Musée Dar Jamaï

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Donnant sur la place el-Hedim, Dar Jamaï est un palais magnifique construit en 1882 par la puissante famille Jamaï, dont deux représentants furent vizirs du sultan Moulay el-Hassan Ier. À la mort du sultan, en 1894, la famille tomba en disgrâce et perdit tous ses biens, y compris ce palais qui passa aux mains de la puissante famille al-Glaoui. Les Français le transformèrent en hôpital militaire en 1912, puis il fut repris par l’administration des Beaux Arts en 1920.

Depuis cette date, Dar Jamaï est le site d’un remarquable musée (originellement musée des Arts indigènes) où l’on peut admirer des céramiques traditionnelles, des bijoux, des textiles et des objets en bois de cèdre datant du XIVe siècle. Remarquez les selles en brocart et de ravissantes broderies meknassies (dont d’extraordinaires kaftans brodés d’or et d’argent). À l’étage, la koubba (sanctuaire coiffé d’une coupole) abrite un salon classique, avec tapis et coussins luxueux. Une belle collection de tapis anciens, de différents styles régionaux, est aussi notable. Bien conçues, les expositions comportent des explications en français et en arabe. Un paisible jardin andalou et une cour ombragée d’orangers, où ont élu domicile de nombreux oiseaux, invitent à la détente après la visite.

0555 53 08 63 ; 9h-12h et 15h-18h30 mer-lun

Paramètres des cookies