Lonely Planet

Cameroun : Culture

Culture et traditions du Cameroun

Il est important de connaître les coutumes, la langue, la nourriture, les arts et la religion du Cameroun avant de partir en voyage.

Coutumes du cameroun

Plutôt conservateurs en matière vestimentaire, les Camerounais accordent une place importante à la manière de s'habiller : mieux vous vous habillerez, mieux vous serez considérés et traités. Les Camerounais sont très accueillants, mais ils peuvent parfois être suspicieux à l'arrivée d'inconnus, en particulier dans les endroits peu fréquentés par les touristes. Lorsque vous pénétrez dans des zones rurales, mieux vaut aller trouver le chef du village (fon dans l'Ouest, lamido au Nord), afin de lui annoncer votre présence et obtenir son autorisation de parcourir les terres tribales. La discussion qui s'ensuit en général devra toujours rester courtoise : votre sens de l'humour et votre calme seront vos meilleurs atouts. Il est enfin courtois d'offrir un présent au chef (bouteille de bon whisky ou de l'argent).

Langue du cameroun

Le français et l'anglais sont les deux langues officielles du pays, mais le français demeure la plus employée, en particulier dans les grandes villes, telles Yaoundé ou Douala. Environ 10% de la population parle un anglais pidgin, principalement dans les régions de l'Ouest, près du Nigeria. Le bamiléké, l'ewondo, le bamoum, le fufulde et l'arabe sont quelques unes des langues locales. Deux grands écrivains camerounais, Kenjo Jumbam et Mongo Beti, se sont particulièrement attachés à décrire les relations du pays avec les colons européens.

Nourriture du cameroun

Délicieuse, la cuisine camerounaise est essentiellement préparée à base de feuilles de manioc. Les sauces s'accompagnent généralement de riz ou d'une bouillie de céréale épaisse servie sous forme de couscous, de pâtes ou de fufu, et composée de riz, de maïs, de manioc, de plantain ou de banane. Les plats vendus dans les rues sont généralement excellents : la plupart du temps des brochettes de viande grillée et épicée servie dans du pain avec de la salade et une sauce. À Yaoundé, les plats de poulet grillé et de poissons sont particulièrement savoureux.

Religion du cameroun

Seize millions d'habitants répartis en 280 ethnies et plus de 200 langues : difficile d'établir une répartition précise des religions pratiquées. Les chiffres suivants sont des estimations correspondant à une réalité mouvante, le prosélytisme chrétien et musulman étant toujours actif. Les religions traditionnelles (40%), empreintes d'animisme, peuvent déborder sur des communautés monothéistes. Les catholiques sont majoritaires, représentant environs 40% de la population. Les musulmans suivent avec 20%, puis viennent les protestants. Les musulmans sont traditionnellement prédominants chez les Foulbés et dans le Nord, même si on trouve aussi des animistes dans cette région (les Kirdis – littéralement « païens »). Les forêts du sud et de l'est abritent des groupes adeptes des religions traditionnelles.

Arts du cameroun

Le Cameroun est réputé pour son artisanat : travail de l'argile et de la céramique dans la région de Bamenda ou de la sculpture – en particulier les masques – dans les hautes terres du Nord-Ouest. Ces masques représentent souvent des animaux dont on suppose qu'ils transmettent à son porteur leurs caractéristiques ou leurs pouvoirs. Des représentations stylisées d'araignées, symbole de sagesse, sont communément présentes sur les objets destinés aux chefs. Le bronze et le cuivre sont également travaillés avec finesse dans la région de Tikar. Ces pièces sont souvent figuratives.
Très populaire dans toute l'Afrique, la musique du Cameroun se caractérise notamment par le makossa, dansé dans toutes les discothèques. Ce rythme se prête à de nombreuses variations instrumentales et peut se jouer à la sanza, à la guitare électrique ou au synthé. Manu Dibango l'a fait connaître dans le monde entier au début des années 1970 et aujourd'hui c'est Sam Fan Thomas le roi du makossa. Autre style de musique très apprécié également, le bikutsi se chante généralement en ewondo.

Vizeat