Lonely Planet

Cap-Vert : Culture

Culture et traditions du Cap-Vert

Coutumes du cap-vert

Le Cap-Vert compte davantage de vestiges de la culture portugaise que de la culture africaine, exception faite de l'île de São Tiago qui comporte une importante population d'origine africaine. La majorité des habitants de l'archipel sont créoles et environ un quart viennent d'Afrique.

Langue du cap-vert

La langue officielle est le portugais, mais les Capverdiens parlent aussi le crioulo, un créole portugais africanisé. Malgré sa petite taille, le pays possède une littérature très riche. Les œuvres antérieures à l'indépendance ont pour sujet la libération et sont, pour la plupart, écrites en crioulo. Par la suite, les écrivains ont abordé des thèmes comme l'émigration en masse des "Americanos" (les Capverdiens qui se sont installés aux États-Unis) et la discrimination raciale. Certains auteurs, tel Kaoberdiano Dambara, écrivent toujours en crioulo, tandis que d'autres, Onésimo Silveira par exemple, ont adopté le portugais, la langue littéraire dominante.

Nourriture au cap-vert

La gastronomie s'apparente à la cuisine portugaise, mais enrichie de plats typiques. Le pastel con diablo dentro (gâteau avec le diable en lui) est un délicieux mélange de thon frais, d'oignons, de tomates, enroulé dans une pâte à base de pommes de terre bouillies et de farine de maïs, le tout étant frit et servi chaud. Les soupes sont très répandues. L'une des plus courantes est le caldo de peixe (ragoût de poisson), agrémenté de légumes et d'épices et épaissi avec de la farine de manioc. Les autres spécialités sont les bananas enroladas (beignets de bananes) et la manga de conserva (un genre de chutney non sucré).

Religion au cap-vert

Environ 90% de la population est catholique. Au moment de l'indépendance, l'Église était le plus grand propriétaire terrien de l'archipel. La réforme qui suivit a réduit ces possessions, mais l'Église conserve une forte influence dans le pays.

Arts du cap-vert

Le Cap-Vert est le berceau d'une très grande variété de styles musicaux. L'un des plus populaires est le funana, une musique très rythmée qui s'entend surtout à Praia et dans les villes. Musique nationale, la morna se joue en mineur, sur un rythme lent avec des textes nostalgiques. Enfin, la coladeira comporte des rythmes plus rapides et légers. La chanteuse la plus célèbre du pays est Cesaria Evora, "la diva aux pieds nus", qui chante dans le style traditionnel cabo.

Vizeat

Articles récents