-->

Santuario de la Cuevita

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église

Datant du début du XIXe siècle, cette chapelle est l’une des plus petites et des plus ravissantes de la Grande Canarie. Autel, confessionnal, chaire – tout a été sculpté dans la roche, et l’ensemble évoque une version miniature de l’église de Lalibela. La chapelle abrite la Virgen de la Cuevita, sainte patronne du folklore canarien et du… cyclisme ! Le plafond de la chapelle est entièrement recouvert de mousse et de végétation, qui absorbent les rayons du soleil pénétrant dans la grotte.

Calle Camino de la Cuevita