-->

Isola San Giulio

L'avis de l'auteur Lonely Planet

île

Située à seulement 500 m de la Piazza Mario Motta, l’Isola San Giulio est dominée par la Basilica di San Giulio datant du XIIe siècle et remplie de fresques magnifiques qui valent à elles seules le déplacement. Elles représentent essentiellement des saints (et parfois leur martyre, tel celui de saint Laurent, brûlé sur un gril et pourtant indifférent à son sort). Venez après la messe, quand ­l’atmosphère est baignée d’encens et que les fresques dégagent une incroyable aura.

L’église, l’île et la ville sur la rive tiennent leur nom d’un évangéliste grec, Giulio, qui aurait débarrassé l’île des serpents, dragons et autres monstres à la fin du IVe siècle. Ses restes sont conservés dans la crypte de la Basilica di San Giulio.

Un sentier pédestre fait le tour de l’île et permet une promenade tranquille, d’où son surnom de Via del Silenzio ou, selon le sens dans lequel on le parcourt, Via della Meditazione. En effet, une série de maximes sur les vertus du silence (très appropriées lorsque des groupes d’écoliers bruyants envahissent l’endroit) jalonnent le chemin ainsi que des panneaux multilingues inspirant la recherche de la paix intérieure.

Des ferrys font régulièrement la traversée depuis Orta San Giulio ; il y a aussi des vedettes privées, plus chères qui partent lorsque le nombre de passagers justifie la traversée de cinq minutes.

9h30-18h mar-dim, 14h-17h lun avr-sept, 9h30-12h et 14h-17h mar-dim et 14h-17h lun oct-mars