Groupe B

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

B1, le kalan (sanctuaire) principal, fut dédié à Bhadresvara, forme contractée de Bhadravarman, en référence au roi qui édifia le premier temple de My Son, et d’Esvera, signifiant Shiva. Le premier édifice fut érigé au IVe siècle, détruit au VIe siècle et reconstruit au suivant. Les fondations visibles aujourd’hui sont celles d’un second édifice élevé au XIe siècle.

Les niches murales étaient destinées à accueillir des lampes (les sanctuaires cham n’avaient pas de fenêtres). Le lingam a été découvert dans sa position actuelle en 1985, à un mètre sous terre.

Construit au Xe siècle, B5 abritait autrefois les livres sacrés et les objets rituels que l’on utilisait lors des cérémonies tenues dans B1. Le toit en forme de bateau (la “proue” et la “poupe” ont disparu) témoigne d’influences architecturales malayo-polynésiennes. À la différence des sanctuaires, cette structure est dotée de fenêtres. La maçonnerie intérieure est entièrement d’origine. Sur le mur faisant face à B4, un bas-relief en brique représente deux éléphants sous un arbre où sont perchés deux oiseaux.

Dans B4, les ornementations du mur extérieur constituent un exemple parfait du style décoratif cham du IXe siècle, unique parmi les cultures d’Asie du Sud-Est.

B3 est surmonté d’un toit à l’indienne, dont la forme pyramidale est caractéristique des tours cham. À l’intérieur de B6 se trouve un bassin cham qui contenait l’eau sacrée destinée à être versée sur le lingam (B1). B2 est un portique.

Tout autour du groupe B se dressent de petits temples (B7 à B13) dédiés aux dieux des Points cardinaux (dikpalaka).

Paramètres des cookies