-->

Girnar Hill

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site sacré

La monotonie de la plaine est rompue par cette montagne sacrée constellée de temples jaïns et hindous. C’est un important lieu de pèlerinage, et comme pour tout pèlerinage qui se respecte, il est difficile d’accès : les pèlerins doivent affronter une longue ascension de 10 000 marches de pierre jusqu’au sommet. Si vous comptez vous joindre à eux, préparez-vous à une journée complète de marche pour atteindre les temples les plus élevés.

Les temples jaïns, un ensemble de coupoles ornées de mosaïques et de stupas élaborés, se dressent aux deux tiers environ du parcours. Le plus grand et le plus ancien, le temple de Neminath, dédié au 22e tirthankara (saint jaïn), date du XIIe siècle ; pour le découvrir, franchissez la première porte à gauche après la première entrée. De nombreux temples ferment de 11h à 15h, mais celui-ci reste ouvert toute la journée. À proximité, le triple temple de Mallinath, consacré au 9e tirthankara, fut construit en 1177 par deux frères. Durant les fêtes, ce temple attire de nombreux sadhu (ascètes).

Divers temples hindous se dressent plus haut. Le premier sommet est coiffé par le temple d’Amba Mata, où les jeunes mariés viennent prier pour une union heureuse. Au-delà, plusieurs descentes et montées conduisent aux quatre autres sommets et à d’autres temples. À 1 117 m, le temple de Gorakhnath est juché sur le plus haut pic du Gujarat. Le Dattatraya, escarpé, est couronné d’un sanctuaire dédié à une incarnation de Vishnu à trois visages. Au faîte du dernier promontoire, Kalika, se dresse un sanctuaire consacré à la déesse Kali.

Le sentier débute à 4 km à l’est de la ville, à Girnar Taleti ; le trajet pour vous y rendre depuis la ville en auto-rickshaw coûte 100 ₹. Les stands de boissons disséminés au fil des marches vendent de la craie pour inscrire son nom sur les rochers. Si vous ne pouvez pas grimper à pied, des dholi reviennent à 4 000 ₹ (aller-retour) si vous pesez entre 50 et 70 kg, et à 4 500 ₹ au-delà. Si les porteurs ne peuvent évaluer votre poids, vous serez pesé sur une grande balance à fléau avant le départ.

Les photos, autorisées sur le chemin, sont interdites dans les temples.

La Bhavnath Mela , une fête de 5 jours pendant le mois de Magha (janvier-février), attire des musiciens, des danseurs et d’innombrables naga (sadhu nus ou saints hommes) au temple de Bhavnath­Mahadev à Girnar Taleti. Cette fête commémore l’époque où Shiva aurait exécuté sa danse cosmique de destruction.

D’ici quelques années, l’ascension de Girnar Hill devrait devenir bien plus facile grâce à un téléphérique en cours de construction.