1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Voyage au Maroc : perdez-vous dans les plus belles médinas
Idées de voyage

Voyage au Maroc : perdez-vous dans les plus belles médinas

Mis à jour le : 10 octobre 2019

Carte

Une grande partie de la magie des médinas au Maroc tient au plaisir de s’y perdre, dans un dédale de ruelles semblant échapper à toute logique. Alors, faites fi de votre sens de l’orientation et du prévisible et partez à l’aventure. Vous en serez récompensé !

1. Médina de Marrakech

Immense scène à ciel ouvert, la place Djemaa el-Fna est le cœur vibrant de la médina de Marrakech, ceinte de 19 km de remparts. Au gré de ses ruelles, vous découvrirez des merveilles, tel le palais de la Bahia. Les animations et le halqa (théâtre de rue) n’y ont jamais cessé depuis les années 1050, quand la place était le lieu des exécutions publiques – d’où son nom, qui signifie “assemblée des morts”. Dès 10h, des charmeurs de serpents soufflent dans leurs flûtes pour apaiser les cobras, dérangés par les pétarades des scooters. Des tatoueurs au henné invitent les passants à s’approcher et des marchands d’eau, coiffés d’un chapeau à franges, entrechoquent leurs gobelets en cuivre afin d’attirer le chaland assoiffé.Pour cette renaissance quotidienne des légendes urbaines et de la tradition orale marocaine, l’Unesco a déclaré Djemaa el-Fna “chef-d’œuvre du patrimoine culturel immatériel mondial” en 2001. Par tous les temps et par tous les climats politiques, le spectacle se perpétue sur Djemaa el-Fna.

adobestock_51336719.jpeg

La place Djemaa el-Fna, cœur vibrant de la médina de Marrakech

2. Médina de Chefchaouen

Dans les hauteurs du Rif, les tuiles en terre cuite ajoutent une touche andalouse au bleu lumineux des édifices de la jolie médina de Chefchaouen. Impossible de se perdre tout à fait dans ce mini-labyrinthe. La place principale de la médina, la Plaza Uta el-Hammam, est bordée de cafés et de restaurants. C’est le lieu idéal pour marquer une pause, surtout au terme d’une journée d’exploration. Ombragée et pavée, la place est dominée par les remparts rouges de la casbah et par l’étonnante Grande Mosquée. Remarquable par sa tour octogonale, la Grande Mosquée fut construite au XVe siècle par le fils du fondateur de la cité, Ali ben Rachid. Les non-musulmans n’y ont pas accès.La casbah, une forteresse lourdement restaurée ceinte de remparts, renferme un ravissant jardin, un modeste musée d’Ethnographie et une petite galerie d’art.

adobestock_210562027.jpeg

Les fameux murs bleus de la médina de Chefchaouen

3. Fès el-Bali

Riche de près d’un millénaire d’histoire, le vieux Fès est un dédale de souks et de tanneries où s’égarer et découvrir par hasard un musée d’artisanat ou une médersa du XIVe siècle. En près d’un millénaire, le caractère essentiel de la médina n’a pas changé car les collines environnantes ont empêché son expansion – le dernier agrandissement d’importance date du XIIIe siècle, avec la construction de Fès el-Jdid, la ville nouvelle. Aujourd’hui, quelque 150 000 Fassis vivent dans ce labyrinthe de ruelles tortueuses, d’impasses et de souks, dans lequel les touristes se perdent invariablement.S’orienter n’est pas facile, mais se perdre fait partie de l’aventure. Un bon moyen consiste à repérer les rues “principales” qui aboutissent à une porte ou à un point de repère ; suivez le mouvement général des passants. Demandez votre chemin à des commerçants ou laissez-vous guider par des enfants, ravis de sauver des étrangers perdus moyennant un ou deux dirhams.

adobestock_189391709.jpeg

Tanneries traditionnelles de la médina de Fès

4. Médina de Tanger

L’Europe, pourtant si proche, semble à des années-lumière de la casbah et du souk de Tanger. Les façades pimpantes du Petit Socco ont été repeintes, dans le cadre d’un programme d’embellissement de la ville. La médina présente un labyrinthe de ruelles commerciales et résidentielles contenues dans l’enceinte d’une forteresse portugaise du XVe siècle. Propre et bien éclairée, elle recèle des trésors du passé et des souks prompts à séduire le voyageur. Le mieux consiste à se perdre pendant plusieurs heures, tout en prenant soin de visiter les sites incontour­nables. Approchez-vous le plus possible de votre destination, puis demandez votre route en cas de difficulté. Des jeunes gens se feront un plaisir de vous conduire moyennant quelques dirhams. Du Grand Socco, on accède à la médina en face du jardin de Mendoubia par la rue as-Siaghin qui s’élargit au niveau du Café Central, sur la gauche, pour former le Petit Socco. Cette petite place désormais discrète était jadis le haut lieu du trafic de drogue et de la prostitution en tout genre. Aujourd’hui les façades sont fraîchement repeintes, les touristes abondent et c’est l’endroit idéal pour siroter un thé à la menthe en regardant les gens passer.

adobestock_70377311.jpeg

Petit Socco, place Souk Dakhel, Tanger

adobestock_99727670.jpeg

Grand Socco, Tanger
5. Médina de Meknès

C’est un descendant du prophète Mahomet qui fit édifier la médina de la voisine – sous-estimée – de Fès. Allez admirer les maisons avec balcons typiques du mellah (quartier juif) puis rejoignez la place el-Hedim, équivalent local de la place Djaema el-Fna de Marrakech. Sur un côté, la place est bordée de cafés et restaurants. Un excellent marché alimentaire couvert est installé derrière. Au sud, la porte monumentale de Bab el-Mansour mène à la cité impériale de Moulay Ismaïl. Les ruelles de l’ancien mellah se regroupent dans l’ouest de la médina ; remarquez les anciennes maisons avec balcons, typiques du quartier juif. L’accès le plus simple vers les souks est l’arche à gauche du musée Dar Jamaï, au nord de la place el-Hedim. Dirigez-vous vers le nord et vous vous retrouverez bientôt parmi les stands de souvenirs et les boutiques de tapis.Cœur de la médina, la place el-Hedim fait face à Bab el-Mansour. Édifiée par Moulay Ismaïl et utilisée à l’origine pour les annonces royales et les exécutions publiques, cette place est un bon endroit où s’asseoir et regarder les enfants jouer au ballon, les camelots vendre des remèdes miracles et les familles en promenade.

adobestock_134766344.jpeg

Magasin de céramiques peintes, Meknès
 

Paramètres des cookies