-->

Palais de Leh

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

Icône architecturale de la ville, cet édifice brun de 9 étages, qui évoque le palais du Potala à Lhassa (Tibet), remonte au roi Sengge Namgyal (XVIIe siècle). Depuis le départ de la famille royale du Ladakh pour Stok, en 1846, il est resté pour l’essentiel inoccupé. Ses murs épais recèlent quelques espaces d’exposition de photos et une petite salle de prière, mais la partie la plus plaisante de la visite consiste à s’aventurer sur les toits les plus hauts pour admirer la vue.

La base du palais est entourée d’édifices intéressants, dont l’imposant stupa de Namgyal, le gompa de Chandazik, aux peintures murales colorées, et le gompa de Soma, qui abritait autrefois l’imprimerie monastique. Également, à proximité, le Chamba Lhakhang, de 1430, comprend un bouddha coloré de trois étages et des fragments de fresques médiévales. Hélas, aucun de ces bâtiments n’est ouvert au public.

aube-crépusculeChenrezi Lhakhang ; Palace Ridge ; horaires variables ; Palace Ridge