Tour des Vents

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument antique

À l’extrémité de l’Agora romaine, la tour des Vents, en bon état, fut élevée au Ier siècle av. J.-C. par un astronome syrien, Andronicos. Cette ingénieuse construction octogonale en marbre pentélique servait de gnomon, de girouette, de clepsydre et de boussole. Chaque côté représente un point cardinal et s’orne d’un personnage ailé symbolisant l’un des quatre vents. Sous chacun des bas-reliefs apparaissent des traces très estompées de cadrans solaires.

Agora romaine ; Monastiraki

Paramètres des cookies