-->

Temple de Maya Devi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Cœur spirituel de Lumbini, ce temple s’élève à l’endroit où Maya Devi donna naissance au futur Bouddha en 563 av. J.-C. Dans le jardin sacré attenant, vous trouverez la colonne d’Ashoka, des stupas en ruine et un arbre de la Bodhi (pipal ou figuier des pagodes) décoré de drapeaux de prières, autour duquel se rassemblent des moines en robes bordeaux et safran. Achetez votre billet à 50 m au nord de l’entrée du jardin et retirez vos chaussures avant d’y pénétrer.

Des fouilles réalisées en 1992 ont mis au jour une succession de ruines remontant au moins à 2 200 ans, dont un roc commémoratif sur un socle de brique, correspondant à la description de la pierre posée par l’empereur Ashoka au IIIe siècle av. J.-C. En 2013, une équipe d’archéologues a également découvert sous le temple ce qui semble être les restes d’un sanctuaire de 550 av. J.-C. Il est prévu de construire un monument grandiose sur le site – pour le moment, un pavillon massif en brique abrite les vestiges du temple.

Vous pourrez vous promener parmi les ruines sur une passerelle en planches. Les pèlerins vénèrent particulièrement une sculpture de grès représentant la naissance du Bouddha. Elle aurait été laissée par le roi Ripu Malla au XIVe siècle, quand Maya Devi était révérée en tant qu’incarnation de la déesse-mère hindoue. Des siècles de dévotion ont presque effacé les gravures sur la sculpture, mais on discerne encore la silhouette de Maya Devi agrippant une branche d’arbre pendant qu’elle accouche du Bouddha sous le regard d’Indra et de Brahma. En dessous, protégée par des vitres pare-balles, une pierre indique l’endroit où est né le Bouddha.

Le bassin sacré à côté du temple serait celui où Maya Devi se serait baignée avant de donner naissance à Siddhartha. Les fondations en ruine de plusieurs stupas et monastères en brique datant du IIe siècle av. J.-C. au IXe siècle émaillent les alentours.

6h-18h