-->

Kebun Raya

L'avis de l'auteur Lonely Planet

jardin

Au cœur de Bogor, les 87 ha de ce “grand jardin” sont le poumon vert de la ville. Stamford Raffles aménagea un premier jardin dans le vaste domaine de l’Istana Bogor (palais présidentiel), où il résidait, avec l’aide des Kew Gardens de Londres. Le professeur Reinwardt, un botaniste allemand, l’agrandit ensuite pour en faire un jardin botanique, inauguré en 1817. Des cultures de rapport coloniales, comme le thé, le manioc, le tabac et le quinquina, furent développés ici par des botanistes néerlandais. Le Kebun Raya est aujourd’hui un centre de recherche botanique majeur.

Prévoyez au moins une demi-journée sur place. Les passionnés de botanique pourront y passer une semaine sans s’ennuyer ! Le Kebun Raya renferme plus de 15 000 espèces d’arbres et de plantes. Parmi les 400 sortes de palmiers figurent des palmiers éventails (Livistona rotundifolia) d’Indonésie, qui culminent à 40 m et de gracieux pandanus aux singulières racines aériennes. La section mexicaine comporte d’énormes agaves et des cactus. Ne manquez pas la serre d’orchidées et les charmants bassins où flottent une douzaine de nénuphars géants d’un mètre de diamètre. Observez les varans, les oiseaux exotiques et les cerfs.

Près de l’entrée principale, un petit mémorial est dédié à Olivia, première épouse de Stamford Raffles, morte en 1814 (elle fut inhumée à Batavia) ; plusieurs personnalités de l’époque coloniale sont enterrées dans le cimetière proche du palais.

Habituellement calme en semaine, le jardin est très fréquenté le dimanche. La porte sud constitue l’entrée principale ; les autres portes n’ouvrent que le dimanche et les jours fériés. Faites halte au ravissant Grand Garden Café, une bonne adresse pour déjeuner.

www.bogor.indo.net.id/kri ; 26 000 Rp ; 8h-17h