Ruines de Mkame Ndume (Pujini)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

vestiges

Ici se dressait fin XVe-début XVIe siècle la forteresse-palais du terrible Mohammed bin Abdul Rahman, qui régnait sur Pemba avant l’arrivée des Portugais. Surnommé localement Mkame Ndume (trayeur d’hommes), il symbolise par son nom la cruauté pour les habitants de Pemba. On aperçoit d’emblée un grand escalier de pierre au débouché d’un chenal long de 1 km (aujourd’hui asséché) qui reliait le site à l’océan, et même si seuls quelques petits murs subsistent, les vestiges de remparts donnent une idée de l’échelle de la résidence et de la puissance de Pujini à son apogée.

Les ruines se trouvent à 10 km au sud-est de Chake Chake, près de Pujini. Les dalla-dalla pour Pujini (1 000 Tsh, une heure) sont peu fréquents et les ruines mal indiquées. En taxi depuis Chake Chake, comptez environ 30 000 Tsh l’aller-retour.

Paramètres des cookies