Cathédrale anglicane

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église

Fondée dans les années 1870 par l’Universities’ Mission to Central Africa (UMCA, société missionnaire britannique), ce fut la première cathédrale anglicane d’Afrique de l’Est, édifiée sur le site de l’ancien marché aux esclaves – l’autel se dresserait à l’emplacement exact de l’arbre où les esclaves étaient fouettés avec une branche urticante. Un site poignant, marqué par un cercle de marbre blanc ourlé de rouge, évoquant le sang des esclaves.

L’évêque Edward Steere (1874-1882) qui présida à la construction sut répondre au poignant appel lancé par David Livingstone aux missionnaires en 1864, lorsque ceux-ci accostèrent sur l’île. L’un des vitraux rend hommage à Livingstone, tandis que le crucifix a été sculpté dans le bois de l’arbre qui se dressait à l’endroit où son cœur a été enterré, dans le village de Chitambo, en Zambie.

Le jardin alentour abrite un bouleversant mémorial de l’Esclavage, sculpté par l’artiste suédoise Clara Sornas. Cinq esclaves debout dans une fosse émergent directement de la roche brute et semblent ainsi inéluctablement prisonniers, désespérés, les épaules tombantes, enchaînés par le cou. Une vision troublante et obsédante.

Offices le dimanche matin.

près de New Mkunazini Rd ; 6 000 Tsh cellules des esclaves comprises ; 8h-18h lun-sam, 12h-18h dim

Paramètres des cookies