Baobab

L'avis de l'auteur Lonely Planet

arbre

À 1,2 km au nord-est du centre-ville, ce vénérable baobab planté, dit-on, par des marchands arabes fait figure de curiosité. Mesurant 20 m de circonférence, il aurait plus de 700 ans. En Afrique, on appelle parfois le baobab “arbre à l’envers” car ses branches ressemblent à des racines. Les habitants de Mannar le surnomment quant à eux ali gaha (arbre éléphant), car son écorce dure et rugueuse ressemble à la peau d’un pachyderme.

Palimunai Rd, ville de Mannar

Paramètres des cookies