1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. 7 conseils pour voyager avec un handicap
Astuces voyage

7 conseils pour voyager avec un handicap

Carte

Emeline et Jérôme, auteurs du blog Our trip is your trip, sont partis en couple faire le tour du monde en fauteuil roulant. 80 jours d’aventures, comme Phileas Fogg… et une volonté à toute épreuve face à d’évidentes contraintes. De retour, ils nous donnent leurs 7 conseils pour voyager en étant en situation de handicap. 

1. Ne pas écouter ceux qui vous disent que c'est impossible

"Lorsque nous avons décidé de partir, beaucoup de personnes nous disaient que c'était dangereux, compliqué... voire impossible. Pourtant, avec beaucoup de motivation et de résistance aux contraintes administratives, l'affaire n'est pas si compliquée. Vous êtes la seule personne à savoir si vous pouvez le faire, si le projet n'est pas trop fou. N'écoutez que vous."

2. Avoir un bon compagnon de voyage

"A plus forte raison, si vous avez besoin d'une aide pour les tâches quotidiennes ou pour des soins... Le choix ne se fait pas à la va vite car un compagnon de voyage devra vous supporter, accepter de faire des sacrifices, comprendre votre point de vue et bien sûr vous devrez en faire autant à son égard. Il faut que ça soit une personne de confiance, habituée à votre style de vie."


À Bali. Photo Our trip is your trip

3. Choisir des destinations aux infrastructures adaptées

"En règle générale, les pays dits développés sont plus faciles à visiter pour une personne en fauteuil roulant. Les infrastructures sont plus accessibles. Nous avons été particulièrement impressionnés par l'attention portée aux personnes à mobilité réduite en Finlande et en Australie. Nous n'avons pas rencontré de problèmes majeurs au Brésil, Bali fut l'étape la plus difficile de notre voyage."

4. Adopter les bons réflexes sanitaires

"Nous devions également choisir les pays en fonction de leurs infrastructures médicales en cas de pépins, et surtout éviter que ces pépins arrivent. Pour cause de problèmes respiratoires il nous a fallu éviter les endroits pollués, à l'exception de Pékin. L'accès à l'eau potable est aussi un facteur à prendre en compte."


Sur l'île de Pâques - Photo Our trip is your trip

5. Eviter les zones extrêmes

"La santé étant le plus important, nous avons du faire des choix et rayer certaines étapes de notre liste. Nous devions éviter l'altitude trop élevée (pas question de s'aventurer dans les sommets de la Cordillère des Andes), éviter les taux d'humidité trop élevés (donc pas de chutes d'Iguaçu), éviter les lieux trop poussiéreux (donc pas de déserts)..." 

6. Voyager pendant la bonne saison 

"Cela peut paraitre bête, mais il faut bien se renseigner avant de partir si on ne veut pas se retrouver en période de mousson en Asie, sous la neige au Canada ou au milieu de tempêtes dans les Caraïbes. Même si cela peut avoir son charme, ce sont des situations à éviter absolument avec une personne handicapée."

7. Oublier la contrainte et s'émerveiller !

"Avec toutes ces précautions, il serait dommage de ne pas profiter des destinations judicieusement choisies... Le monde est tellement grand, les découvertes intéressantes se font partout, au détour d'une culture différente ou d'un lieu oublié du tourisme."
 
Leurs aventures ne se résumant pas à ce tour du monde, Emeline et Jérôme ont encore des projets plein la tête. De plus, ils ont créé leur association, Our trip is your trip, afin d'aider les personnes en situation de handicap à voyager. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à les contacter sur leur page Facebook