-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus beaux vestiges de la Rome antique dans le monde
Idées de voyage

Les plus beaux vestiges de la Rome antique dans le monde

Mis à jour le : 4 février 2020

Carte

Ils sont peut-être “fous ces Romains”, mais les vestiges présents en maints lieux d’Europe et d’ailleurs portent témoignage du dynamisme et de la grandeur d’une civilisation.

1. Jerash (Jordanie)

Le site préservé de Jerash en Jordanie compte son lot de monuments et de reliques : arcs de triomphe, vastes rues et places à colonnades, théâtres, thermes et temples. Si on peut assister à un opéra dans l’arène romaine de Vérone et à un concert dans le grand théâtre d’Orange, Jerash propose un spectacle unique : un combat de gladiateurs ! Chaque jour, l’immense hippodrome – qui pouvait accueillir jusqu’à 15 000 Romains – résonne du bruit des chevaux lancés dans une course de chars, des légionnaires en manoeuvre et des gladiateurs s’affrontant “jusqu’à la mort”.

Jerash, Jordanie. Arian Zwegers

2. Palais de Dioclétien, Split (Croatie)

Pendant les 10 années précédant son abdication, en l’an 305, l’empereur Dioclétien fit construire ce luxueux palais fortifié sur la côte de la Croatie. De nos jours, la citadelle romaine renferme une communauté dense, à la fois bouillonnante et romantique, dont le charme est rehaussé par des siècles d’ajouts architecturaux. Admirez les magnifiques colonnes et chapiteaux du péristyle (cour d’entrée) et le mausolée de l’empereur – l’actuelle cathédrale Saint-Domnius – et sa coupole, avant de parcourir les salles au sous-sol du palais.

3. Pont du Gard (France)

En général, les Romains employaient les grands moyens pour obtenir ce qu’ils voulaient. Ainsi, lorsque Colonia Nemausensis (la colonie basée autour de l’actuelle ville de Nîmes) a manqué d’eau, au IIe siècle, les administrateurs romains ont fait ériger un immense aqueduc. L’oeuvre la plus remarquable du parcours est le pont du Gard, entièrement construit sans mortier (ses blocs de pierre peuvent peser plus de 5 tonnes) et dont les 35 arches s’élèvent à 50 m au-dessus de la vallée. Plus étonnant encore : le dénivelé, sur les 50 km qui séparent les deux extrémités de l’aqueduc, ne dépasse pas 12 m, ce qui relève d’une véritable prouesse technique.

4. Leptis Magna (Libye)

Les Romains adoraient les olives ! Ainsi, Leptis Magna, sur la côte méditerranéenne de la Libye, est devenue une puissance commerciale grâce aux olives et aux animaux exotiques envoyés à Rome, la capitale impériale. Voilà un site qui tient ses promesses de grandeur : il est resté somptueux, avec ses temples, ses forums, ses théâtres et son cirque bien préservés, ainsi que les fascinants bains d’Hadrien. Se promener sous les arches monumentales et le long des rues à colonnades permet d’imaginer la vie des habitants au IIe siècle, se rendant au cirque ou aux thermes.

Amphithéâtre à Leptis Magna, Libye. Luis Casas Luengo

5. Vindolanda, mur d’Hadrien (Angleterre)

Pour les légions postées aux confins de l’empire et exposées aux dangers, la vie était rude. Construit de 122 à 128, le mur de l’empereur Hadrien, long de 80 milles romains (environ 117 km) et renforcé de fortins et de tourelles, a permis de protéger l’empire des Pictes. Le fort romain de Vindolanda, un site impressionnant mis au jour au sud du mur, et son musée donnent une idée de la vie dans les garnisons. Outre les ruines bien préservées, les archéologues ont découvert des chaussures en cuir, des bijoux, des armes, et une invitation à une fête !

Combinez la visite de Vindolanda avec une promenade circulaire près du mur et du Housesteads, le fort romain le mieux préservé du pays.

6. Baalbek (Liban)

La construction du temple de Jupiter de Baalbek au Liban débuta en 60 av. J.-C. et dura près de 120 ans ! Mais on comprend que les travaux aient pu être longs en découvrant l’incroyable étendue du complexe, qui possède des colonnes de 23 m de haut et 2,2 m de large, ainsi que des pierres de fondation pesant plus de 1 000 tonnes. Les temples de Baalbek sont tous différents : certains sont délicats, comme le temple de Vénus, alors que le temple de Bacchus recèle des plafonds et des frises joliment décorés. Au total, 10 000 esclaves auraient travaillé à l’édification d’Héliopolis, le nom hellénistique de la colonie romaine.

Temple de Bacchus à Baabelk, Liban. Martijn Munneke

7. Forum de Rome (Italie)

C’est ici que tout a commencé. Au VIIIe siècle, sur la colline du Palatin, Romulus s’est débarrassé de son frère jumeau Rémus pour fonder la grande cité qui porte son nom : Rome. Au pied de la colline, le forum était au cœur de la vie romaine… et de la mort – la tradition veut que la tombe de Romulus se trouve sous le marbre noir du Lapis Niger. C’est ici que les fidèles venaient prier, que le Sénat gouvernait et les citoyens se réunissaient, discutaient et faisaient leur achats (au Mercati di Traiano et sur la Piazza del Foro), avant de descendre au Colisée pour assister aux combats des gladiateurs.

Forum de Rome, Italie. Phil Price

8. Pompéi (Italie)

Le 24 août 79, le mont Vésuve près de Naples est entré en éruption et a craché des nuages de cendres sur la ville, qui fut rapidement ensevelie, avec 20 000 de ses habitants, sous une épaisse couche de pierres ponces brûlantes. La ville fut oubliée pendant 1 500 ans, puis redécouverte en 1594. Aujourd’hui, les rues et les maisons offrent l’un des témoignages les plus émouvants de la planète, l’instantané d’un quotidien d’il y a 2 000 ans. Parmi les vestiges, on peut voir plusieurs fresques très coquines, notamment dans les Terme Suburbane et la Casa dei Vettii.

9. Volubilis (Maroc)

Un attrait du principal site romain du Maroc tient à la juxtaposition des cultures : proches des ruelles sinueuses de la médina médiévale de Meknès et du centre de pèlerinage islamique de Moulay Idriss, s’étendent les ruines bien préservées de Volubilis. Au-delà de ses monuments (comme le forum et ses 1 300 m2), le site est surtout intéressant car il offre la possibilité d’arpenter les rues en admirant les mosaïques des maisons en ruine, ou de gravir la colline pour imaginer la vie animée d’il y a 1 800 ans.

Volubis, Maroc. Lukas Vermeer

10. Butrint (Albanie)

Butrint en Albanie est un exemple de la manière dont une implantation romaine se superposait, moyennant des influences locales, à une autre culture. Le résultat est un mélange d’influences historiques, dans lequel les maisons, temples et théâtres romains étaient érigés parmi ou au-dessus des vestiges antérieurs. Les vestiges romains intègrent ainsi des reliques des périodes byzantine, vénitienne et ottomane. Un autre point fort du site est son emplacement, sur la péninsule boisée d’un littoral marécageux ; le spectacle du soleil se couchant sur l’acropole est splendide.

 


Photo : Wolfgang Staudt