Cap-Vert : Environnement

Nature, géographie et écologie du Cap-Vert

Géographie du cap-vert

Les îles du Cap-Vert se situent dans l'océan Atlantique, à 620 km à l'ouest des côtes mauritaniennes. L'archipel, d'origine volcanique, comporte 10 îles principales, dont 9 sont habitées, et 5 îlots. Il est divisé en deux groupes : les îles Barlavento (au vent) au nord, qui comprennent Santo Antão, São Vicente, Santa Luzia, Ilheu Branco, Ilheu Raso, São Nicolau, Sal et Boa Vista, et les îles Sotavento (sous le vent) au sud, qui regroupent Maio, São Tiago, Fogo et Brava.
L'île principale, São Tiago, possède un relief montagneux, mais le point culminant de l'archipel, se trouve à Fogo (mont Fogo, 2 840 m). Cette île a d'ailleurs été victime d'une éruption volcanique en 1995, la septième de ce type depuis 1760. La majorité des terres du Cap-Vert sont arides et montagneuses. L'agriculture pratiquée sur les flancs des collines a provoqué une érosion du sol généralisée. C'est Santo Antão qui détient le taux de précipitations le plus élevé, ce qui explique un paysage plus vert que dans le reste du pays.

Faune et flore au cap-vert

L'archipel possède une faune marine très colorée, notamment dans les eaux baignant l'île de Sal où vous pourrez admirer perroquets de mer, barracudas et autres murènes. Vous aurez peut-être aussi la chance d'apercevoir des baleines bleues et à bosse, des dauphins à bec étroit, des marsouins communs, des carets, des tortues vertes et à écailles. Si vous levez le nez au ciel, vous verrez probablement des alouettes de Razo, des pétrels du Cap-Vert, des fous bruns, des frégates, des fauvettes du Cap-Vert et des oiseaux tropicaux.
Enfin, l'archipel compte également quelques espèces de reptiles, dont le scincidé du Cap-Vert et le gecko géant du Cap-Vert. La flore est essentiellement constituée de rhododendrons, de myrica fayas, de dragonniers, de marmulanos, de dracénas et de dracénas de Floride.

Articles récents