1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. 10 sports de glisse tendance
Sports et activités

10 sports de glisse tendance

Mis à jour le : 16 décembre 2016

Carte

Une planche aux pieds, ajoutez de la gravité ou du vent, et vous voilà lancé dans un nouveau sport d'aventure. Place à la glisse et aux figures !

1. Bodyboard, Hawaii (États-Unis)

Toutes les inventions des années 1970 n'ont pas mal vieilli : le bodyboard moderne – une large planche de 1 m de long –, peaufiné sur les vagues d'Hawaii, est aujourd'hui plus populaire que jamais. Contrairement au surf, le bodyboard se pratique en position allongée. Mais ce que les bodyboardeurs perdent en prestige face aux surfeurs, ils le gagnent en maniabilité, grâce aux palmes qui accompagnent leur planche. Figures, rotations et sauts font partie du jeu. Pour les pros, une compétition mondiale passe par l'Afrique du Sud, le Brésil et l'Australie. Pour les débutants, sur Oahu, à Hawaii, les vagues de 1 à 2 m de Waikiki sont parfaites.
L’Honolulu International Airport est à 12 km de Waikiki. Réservez votre hébergement sur www.gohawaii.com. Des dizaines de boutiques louent des bodyboards à l’heure, et les supermarchés en proposent à petit prix.

2. Speed-Sail sur la côte d'Opale (France)

Il n'y a guère plus que les néophytes ayant mal serré leur paréo pour se plaindre du vent qui souffle généreusement sur la Côte d'Opale : les autres ont depuis longtemps sorti les cerfs-volants, ou s'en donnent à cœur joie en char à voile sur les plages de Berck-sur-Mer. Et pour se griser davantage de la puissance d'Éole, rien de mieux que de troquer le char contre un fin plateau à mi-chemin entre la planche et le skateboard : c'est justement sur la plage du Touquet, juste au nord de Berck, qu'est né le speed-sail à la fin des années 1970. La légèreté et la maniabilité de la structure permettent d'atteindre des pointes à 90 km/h.
À Berck, l’association Opale Glisse (www.opaleglisse.com) est incontournable pour tous les amateurs de speed-sail, de kitesurf et de windsurf.

3. Wakeboard (Australie)

Pour pratiquer ce sport, il vous faut une planche (plutôt petite), mais aussi un ami équipé d'un bateau à moteur et d'un câble. Tracté par le bateau, vous pouvez exécuter des figures dans son sillon, de préférence dans un endroit conçu spécialement pour le wakeboard : voilà donc une bonne raison de vous rendre au nord de Sydney, à Stoney Park, sous le soleil de la Nouvelle-Galles du Sud.
Cours et hébergements sur www.stoneypark.com.au (en anglais). Faire aussi appel à un “observateur” dans le bateau permet au pilote de rester concentré sur sa trajectoire.

4. Skateboard, Californie (États-Unis)

Il existe des villes propices au skateboard partout dans le monde, mais seul l'État natal de Tony Hawk, légende de la discipline, possède une telle concentration de parcs créés pour ce sport. L'un des plus grands, le Lake Cunningham Regional Skate Park à San Jose, arbore six bowls en béton et de nombreux tubes, et accueille régulièrement des camps de skate et de BMX où les jeunes skateurs viennent parfaire leurs ollies (sauts). L'extrémité du parcours est très particulière, puisque c'est une reproduction en béton d'un break (vague) de la côte. Le parc a été conçu par la société California Skateparks dont une autre construction orne le jardin de Tony Hawk lui-même. Cette dernière n'est pas ouverte au public.
Préparez votre skate et consultez les rubriques Parks and Recreation du www.sanjoseca.gov et du www.visitcalifornia.com.

5. Kitesurf (Espagne)

Le kitesurf est le dernier petit frère de la planche à voile, sport auquel il vole la vedette depuis une dizaine d'années – notamment parce qu'il permet plus d'acrobaties avec moins de vent. C'est plus tendance mais aussi plus difficile, et plus dangereux ; lancer un kitesurf dans des rafales de vent et une mer agitée, ce n'est pas pour les débutants. La plupart des kitesurfeurs commencent par maîtriser de petits cerfs-volants sur la terre ferme. Pour tester ce sport, rendez-vous à Tarifa, à 2 heures de route de Málaga, dans le sud de l'Espagne. Le vent arrive par le détroit de Gibraltar, où se rencontrent l'Europe et l'Afrique.
L’été est la saison la plus venteuse mais les conditions sont bonnes toute l’année. La ville compte plusieurs écoles de kitesurf. Organisez votre séjour sur www.spain.info.

6. Sandboard (Dubai)

À Dubai, des expatriés fortunés et désœuvrés cherchant de quoi occuper leurs week-ends, en plus des brunchs au champagne, ont gravi des dunes de 200 à 300 m de haut qui entouraient la ville, fixé un snowboard à leurs pieds et laissé la gravité faire le reste. Aujourd'hui, vous pouvez acheter une « sandboard » et les tour-opérateurs vous conduisent en 4×4 sur des crêtes couleur cannelle. Big Red (Al Hamar pour les gens du cru) est le site par excellence, mais un guide vous emmènera sur des dunes moins fréquentées. La ville s'est offert sa propre piste de ski, à l'abri du soleil dans un centre commercial – mais ceci est une autre histoire.
L’agence locale Arabian Adventures (www.arabian-adventures.com) propose des safaris en sandboard.

7. Splitboard (Japon)

Dès votre réveil, avant même d'ouvrir les volets, vous sentez qu'il a neigé. Beaucoup neigé. De janvier à mars, c'est la routine dans la station de ski de Hakkoda-san, au nord de l'île principale du Japon, Honshu. Impatient de tester la poudreuse, vous attrapez votre splitboard. Un splitboard est un snowboard que l'on peut séparer en deux pour former des skis. Fixez-y des sangles adhésives et vous pourrez parcourir l'arrière-pays de Hakkoda-san. Rassemblez les deux parties pour descendre les pistes. Une fois rassasié de poudreuse, terminez la journée dans un onsen avec un saké chaud.
Méfiez-vous des grosses tempêtes en janvier et février. Aomori est la ville la plus proche. Organisez votre séjour sur www.jnto.go.jp et réservez un guide sur www.hakkodapowder.com.

8. Planche à voile, Corse (France)

À 5 km de Bonifacio (Corse), Piantarella, avec son ponton dressé vers le large, est un très beau spot de planche à voile. Son eau turquoise, un vent régulier et un plan d'eau peu profond en font un spot idéal pour les débutants ; il est aussi très prisé par les adeptes de freestyle. Cerise sur le gâteau, Piantarella offre la possibilité de naviguer jusqu'à l'île de Piana, ourlée de sable fin et située en face de la plage, ou jusqu'à Sperone et Pertusato, voire jusqu'aux mythiques îles Lavezzi, si la mer le permet.
Caché derrière les rochers, le club Bonifacio Windsurf (www.bonifacio-windsurf.com) propose des cours de planche à voile et de paddle.

9. Stand-Up paddle, le Moule (Guadeloupe)

L'engouement pour le stand-up paddle, une activité ludique récente, touche également la Guadeloupe, qui offre de bonnes conditions de pratique dans les secteurs de Gosier, Sainte-Anne et Le Moule. Debout sur une planche de surf, on se déplace à l'aide d'une pagaie, sur un plan d'eau calme ou, pour les plus affûtés, en surfant des petites vagues. Au Moule, le plaisir de l'exploration s'ajoute à la sensation de glisse : on part à la découverte de la mangrove, en profitant des éclairages d'un guide moniteur sur la biodiversité.
Sup’in Gwada (supingwada.com) organise des sessions d’initiation, de perfectionnement, et des excursions, pour tous les niveaux.

10. Repassage extrême (Monde Entier)

Un soir de 1997, l'anglais Phil Shaw souhaitait faire de l'escalade, mais c'est une montagne de repassage qui l'attendait. Il eut alors l'idée de repasser en grimpant : l'Extreme Ironing était né. D'après Shaw, cette discipline « allie les frissons d'un sport extrême à la satisfaction d'une chemise bien repassée ». Le repassage extrême a été pratiqué sur l'Everest, à ski, en parachute… En 2012, un autre repasseur de l'extrême britannique, Paul Roberts, a couru pendant six jours les 243 km du Marathon des Sables avec sa planche et son fer. En terminant 364e sur 860 coureurs, il a eu le temps de finir son repassage en retard à l'arrivée. Ce sport incongru et d'une excentricité tout anglaise emprunte à l'art de performance et aux activités extrêmes. Il requiert une table légère et pliante.
Postez vos exploits sur le www.facebook.com/extremeIroningofficial.


Paramètres des cookies