-->

Shatrunjaya

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site religieux

Comptant parmi les hauts lieux de pèlerinage jaïns, Shatrunjaya forme une véritable forêt de temples. Ils furent édifiés sur plus de 900 ans en haut de la colline où Adinath (ou Rishabhanatha), le fondateur du jaïnisme, aurait médité sous l’arbre de Rayan. Les temples sont regroupés dans des tunk (enceintes), comprenant chacun un sanctuaire central et de nombreux temples mineurs. La montée des 3 300 marches (500 m, 1 heure 30) jusqu’aux temples participe de cette extraordinaire expérience.

Des milliers de pèlerins affluent, en particulier lors de la fête de Kartik Purnima qui marque la fin de Chaturmas, quatre mois de retraite spirituelle et de renoncement coïncidant avec la période de mousson.

À l’approche du sommet, le sentier bifurque. L’embranchement de gauche conduit à l’entrée principale, Ram Pole ; celui de droite à la plus belle vue sur le site, qui embrasse par temps clair le golfe de Cambay. Après Nav Tonk Gate, un chemin mène sur la gauche au sanctuaire d’Angar Pir, un saint musulman qui protégea les temples contre les attaques mogholes ; les femmes y déposent des berceaux miniatures dans l’espoir d’une maternité. À droite, le deuxième tunk que l’on rejoint, le Chaumukhji Tunk, renferme le Chaumukh (sanctuaire aux Quatre Visages), construit en 1618 par un riche marchand jaïn. Les représentations d’Adinath, le premier tirthankara jaïn (il aurait atteint l’Éveil ici), font face aux quatre points cardinaux.

On peut facilement consacrer quelques heures à la découverte des centaines de lieux cultuels. Le plus grand, le magnifique temple d’Adinath, qui se dresse au point culminant du côté sud, arbore des sculptures foisonnantes de détails.

temples 6h30-18h