Horniman Museum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Cet édifice Art nouveau de 1901, orné d’une tour de l’horloge et de mosaïques, fut spécialement conçu pour abriter la collection de Frederick John Horniman (1835-1906), riche marchand de thé, gentleman victorien et collectionneur assidu. Le clou de la visite est la Natural History Gallery, avec ses animaux naturalisés dans des vitrines à l’ancienne, dont l’amusant morse tellement bourré de paille qu’il en a perdu ses rides et replis naturels.

La World Gallery, au rez-de-chaussée bas, donne à voir plus de 3 000 objets antiques ou modernes de civilisations du monde entier, classés par continents. La Music Gallery, plus grand espace d’exposition consacré à la musique du Royaume-Uni, renferme des instruments allant d’applaudisseurs égyptiens vieux de 3 500 ans à des percussions du Ghana ; des écrans tactiles permettent d’entendre leur son et de voir des vidéos de musiciens qui en jouent. Dans la section Hands on Base, ouverte le week-end et durant les vacances scolaires, les enfants peuvent toucher et même porter sur eux certaines pièces de la collection. Le petit aquarium, au sous-sol, fascinera les plus jeunes avec ses méduses et ses hippocampes, tandis que la Butterfly House est une véritable forêt tropicale abritant des centaines d’insectes volants.

Le musée, installé au cœur de jardins paysagers vallonnés de 6,5 ha, avec vue sur le centre de Londres au loin, se prête à merveille à un pique-nique dominical. Des sentiers sillonnent les jardins, notamment le Horniman Nature Trail qui longe une voie ferrée abandonnée transformée en forêt sauvage, et l’Animal Walk bordée d’enclos d’alpagas, de hamsters, de lapins et autres animaux de la ferme.

020-8699 1872 ; www.horniman.ac.uk ; 100 London Rd, SE23 ; 10h-17h30 ; Forest Hill