Mont Sodome

L'avis de l'auteur Lonely Planet

randonnée, vélo

Deux sentiers descendent ses flancs abrupts depuis un point de vue accessible en 4×4, dont le panorama revêt son plus bel aspect en fin d’après-midi. La Ma’aleh HaSulamot, qui doit son nom à ses nombreuses marches, rejoint la route 90 de l’autre côté de la nationale par rapport aux bungalows calcinés par le soleil du premier camp d’ouvriers de DSW, construit en 1934.

Le Shvil HaDagim, dont le nom vient des fossiles visibles dans la roche, rallie également la route 90.

Ce massif de 11 km de long sur 2 km de large a l’étrange particularité d’être formé à 98% de sel, que le climat sec a empêché de se dissoudre entièrement. Au cours des millénaires, les précipitations l’ont toutefois désagrégé en partie, créant dans les entrailles de la montagne un dédale de grottes mesurant jusqu’à 5,5 km de longueur. Beaucoup d’entre elles sont reliées à la surface par des puits dans lesquels les randonneurs doivent prendre garde de ne pas tomber, et certaines renferment des forêts de délicates stalactites. À 176 m d’altitude, soit 250 m au-dessus de la mer Morte, le sommet du mont Sodome offre une perspective grandiose sur la chaîne du Moab, en Jordanie.

À l’ouest du mont Sodome, le Wadi Sodom se prête idéalement au VTT. Si vous partez du sommet, comptez environ 2 heures, essentiellement en descente, jusqu’au secteur de Neve Zohar. On peut aussi effectuer un circuit aller-retour jusqu’au superbe Wadi Pratzim (Wadi Perazim), dont la partie haute passe par la célèbre grotte de la Farine.

montée de l’Échelle ; descente 1 heure 30sentier des Poissons ; 1 heure 30 en descentefermées au publicfermée au public

Paramètres des cookies