi continue. Leur faune sous-marine abondante et un relief sous-marin spectaculaire en font deux destinations très réputées auprès des plongeurs de tous niveaux.

5. Culture hindoue

Avec leurs sculptures exubérantes et colorées, les quelques 150 temples hindous de Maurice sont le reflet de la première religion de l’île, pratiquée par plus de la moitié de la population. Le lac sacré de Grand Bassin en accueille à lui seul une demi-douzaine sur ses rives, où est célébré tous les ans le Maha Shivaratree qui attire plusieurs dizaines de milliers de pèlerins. Toute l’année, le calendrier mauricien est ponctué de fêtes colorées et inspirantes : un vrai dépaysement pour les visiteurs !

6. Blue Bay

Blue Bay est avant tout connue pour son magnifique lagon et ses récifs coralliens protégés par une réserve marine ponctués d’îlots sauvages. Alternative à la plage publique de Blue Bay où les Mauriciens viennent en nombre pique-niquer les week-ends, la plage de la pointe d’Esny, à proximité, offre de belles étendues de sable souvent désertes face au lagon.

7. Péninsule du Morne

Dominé par la figure emblématique du Morne Brabant (556 m), butte basaltique aux parois abruptes qui s’élève au dessus du lagon, le décor somptueux de la péninsule du Morne n’a pas échappé aux propriétaires d’hôtels de luxe qui se sont installés le long de ses plages. C’est également au Morne Brabant que de nombreux esclaves marrons se réfugièrent : ce lieu de mémoire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

8. Chamarel

Le village de Chamarel est une occasion de découvrir l’île Maurice de l’intérieur avec sa rhumerie, ses dunes de terres colorées et sa cascade nichée dans une luxuriante végétation tropicale. Autre atout, le fantastique panorama sur la péninsule du Morne et l’île aux Bénitiers.

9. Pereybère

Épargnée par les hôtels de luxe, Pereybère se pose comme une alternative à Grand Baie et propose de nombreux hébergements pour les budgets moyens, d’agréables plages et de somptueux panoramas sur l’île Coin de Mire. À proximité, le paisible village de Cap Malheureux, avec sa célèbre église au toit rouge, est aussi une curiosité à ne pas manquer.

10. Grand Baie

Adossée à la pointe aux Canonniers dans une anse idyllique, Grand Baie suscite pourtant rarement le coup de foudre tant son développement touristique a été poussé à l’extrême. Mais ceux qui viennent chercher un peu d’animation ne seront pas déçus par sa pléthore de restaurants aux saveurs multiples, sa vie nocturne débridée, ses possibilités de shopping, son marché et ses plages. Grand Baie est aussi le point de départ des excursions en bateau vers les îles du Nord.

11. Château Labourdonnais

Construit à l’initiative du planteur Christian Wiehe entre 1856 et 1859, le château Labourdonnais avec sa double varangue circulaire et sa majestueuse allée d’intendance est un bel exemple de demeure coloniale mauricienne liés au développement de l’industrie sucrière. La maison Eurêka à Moka, le domaine des Aubineaux à Curepipe ou le domaine de Saint-Aubin près de Souillac valent également le détour.

12. Jardin botanique de Pamplemousses

Oasis tropicale née au XVIIIe siècle de la volonté du botaniste Pierre Poivre, le jardin de Pamplemousses offre à ses visiteurs un voyage dans le règne du végétal sur 37 ha. On y compte près de 600 espèces d’arbres et de végétaux, notamment des nénuphars géants originaires d’Amazonie. À quelques centaines de mètres du jardin, L’Aventure du sucre, ancienne usine sucrière transformée en musée, est une vraie réussite. 

13. Kitesurf

Faible profondeur du lagon, température de l’eau idéale, bonnes conditions de vent, paysages somptueux... Tous ces facteurs ont fait de Maurice une destination phare du kitesurf en quelques années. La péninsule du Morne en est devenue l’emblème, mais on trouve aussi de très beaux spots le long des plages de la pointe d’Esny, des côtes nord et est de Maurice et à Rodrigues, dont les 200 km2 de lagon constituent un terrain de jeu idyllique.

14. Randonnée

Sur ce terrain, l’île Maurice ne cherche pas à concurrencer La Réunion, mais ces reliefs offrent quand même de belles possibilités, à commencer par les ascensions du Morne ou du Pouce pour lesquels il est nécessaire d’être accompagné. Autre option, le parc national des gorges de Rivière Noire, les chutes de Tamarin ou les sentiers de Rodrigues.

15. Langouste à Rodrigues

À côté des caris et vindayes, stars de la cuisine créole indo-mauricienne, les langoustes et poissons grillés tiennent le haut du pavé sur les cartes des restaurants. À Rodrigues, sur la plage de Saint-François, ce sont de belles langoustes grillées tout juste pêchées que l’on déguste sur la plage…

16. Luxe, calme et volupté

Les hôtels de luxe de Maurice bénéficient le plus souvent d’emplacements idylliques face au lagon. Conçus par des designers de renom pour les plus récents, ils s’attachent généralement la présence de chefs étoilés pour leurs restaurants, donnent accès à des parcours de golf prestigieux et des spas particulièrement raffinés, et proposent une large palette d’activités nautiques. Pour toutes ces raisons, l’île est depuis longtemps une destination phare des lunes de miel.

17. Salines de Tamarin

Créées pendant la période française, les salines de Tamarin existent depuis près de 200 ans. Dans les bassins en pierre de basalte, les sauniers (qui sont presque toujours des femmes) travaillent dur pour extraire 1 500 tonnes de sel chaque année pour le marché mauricien. L’écomusée La Route du sel à Tamarin permet de découvrir les techniques de production et de récolte, très tôt le matin afin d’éviter les fortes chaleurs.

18. Les domaines

Le domaine de la vallée de Ferney présente une autre facette de Maurice : celle d’une forêt tropicale où l’on veille à la préservation d’espèces d’arbres endémiques. On peut les découvrir lors d’une randonnée à la rencontre des pailles-en-queue, des crécerelles de Maurice ou des troupeaux de cerfs de Java introduits sur l’île par les Hollandais. Le domaine de l’Étoile, la réserve de Frédérica ou le domaine de Chazal proposent eux aussi de découvrir la faune et la flore locales au travers d’activités ludiques.

19. Curepipe et le plateau central

Située entre Port Louis et Mahébourg, Curepipe, la deuxième ville du pays, présente quelques bâtiments intéressants à l’image de son hôtel de ville. Ici, ni palaces, ni lagon, les raisons de se rendre sur le plateau central sont en général plus pragmatiques : shopping sur les marchés ou visite des boutiques de vêtements et des magasins d’usine.

 

Mis à jour le : 7 octobre 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à île Maurice

Paramètres des cookies