Église St Andrew

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église

Cette église anglicane compte au nombre des bizarreries de Tanger. Construite sur une parcelle offerte à la communauté britannique en 1880 par le sultan Hassan, elle présente un intérieur décoré dans le style fassi. Si un “Notre Père” en arabe est inscrit derrière l’autel, c’est une citation du Coran qui est calligraphiée sur l’arcade mauresque qui le surmonte

Le cimetière vaut la peine qu’on s’y attarde. Walter Harris, journaliste, explorateur du Maroc et figure mondaine de Tanger, y est inhumé, ainsi que Thomas Kirby Green, chef d’escadrille et l’un des prisonniers abattus lors de la “grande évasion”. À voir également un émouvant secteur où reposent les membres d’équipages entiers d’aéronefs abattus pendant la guerre, dont les pierres tombales sont accolées. Yassine, le gardien toujours présent, peut vous faire visiter.

rue d’Angleterre ; don à l’entrée ; messe 8h30 et 11h dim

Paramètres des cookies