Sinaï

« Il me tardait de rejoindre et de caresser les flancs arides et admirables de cette montagne dont les contreforts sublimes venaient mourir dans des plaines de sable éblouissant. L'Afrique et l'Asie se regardaient peut-être avec envie, mais qu'importe. »

G.W. Murray, géographe écossais, Dare Me to The Desert (George Allen & Unwin, 1968)

Région d'une beauté rude, le Sinaï a été, durant des milliers d'années, un refuge, un théâtre de conflits et une source de curiosité. Prophètes, nomades, exilés et conquérants ont tous foulé le sol de cette péninsule, à la croisée des chemins entre l'Afrique et l'Asie.

La Méditerranée baigne la côte nord du Sinaï, bordé par le golfe d'Aqaba à l'est et par le golfe de Suez à l'ouest. Si des montagnes brun-rouge dénudées se succèdent dans l'arrière-pays méridional, d'arides plaines que le soleil transforme en un festival de couleurs à l'aube ou au crépuscule dominent au nord. La majorité des visiteurs étrangers se rendent dans les complexes hôteliers à l'européenne de Charm el-Cheikh, où l'on se bat presque pour un petit coin de sable. Les voyageurs indépendants lui préfèrent en revanche la ville décontractée de Dahab. Le Sinaï est aussi un point de départ idéal pour explorer Pétra, en Jordanie, l'une des «sept nouvelles merveilles du monde« .

Le maître atout du Sinaï tient à son désert et à ses fabuleux fonds sous-marins. Le snorkeling ou la plongée parmi les récifs coralliens et leur abondante faune marine, mais aussi la découverte de la culture bédouine traditionnelle et des sites que sont le Djebel Musa (mont Sinaï) et le monastère Sainte-Catherine, font partie des principaux attraits de la région. Quelle que soit votre préférence, le Sinaï vous laissera des souvenirs impérissables.

À ne pas manquer

  • Les coraux et les épaves cachées dans les eaux du parc national Ras Mohammed
  • La visite du monastère Sainte-Catherine, lieu de pèlerinage depuis des siècles
  • L'ascension du mont Sinaï, ou Djebel Musa, un haut lieu biblique
  • Dahab, paradis des voyageurs indépendants, où l'un des plaisirs est de déjeuner sur le pouce au bord de la mer
  • Une excursion de quelques jours hors des frontières égyptiennes vers la cité nabatéenne de Pétra
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies