1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 5 villes où passer un Nouvel An inoubliable
Idées de voyage

5 villes où passer un Nouvel An inoubliable

Mis à jour le : 8 novembre 2018

Carte

Si pour vous, le Nouvel An n’est qu’un simple changement de chiffre au bout de l’année, ne lisez pas cet article. Si, au contraire, le réveillon du 31 décembre marque à vos yeux un nouveau départ symbolique se doublant d’une occasion immanquable de faire la fête, voici cinq destinations qui, fortes d’une tradition et d’une ferveur hors-normes, vous offriront un Nouvel An inoubliable.

1. Le compte-à-rebours de New York

Le soir du 31 décembre, le dernier endroit de la planète où se sentir seul est indiscutablement Times Square, à New York, parmi la foule compacte et bravant le froid qui s’est formée dès l’après-midi face à l’écran géant égrenant son compte-à-rebours. Immédiatement après avoir décompté en chœur les dernières secondes de l’année, vous pourrez participer à la plus effervescente séance d’embrassades langoureuses et simultanées de la planète sous une pluie de millions de confettis, libérés par la boule lumineuse géante jusqu’alors suspendue, tandis que les feux d’artifice de Central Park, Brooklyn et South Street Seaport éclatent…
Autre option, pour les plus sportifs : participer à la New Year’s Eve Midnight Run de Central Park, sur six kilomètres de distance. Inscription préalable obligatoire.

2. Valse impériale pour le nouvel an à Vienne

S’il est un lieu où l’expression « se mettre sur son 31 » prend tout son sens, c’est bien à Vienne, où festivités riment avec valses, smoking et robes de soirée. Que ce soit sous les ors du Musikverein pour les concerts de la Saint-Sylvestre et du Nouvel an, au Staatsoper pour sa traditionnelle représentation de La Chauve-souris ou au grand bal impérial du palais de la Hofburg, ce sera Strauss au programme, et tenue correcte exigée ! Dans le centre historique, le parcours du Silvesterpfad ajoute une touche live et détonante de soul, de funk et de swing à l’ancienne capitale des Habsbourg. Et, entre deux concerts et déambulations, les pauses prennent volontiers la forme de Sachertorte et de viennoiseries dans les cafés…
Les places aux concerts du 31 décembre et du 1er janvier sont, au sens propre comme au figuré, très chères : il est préférable de réserver dès le mois de janvier précédent !

3. Feux d’artifice sur le Pacifique à Valparaíso au chili

Ne vous attendez pas à fêter la nouvelle année dans un bar ou dans un club si vous êtes à Valparaíso au Chili : tout se passe dehors. A commencer par les mythiques feux d’artifice tirés au-dessus de la baie, jusqu’à Reñaca. Chaque année, le plus grand port chilien voit sa population rien moins que doubler pour ce spectacle pyrotechnique long d’une demi-heure à 45 minutes se reflétant dans les eaux du Pacifique ! La foule rassemblée sur les collines de la ville descend ensuite faire la fête dans la rue, profitant des chaudes nuits de l’été austral…
Avec ses maisons colorées, perchées sur des collines que l’on gagne à bord d’ascensores parfois centenaires, Valparaíso, classée à l’UNESCO en 2003, est définitivement une ville latino-américaine à part… N’y cherchez cependant pas de plage. Pour vous baigner, direction les voisines Viña del Mar et Reñaca.

4. Londres jusqu’au bout de la nuit le 31 decembre

Londres a reconquis ces dernières années ses galons de la capitale de la nuit européenne, et un Nouvel An sur les bords de la Tamise risque d’être tout sauf un long fleuve tranquille ! Passons sur les douze coups de minuits sonnés par Big Ben et le feu d’artifice géant tiré depuis le London Eye : les choses sérieuses commencent ensuite, dans les clubs emblématiques du West End, branchés de Notting Hill et l’East End, ou plus alternatifs de Dalston. A moins que vous ne préfériez simplement un bon vieux pub…
Plus sage et traditionnel mais pittoresque, ne manquez pas la New Year’s Day Parade, le 1er janvier : un défilé avec fanfares, pom pom girls et costumes historiques.

5. Les douze raisins de Madrid

C’est aux vignerons d’Alicante, suite à une récolte exceptionnelle à la fin du XIXè siècle, que l’on doit la tradition : croquer un grain de raisin à chacun des douze coups de minuit, pour se garantir autant de mois de bonheur dans l’année qui débute. Si la coutume s’est répandue dans toute la péninsule ibérique, y compris au Portugal, c’est au cœur de l’Espagne, à la Puerta del Sol de Madrid, qu’elle est devenue emblématique. Au rythme de l’horloge de la Real Casa de Correos, le plus vieux bâtiment de cette place en demi-cercle qui constitue le kilomètre zéro de l’Espagne, la foule et tout le pays –l’événement est retransmis chaque année à la télévision – croquent las doce uvas de la suerte (les douze grains de la chance). Ce n’est là que le début de la nuit, car bars et clubs sont ouverts jusqu’à l’aube et arrosent la nouvelle année de cava blanc mousseux…
Préparez-vous à marcher dans les rues (remplies) de Madrid ou à vous offrir le taxi, car le 31 décembre le trafic du métro s’interrompt plus tôt !


evaneos
Guide de voyage

Un réservoir d'idées signées Lonely Planet pour concocter un voyage en phase avec son humeur et ses envies

Paramètres des cookies