La Ciudadela

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site

Le vaste ensemble carré était probablement la résidence du chef suprême de la cité. Quatre murs épais surmontés de 15 pyramides entourent une immense esplanade dont le monument principal, à l’est, est le Templo de Quetzalcóatl, une pyramide édifiée vers 250 et autrefois peinte en bleu, qui pourrait avoir été le centre administratif de la cité. Les restes de 137 personnes ont été retrouvés sous le temple et aux alentours. On a pu établir, au moyen de tests ADN, qu’il s’agissait d’hommes et de femmes amenés de diverses parties de la Méso-Amérique pour être sacrifiés ici.

Les quatre degrés restants (sur sept à l’origine) du Templo de Quetzalcóatl sont ornés de sculptures impressionnantes. Sur les sections tablero, le dieu serpent à plumes alterne avec une créature à deux crocs, qui serait le serpent de feu, porteur du Soleil dans son périple quotidien à travers le ciel. Dans les orbites aujourd’hui vides étincelaient jadis des yeux en obsidienne. Sur les plans inclinés (talud) figure le serpent à plumes de profil. Certains experts voient dans les sculptures une représentation de la guerre, tandis que d’autres les interprètent comme étant l’image de la création du temps.

Citadelle

Paramètres des cookies